Search
vendredi 14 mai 2021
  • :
  • :

Vosges – Le Festival BD Moto renaît de ses cendres L'aigle de la Route Stéphane Contal vole encore

image_pdfimage_print

affiche BD motoOn avait laissé Stephane Contal du coté de Dakar après un road-trip à scooter entre Gérardmer et la capitale du Sénégal et le second Festival de BD Moto organisé sur les bords du lac en juin 2012. La manifestation avait tourné court, et pour cause, la redoutable tempête qui avait frappé La Perle des Vosges avait mis au sol la totalité de la structure installée pour la circonstance Place du Tilleul.

Après bien des déboires, Stéphane Contal, le metteur en scène, rebondit avec Line de la Librairie, son seul et unique partenaire, plus question d’argent pour le biker.  L’Aigle comme il se surnomme, plus exactement l’Aigle de la Route, vole encore et se projette cette fois vers un nouveau Festival du même genre mais  à Xonrupt-Longemer là même où il exploite le Motel Mot’art, un gîte qui accueille tous les passionnés de belles mécaniques…mais pas seulement. Le rendez-vous qui se déroulera les 26 et 27 juin prochain ( si la crise sanitaire le permet)  est acté avec la commune et quelques grands noms de la bande dessinée tels que le fidèle Frank Margerin, mais aussi Pascal Louvrier, Sébastien Sauvadet, Ptiluc ou encore Philippe Gürel, auteur de l’affiche du Festival sans oublier le musicien auteur-compositeur ami de feu Johnny Pierre Billon.

« Pas question de concurrencer le Motordays  » commente Stéphane Contal « avec Line on souhaite une réunion en famille telle une grosse kermesse sur seulement deux jours et pour camp de base la salle polyvalente. Dimanche sera le temps d’une bourse d’échange et un lever de soleil sur les crêtes pour les dessinateurs présents, sans oublier un déjeuner au Nautic Bleu pour rendre hommage à la bonne copine Véro disparue trop tôt ».

Le changement, c’est maintenant pour  Le BD Moto version 2021. L’aigle et sa volerie enfourcheront des vélos pour une descente de 12 km remarquée et remarquable jusqu’au village, une fois consommé l’air de la montagne. Non sans humour, Stéphane se dit moto-cycliste et non pas motard : dans de telles conditions !

Pour la petite histoire, Stéphane Contal est déodatien, mais a traîné ses « guêtres » pendant de très longues années à Paris où il était imprimeur tout en exploitant la Gallery Mot’Art consacrée à l’univers du deux roues et de la BD. Ceci expliquant cela. L’Aigle is back !

stéphane contal




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.