Search
dimanche 13 juin 2021
  • :
  • :

La filière textile forme et recrute Avec Vosges Terre Textile

image_pdfimage_print

Après plusieurs décennies de déclin, la filière textile en France est depuis 2017 créatrice nette d’emplois. Dans les Vosges, 3000 salariés travaillent actuellement pour le textile et les entreprises recrutent. La tendance importante du Fabriqué en France depuis quelques années, portée par un engouement profond du consommateur pour donner un sens à ses achats, couplé avec de jeunes marques qui dynamisent le marché comme 1083 ou Atelier TB, et des labels de confiance comme Vosges terre textile sont bénéfiques pour l’emploi local.
Les besoins dans les Vosges

un problème subsiste : il est difficile de répondre aux besoins de recrutements de l’industrie. En effet, sur le territoire des Vosges, et cette réalité vaut pour l’hexagone, l’industrie textile est marquée par les destructions importantes d’emplois et les fermetures successives d’usines pendant plusieurs décennies.
Les personnels qualifiés se sont réorientés dans d’autres secteurs et il n’existe plus de formation textile sur le territoire. Avec Vosges terre textile, la filière travaille activement pour redorer l’image de nos ateliers et former en interne ou avec des partenaires publics les futurs collaborateurs de nos entreprises.
Dans les Vosges, la filière textile forme et recrute !

Les besoins dans les Vosges
En 2019, un audit commandité par Vosges terre textile faisait état de 157 postes à pourvoir sur 3ans. Si plus de 70 l’ont effectivement été sur la période 2019 – 2020, de nouveaux besoins apparaissant pour répondre à l’engouement du fabriqué en France. Les postes les plus recherches sont les techniciens de maintenance industriel et les couturières et couturiers.
Vosges terre textile
En 2011, les entreprises textiles vosgiennes se regroupent dans le label Vosges terre textile afin de valoriser les productions textiles locales en circuit-court et fédérer les collaborateurs autour d’un projet collectif ! Plus d’info surwww.vosgesterretextile.fr et les réseaux sociaux

La formation se déroulera du 3 mai au 26 juillet 2021
La formation théorique se déroulera au Lycée Emile Gallet àThaon les Vosges.

3 sessions d’informations et de recrutement sont mises en place dans les locaux du Pôle Emploi de Remiremont les 8 mars à 10h30, 12 et 15 mars à 9h et 10h30.
Inscriptions obligatoires aux journées de recrutement par mail à emploi@vosgesterretextile.fr

Une formation sur mesure
– un des métiers les plus en tension concerne la confection. Il s’agit d’opérations de production manuelles qui requièrent un savoir-faire spécifique. En 2021 Vosges terre textile s’appuie sur le Greta(organisme de formation) pour recréer de toute pièce un parcours pour les agents de confection.
Une première depuis de nombreuses années ! Comprendre les technologie et les matériaux, savoir lire un dossier technique, apprendre les procédés de fabrication mais aussi prévenir les risques professionnels et se former au premier secours : un programme dense pour les futurs couturières et couturiers des Vosges ! Il s’agira concrètement d’un parcours de 399 heures dont 70 heures en entreprises, pour alterner les exercices pratiques et théoriques. Pour accueillir les candidats plusieurs entreprises sont sur la ligne de départ comme 1083 qui créé son atelier de fabrication de jeans dans les Vosges à Rupt-sur-Moselle, Garnier-Thiebaut dont le linge lit se retrouve dans les palaces les plus prestigieux ou encore Blanc de Gérardmer, dont la troisième génération à la tête de l’entreprise familiale développe sa propre marque.
Pour la première session de formation, 10 places sont disponibles !




Une réaction sur “La filière textile forme et recrute

  1. ERIC

    L’ironie de l’histoire c’est la formation de personnes pour travailler dans le textile après que les gouvernements successifs se soit débarrassés de cette filière en la fourguant aux pays émergeant , c’était le petit + commercial à l’époque .

    Pour des commandes d’avions et de voitures , les dirigeants-acheteurs obtenaient des filières textiles pour leurs pays.

    Après avoir fait partir l’outil de production au bout du monde et perdu pour toujours un certain savoir -faire français au profit d’autres secteurs industriels.

    Avoir sacrifier hier le textile pour développer l’aéronautique et l’automobile , aujourd’hui les avions et les automobiles dégringoles, il manque de bras et de savoir faire dans le textile?????

    Monde d’après ? Monde d’avant ?

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.