Search
lundi 17 mai 2021
  • :
  • :

SOS Massif des Vosges : Qui veut bétonner le Hohneck ? Communiqué

image_pdfimage_print

SOS-massif-des-Vosges-tournage

« Début janvier, une séquence de cinéma est tournée sur le haut de la chaume du Paquis des Fées au col du Wormspel sous le Hohneck.
Des promeneurs en raquettes découvrent avec stupeur sur la neige, une Citroén BX, une bétonnière et un engin de damage afin de permettre à ce singulier équipage d’accéder jusque-là !
Doit-on rappeler que nous sommes au coeur d’une zone protégée, à la fois « site inscrit » et « Natura 2000 ».
Cet espace est par conséquent strictement interdit à tous véhicules à moteur, moto, moto neige, quad, voiture, nul n’avait jusque-là penser à interdire aussi les bétonnières !
Devant l’étonnement des promeneurs, le responsable de ce déploiement affirma avoir sollicité la mairie de La Bresse et le Parc naturel régional des ballons des Vosges et avoir obtenu leur
autorisation. Vérification faite auprès de ces deux collectivités, nous ne pouvons malheureusement que confirmer !
Quel bel exemple et quel encouragement offert à ceux qui considèrent que ces espaces sont destinés à leurs petits plaisirs et que les parcourir en toutes saisons à moto, en quad, en moto neige, en 4X4 est un droit qu’on ne saurait leur contester. Cette espèce de dinosaures est en voie de disparition, et c’est heureux, mais ils ne peuvent que se sentir confortés et revigorés dans leurs égarements à la vue de ce spectacle, ayant qui plus est, obtenu l’imprimatur de la commune et du Parc
Nous avons appris que cette séquence a été tournée pour un court métrage en préparation, mais la création quelle qu’elle soit ne peut justifier ces dérives. Les paysages et les espaces naturels sont
déjà fortement impactés par l’artificialisation et l’industrie touristique, il n’est pas nécessaire d’y ajouter l’industrie du spectacle qui a largement le choix de s’exprimer en des lieux moins sensibles.
Il serait temps d’en prendre conscience et de prendre au sérieux leur nécessaire protection. Celle-ci passe assurément par la représentation et les images positives que l’on en donne et qui commencent, au travers des valeurs de respect de la nature et de la vie sauvage, a s’inscrire trop lentement dans l’imaginaire collectif.
Ce site est protégé et rien ne justifie que l’on déroge à ce point aux règles. A l’heure où, la biodiversité s’effondre, la vie sauvage disparaît, le réchauffement climatique bouleverse les équilibres écologiques, il est incompréhensible et criminel de faire preuve de tant d’inconscience en ailleurs. Pourquoi pas demain un grand jeu télévisé sur les crêtes ou une compétition de ski nautique
sur le lac vert ou du Forlet ? Ce serait tellement classe Coco !!! La montagne n’est pas un terrain de jeu artificiel. Si on veut que chacun la respecte, il faut éviter d’autoriser ce genre de dévoiement car, si à première vue ils n’ont qu’un faible impact sur l’environnement, ils agissent sur les esprits et laissent penser que tout est possible, ce qui ne manque pas de conforter les nostalgiques du bruit, de la vitesse et des incivilités, pour qui la montagne et la nature en général ne sont que les objets utilitaires de leur narcissisme. »

Le 30 janvier 2021

SOS Massif des Vosges




19 réactions sur “SOS Massif des Vosges : Qui veut bétonner le Hohneck ?

  1. Lexa

    De la modération..!!! Votre côté « extrémiste » ne sert pas la cause que vous pensez défendre…. bientôt vous imposerez une interdiction complète de randonner
    …..remarquez que depuis un an quasiment nous ne connaissons que des décisions liberticides : n’en rajoutez pas !

    répondre
    1. Bingo.

      D’accord avec vous.
      Depuis quelques temps les  »progressistes  » se sentent pousser des ailes et ne trouvent plus la pédale de frein.
      C’est le concours de celui qui sera le plus  »avant gardiste ».

      répondre
      1. Fanfan88

        Je suis un peu hors sujet pardon mais le mot « progressiste » me donne des éruptions cutanées. Contre la gangrène progressiste il faut la pedale de frein + le frein à main + un mur (le mur vers lequel ces allumés de toutes sortes nous entraînent).

        répondre
  2. Bertin Damien

    Qu’elle niveau d’agressivité de cette article… Ayant moi-même participé à ce tournage étant moi même un défenseur de l’environnement je suis abasourdi par ces propos. C’est vrai nous détruisons et vous détruisez aussi des métiers d’art et de culture pour plonger un peu plus chaque jour dans l’ignorance mesdames et messieurs à quel niveau descendrons nous… Il n’y a sûrement pas d’équilibre dans ce genre d’article et de propos. L’écologiste peut aussi être très fermé d’esprit visiblement… Relativisons. Il y-a des bouchons tout les week-ends sur la route des crêtes n’es-ce pas plus important??? Que juste une bx placée à un endroit précis sur deux mètres de neiges pour tourner deux jours de scène… Ne faisons plus rien c’est vrai les intermittents ça ne sert à rien et en plus ça pollue. Foutez-moi ça dehors allez au goulague.

    répondre
  3. voyons... !

    il y a eu une demande et une autorisation de donnée.. point barre !
    Je ne comprends pas cet acharnement à vouloir tout réglementer, tout contrôler, tout défendre et tout interdire à la fois !
    Vous êtes qui . vous vous prenez pour qui ? êtes vous sûr de représenter une majorité ?

