Search
mercredi 27 oct 2021
  • :
  • :

Alerte Météo : le préfet des Vosges suspend à nouveau les transports scolaires Le département reste en niveau de vigilance orange neige-verglas

image_pdfimage_print

Capture d’écran 2021-02-10 174309

Photo d’illustration

Communiqué de la Préfecture des Vosges

Compte tenu des prévisions météorologiques de Météo France, le département des Vosges reste placé en niveau de vigilance orange neige-verglas pour les jours à venir. En effet, bien que les chutes de neige aient cessé, une vague de froid sèche devrait s’abattre sur l’ensemble du département dès ce soir entraînant une baisse significative des températures.

Celles-ci pouvant aller au de là de -13°C, rendant difficile la viabilité des routes. Pour rappel, l’action du sel perd de son inefficacité au-delà de -5°C, et celle du sel combinée à celle de la saumure au-delà de -10°C. Les risques de verglas seront donc importants et la prudence s’impose nous.

C’est pourquoi, en complément des restrictions de circulation , toujours en vigueur, pour les véhicules de plus de 7,5 tonnes de PTAC édictées par la préfète de la zone de défense sur l’ensemble du réseau routier national du département, Yves Séguy, préfet des Vosges a décidé de suspendre temporairement les transports scolaires dans les Vosges.

La circulation des transports scolaires est suspendue à compter de ce jeudi 11 février 2021, 00h01, jusqu’au vendredi 12 février à 14h. La mesure pourra être levée ou prolongée en fonction de l’évolution des conditions météorologiques.

Cette mesure s’applique :

• tous les services de transporteurs routiers, collectifs ou individuels réservés aux élèves, fournis par les professionnels, associations ou particuliers inscrits au registre des entreprises de transport public routier de personnes,

• les véhicules de transport d’élèves handicapés (taxis, VSL, petites remises et ambulances),

• les transports urbains et interurbains routiers à l’initiative des autorités organisatrices de transports urbains, assurant des lignes régulières à destination des élèves des établissements scolaires.

Les transports urbains ne sont pas concernés par cette suspension. Ils pourront l’être à l’initiative des autorités organisatrices de transports urbains, si les conditions climatiques l’exigent

Ces conditions météorologiques appellent une vigilance accrue de la part de tous et en particulier de la part des usagers de la route. Dans la mesure du possible, il vous est conseillé d’anticiper vos déplacements.

  • Soyez prudents et vigilants si vous devez vous déplacer
  • Renseignez-vous sur les conditions de circulation routière
  • Préparez votre déplacement et votre itinéraire
  • Respectez les restrictions de circulation et déviations mises en place
  • Facilitez le passage des engins de dégagement des routes et autoroutes en particulier en stationnant votre véhicule en dehors des voies de circulation.

Communiqué de la Préfecture des Vosges




10 réactions sur “Alerte Météo : le préfet des Vosges suspend à nouveau les transports scolaires

  1. Constat

    Et on ouvre un fois de plus les  » parapluies  » pour pour se protéger …………on ne fera bientôt plus rien dans ce pays entre pandémie et petite offensive de l’hiver .Il ne faudrait pas 50 cm de neige , quelles mesures seraient prises alors ?

    répondre
  2. nico

    decidement le prefet a oublie ce que veut dire vosges et hiver … pas de risque inutile compréhensible, mais faut quand meme pas pousser… tout le monde devrait rester au lit, confinement total, problème réglé…

    répondre
  3. Sv

    Notre Préfet semble être dépourvu de ce que l’on nomme le bon sens. Ou peut être qu’il ne sait pas lire un bulletin météo?
    Comment voulez-vous après des bêtises pareilles qu’on ait confiance aux décisions prises en haut lieu….
    Inadmissible !

    répondre
  4. bob

    monsieur le préfet devrait demander une nomination en Guadeloupe il ouvrirait son parapluie, ou bien à Saint pierre et Miquelon

    Les Vosgiens sont forgée aux conditions hivernales

    et non pas pour habitude de rester dans leurs lits, en attendant le bon vouloir de frileux technocrates

    répondre
  5. .Jésus avec nous

    Jadis, Pujol, gérant du café de la gare à Saulxures faisait le transport scolaire par le col du Brabant avec des savonnettes, la STHAV Charton ne lui envoyait pas de pneu neige
    Hier vers 16 heures un bus attendait devant l’école ST LAURENT ! Là on est en ligne directe avec le Bon Dieu sans passer par la préfecture .
    D’autres part les préfets changent tous les mois et ils ne connaissent ni le climat, ni les bouseux ni les services de la Dva de leur département. Ça rassure pour le traitement de la COVID.

    répondre
  6. gavroche

    mais pour qui nous prend-il ?encore un gars de l’E N A , formaté comme tous les autres ,donneurs de conseils et autres ordres stupides, du grand n’importe quoi !!!

    répondre
  7. stop-covid

    …on vit du spécial temps ! Pour ceux qui se lèvent tôt, travaillent la nuit, souvent natifs vosgiens, franchissent les cols , véhicules utilitaires, n’ont pas besoin d’un « diplômé mandaté » pour savoir appréhender tous les aléas de la vie. Même l’air filtré pour respirer est régenté si on les laisse faire , ça va s’aggraver encore; On attend tous les jours un bombardement en fin d’après midi; C’est grave.Les libertés sont bafouées, les travailleurs empêchés. Bonne journée à ceux qui pensent comme moi, et tous gens d’ailleurs aussi qui passent par là.

    répondre
  8. joel

    Pauvre pays!
    Préfet peureux
    Vosgiens malheureux

    N’oubliez pas également qu’il avait eu peur de 4 personnes buvant du vin chaud devant chez rudy .

    répondre
  9. Jésus est revenu

    Pour me censurer « on » me dit que mon msg est un doublon . L’école st Laurent était prévenue avant les bouseux en ligne directe finalement avec la préfecture, mieux que reminfo!

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.