Search
mercredi 27 oct 2021
  • :
  • :

Port du masque, accès interdit aux piétons : les règles de « bonne conduite » sur les domaines skiables de La Bresse

image_pdfimage_print

Capture d’écran 2021-01-23 132834

Photo d’illustration

La crise actuelle, liée notamment à l’épidémie Covid-19 et aux réglementations gouvernementales, a conduit la municipalité de La Bresse et la Préfecture des Vosges à établir des arrêtés concernant les domaines skiables. Voici les « règles de bonne conduite ».

Le port du masque est obligatoire pour les personnes âgées de 11 ans et plus, sur les fronts de neige, parkings et zones d’évolution intermédiaire des stations de La Bresse-Hohneck et La Bresse-Lispach. D’autre part, la distanciation physique et le respect des gestes barrières s’imposent à tous. L’accès aux pistes est interdit aux personnes non équipées ou non chaussées de ski. Par exemple : pas de raquettes ou piétons sur les pistes nordiques balisées, pas de luges sur les pistes de ski alpin. L‘accès aux parties de domaine fermées n’est accordé qu’aux professionnels avec une autorisation de la mairie. Pour le reste, il y a des pistes de luge et des chemins pour raquettes et piétons. « Ouf, il n’y a pas que des interdictions et des restrictions ! », affirme l’équipe municipale de La Bresse. « Des espaces ont été pensés pour les plaisirs de la montagne ». Pour plus de renseignements, contacter l’Office de Tourisme.




14 réactions sur “Port du masque, accès interdit aux piétons : les règles de « bonne conduite » sur les domaines skiables de La Bresse

  1. Eberlué

    Il en a fallu du temps pour comprendre que des mesures étaient nécessaires si les remontées n’étaient pas ouvertes. C’est malheureux pour tous mais la prudence reste de mise sinon tout cela ne sert à rien.
    J’espère que Gérardmer réagira de même!!!!

    répondre
    1. Gp

      Une cagnotte pour Rémy loisirs ? Vous ne devez pas connaitre les montants qu’ils reçoivent des conseils general et autres chaque année !

      répondre
      1. Bingo.

        Comme nous sommes dans l’ignorance et que vous allez l’air de connaitre tout ça, cela serait bien que vous nous communiquiez les chiffres….

        répondre
      2. Lucas

        on ne nous dit pas tout ,dommage ,on devrait avoir le détail de ces distributions et ce que je n’arrive pas à comprendre c’est l’achat de stations hors Vosges en espérant que les bonnes œuvres vosgiennes n’y ont pas contribuées

        répondre
        1. Bingo.

          Comme pour gp, soit vous étayez vos suppositions par de vrais chiffres, soit vous vous abstenez.
          Sinon cela s’appelle des ragots calomnieux.

          répondre
    1. Eberlué

      S’ils ne sont pas respectés ,que l’on sanctionne comme dans les rues ou avant dans les restos et bars(enfin chez certains!!!)
      Encore une France à 2 vitesses.

      répondre
    1. voyons... !

      vous devriez l’enlever de temps en temps votre casque Mr Chouki .. ça ferait un peu respirer tout ça !
      depuis quand on est obligé de porter un casque quand on ne skie pas ?

      répondre
  2. Constat

    Voyons , on vous lit partout , souvent le commentaire désobligeant .Quant à vous , mettez votre casque , enlevez le , dormez avec , quoiqu’il en soit , le mal est fait et c’est irréversible !

    répondre
    1. voyons... !

      toujours vexé à ce que je vois … vous avez la tête dur ! c’est bien vous êtes dispensé de casques au moins :)
      Souvent désobligeant ? je vous invite à relire la définition de ce mot dans un dictionnaire et vous verrez que mes commentaires sont toujours respectueux de la personne, courtois et sans agressivité. Certes toujours une pointe d’ironie mais absolument rien de désobligeant. Quand à me voir partout.. vous n’êtes pas obligé de me lire si vous ne m’appréciez pas, non ?

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.