    Autant j’adhère sur la protection de notre environnement au maximum autant que pour tourner un court métrage mettant en valeur notre région on peut admettre d’avoir une voiture ( qui ne roule pas ! ) sur un endroit comme celui ci. L’intelligence peut-être tout à fait compatible avec l’écologie, non ?

    on en jugera à la parution de mon message :)

    répondre
    1. Bertin Damien

      Et si cela peut vous rassurez, on a pas coulé de béton non plus… Non Mais franchement demandez-vous plutôt combien de personnes ce petit cours-métrages qui perd de l’argent fait travailler dans les Vosges? Qu’elle réversion économique pour les entreprises locales? Ne soyez pas aussi sectaire et nombriliste

      répondre
  4. Gaf88

    En gros ces gens là prennent leur voiture tous les jours pour monter sur les crêtes et relever la moindre incartade.
    Ce sont des extrémistes de l’écologie qui ne s’appliquent même pas les principes qu’ils prônent.
    Messieurs, les crêtes vosgiennes et la nature en général ne vous appartiennent pas et j’espère ne vous appartiendrons jamais !!!

    répondre
    1. le migrateur est celui qui se gratte toujours du même côté

      chouki: Après ces pluies , fontes de neiges , les chemins sont dégradés – La publicité d’une CITROEN disait qu’ELLE REFAISAIT LA ROUTE . (Vous pensez comme moi?)

      répondre
  5. Mangin

    Ce genre de lettre ouverte est pathétique du défenseur autoproclamé du massif. Comme un lecteur le fait justement remarqué c est pour le tournage d un film, avec autorisation. Malheureusement dès qu il est question de moteurs, sos massif (grachu?) stigmatise certains usages ou certains usagers : les motos ca fait du bruit il y en a trop ça pollue et les voitures aussi … enfin surtout celles des rallyes promenades. Par contre organiser un pique nique contre l insécurité routière dont la moitié des mobalisés vient en voiture et ne porte pas de masque c est logique. … J aimerais aussi lire Grachu, à chaque sortie d hélicoptère de secours pour des randonneurs perdus ou en tongs sur les crêtes et leur donner une leçon de morale verte parce je crois pas que l hélicoptère tourne au biogaz Pourquoi sos massif ne réagit pas au passage de la caravane de voitures et camions du tour de France dans nos cols ? Y aurait il des activités plus nobles que d autres qui méritent de déroger à votre déontologie démagogique? On peut s émouvoir de beaucoup de choses…

    répondre
  6. a bobo la tête.

    Il y a bien d’autres combats à mener que de brasser du vent pour un problème qui n’en est pas un.
    ils feraient mieux par exemp de s’intéresser aux 26 000 jets privés, qui chaque année atterrissent et décollent à l’aéroport de Genève.

    répondre
  7. Tonton Reporter

    Le grand Prêtre des apprentis sorciers, n’a pas réagit lorsqu’un gros 4 x 4 est monté plusieurs jours de suite au sommet du Gd. Ventron, normal, c’était ses copains… je peux diffuser les photos…toujours dans la polémique ces minorités qui vivent d’argent public…

    répondre
  8. chouki

    La distribution des subventions va commencer.
    L’argent se fait rare, il faut faire le malin et surfer sur la vague bobo-verte.
    Les « associations » bio se manifestent.

    répondre
  9. Constat

    Bonjour à tous . Nous sommes dans un pays ou il n’est plus possible de travailler , la preuve en est . Ce n’est pas ce genre de séquence qui va souiller la nature . Nous pouvons que nous réjouir d’avoir un paysage qui convient à ce genre de tournage . N’empêchez pas cette étape qui peut se faire ailleurs si c’est nécessaire . De plus , j’en profite pour alerter les électeurs qui devrons faire un choix aux futures élections en les mettant en garde en élisant des « écolos » qui dans le fond respectent souvent moins la nature que d’autres . Avec eux , il ne sera plus possible de travailler , de s’éclairer , de se chauffer , de se déplacer etc en France . Par contre , nos pays voisins se ferons la part belle de l’économie . Il faut respecter individuellement la nature bien entendu , il n’y a pas besoin des ces EELV(europe écologie – les verts) ou Green peace pour diriger tout ça .Nos montagnes ne leur appartiennent pas plus qu’à nous .Qu’ils aillent voir les centrales à charbon en Allemagne à deux pas de chez nous qui nous fabriquent de l’électricité par exemple , ça les occupera !

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.