Search
dimanche 17 oct 2021
  • :
  • :

Pot de yaourt, barquette : de nouvelles consignes de tri dans les Vosges « 100 % des emballages se trient » dans le département depuis le 1er janvier

image_pdfimage_print

DSC_1117

En ce début d’année 2021, les consignes de tri évoluent dans les Vosges. L’objectif affiché est de simplifier les gestes de tri, afin de réduire les erreurs et ainsi accroître la quantité d’emballages ménagers et papiers collectée.

En plus des emballages en acier, aluminium, papier-carton, bouteilles et flacons en plastiques, les habitants du département peuvent désormais déposer dans le conteneur, bac ou sac jaune : les pots de yaourts, les barquettes de beurre, de viande, les emballages plastiques de paquets de gâteaux, les films alimentaire, les blisters et sacs plastiques, les pots de crème, ou encore les boîtes de poudre chocolatée. Tout une part des déchets ménagers rejoint donc la liste des matériaux triés en vue d’une réutilisation. Donc moins d’enfouissement et d’incinération.

« Depuis le 1er janvier, les Vosgiens peuvent désormais déposer 100 % de leurs emballages dans la poubelle de tri », affirme Patrick Lagarde, Président d’Evodia. « En simplifiant le geste de tri, nous trier plus et mieux. Avec cette nouvelle mesure, nous espérons atteindre dans notre département un taux de recyclage des emballages ménagers et papiers de 75 % ». Contre 68 % auparavant. Selon Frédéric Roux, etdrytfprésident de CITEO (entreprise à mission créée par les entreprises du secteur de la grande consommation et de la distribution pour réduire l’impact environnemental de leurs emballages et papiers), « le département des Vosges est l’un des plus dynamiques en France concernant le recyclage ».

« La mise en œuvre des nouvelles consignes de tri sut tout le territoire vosgien », explique Patrick Lagarde, « résulte de la forte mobilisation des 9 collectivités adhérentes d’Evodia qui nous ont fait confiance pour assurer le portage de ce projet ambitieux ». Une évolution qui poursuit bien sûr un but environnemental. En 2019, 3,6 millions de tonnes d’emballages ont été recyclés. « Soit l’équivalent de 1,6 million de tonnes de CO2 évitées sur le territoire français grâce au recyclage des emballages ». Le Président d’Evodia affirme croire « aux forces de mobilisation de notre territoire pour aller plus loin ».

Les centres de valorisation des déchets s’adaptent à ce nouveau modèle de tri. A Chavelot, l’équipe du Centre de recyclage des déchets ménagers de la Maix a acquis un nouveau trieur optique pour séparer les plastiques et emballages plus facilement. D’autres outils arriveront dans les mois à venir. Cependant, une grande partie du travail de tri est toujours effectué manuellement. Pour M. Schroll, directeur du groupe du même nom, l’établissement est « un des centres de tri les plus moderne de France ». Avec des équipements de pointe, afin de « réaliser un tri pointu des matériaux que vous nous confiez ».




13 réactions sur “Pot de yaourt, barquette : de nouvelles consignes de tri dans les Vosges

  1. tintin

    c’est bien de trier mais on paye toujours aussi cher le ramassage des ordures donc moi je met tout dans la benne pas de tri comme ca je paye pour quelque chose

    répondre
      1. Thomas

        Vous n’avez vraiment rien compris. A cause de vous, nous paierons de plus en plus chers les ramassages de poubelles. Alors qu’avec le tri collectif, chacun d’entre nous peut faire diminuer les tonnages de déchets non triés. Il faut vivre avec son temps et penser aux générations en devenir.

        Mais là, je pense que vos neurones n’ont pas connectés !

        répondre
  2. voyons... !

    c’est vrai qu’à l’époque de la mise en place du tri des déchets on nous a vendus du rêve en nous disant que le Tri des ordures et donc le recyclage coûte cher ..ça on veut bien le croire mais on nous a dit aussi que plus on trie nous même et plus le tri est efficace et plus il est rentable donc .. moins il coute .. ou devrait couter : Sauf qu’au fur et à mesure des années la taxe poubelle augmente régulièrement, certaines communes font même payer des sommes insensées à chaque levage de poubelle ! Perso je trie depuis longtemps mais j’ai du mal à digérer que les factures que je paye ne servent qu’a 40 % aux investissement en matériel alors qu’elles servent à 60 % aux frais de fonctionnement ( salaire des élus, frais de réunions, frais de publicité, ??? ) :(

    répondre
  3. gavroche

    idem pour moi !!!, ,avant il y avait un container uniquement pour les bouteilles en plastique , mais depuis quelques années il n’y en a plus qu’un seul pour papier , plastique et métal, j’ai une connaissance qui travaille dans une déchèterie qui m’a confirmée que c’était le patron du centre de tri qui souhaitait que tout soit mélangé pour donner du travail à ses salariés

    répondre
  4. Laurence

    Vos propos sont un peu déroutants. En fait, c’est un peu comme si vous disiez : « Pas question que j’enlève mes bottes pleines de boue avant d’entrée dans mon salon ! La femme de ménage est payée pour nettoyer ! Et suffisamment cher qui plus est ! » La Terre est notre maison, à tous, et il faut en prendre soin. Se poser des questions sur le fonctionnement de tel ou tel organisme, c’est bien. Mais refuser d’agir en citoyen responsable c’est se dédouaner et reporter la responsabilité sur les autres…

    répondre
  5. gavroche

    ce ne sont pas mes propos ,ce que je demande c’est un tri effectué par nous en plaçant des containers pour uniquement , papier , plastique, métal ect…, si vous et moi appliquons ces mesures alors les couts seront peut-être avantageux pour tous

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.