Search
mercredi 27 oct 2021
  • :
  • :

Vosges : l’ouverture des commerces autorisée les dimanches 21 et 28 février Les soldes sont prolongées de deux semaines

image_pdfimage_print

Annotation-2020-06-10-0935341

Communiqué de la Préfecture des Vosges 

En raison des difficultés économiques rencontrées par les commerçants suite à la crise sanitaire de la Covid-19, les soldes d’hiver, qui devaient initialement s’achever le mardi 16 février, sont repoussés de 2 semaines et s’achèveront donc le 2 mars 2021.

C’est pourquoi, Yves Séguy, préfet des Vosges, a décidé d’autoriser l’ouverture des commerces les dimanches 21 et 28 février prochains. Ces autorisations d’ouverture exceptionnelle contribuent à la relance économique et viennent en complément des mesures déjà existantes pour soutenir ce secteur d’activité lourdement impacté par la crise sanitaire.

Elles visent également à faciliter l’organisation des déplacements des vosgiens afin qu’ils puissent effectuer leurs achats pendant les heures autorisées. Rappelons l’importance de respecter strictement les mesures barrières et a fortiori dans les espaces clos et fréquentés : distanciation physique, port du masque notamment. Dans les Vosges, des mesures supplémentaires ont été prises afin de renforcer le protocole applicable dans les commerces: passage obligatoire des mains au gel hydroalcoolique, jauge maximum de 400 personnes dans les établissements de plus de 400m2, instauration d’un sens de circulation.

Communiqué de la Préfecture des Vosges 




8 réactions sur “Vosges : l’ouverture des commerces autorisée les dimanches 21 et 28 février

  1. Ygliss 88

    Une autorisation préfectorale pour avoir le droit de travailler le dimanche ridicule qu’ont laisse les gens libre de travailler quand ils le souhaitent

    répondre
    1. Ouille.

      Vous avez raison. Tout à fait ridicule ces règlementations.
      Revenons au bon vieux temps du moyen âge.
      6 jours de travail par semaine , 12 heures par jour, et tant qu’à faire , supprimons ces inutiles congés payés…..

      répondre
      1. EMBT

        N’exagérez pas .Déjà en temps normal ceux qui travaillent le samedi ou une partie du dimanche prennent congé le lundi.
        Y a pas que des bourreaux en France mais beaucoup d’assistés.

        répondre
      2. Sebastien

        les conseillers ne sont pas les payeurs certaines pers qui prônent des ouvertures le dimanche ,ou tard le soir , ne le ferait pas pour eux mêmes quand nous voyons le nombre d’administrations fonctionnaires qui ne bossent pas déjà le vendredi après midi ou fermer à 17h on aurait aussi le droit de les faire travailler à des créneaux horaires où ça arrangerait bcp de monde .

        répondre
    2. Sebastien

      bcp vous ferait travailler sans arrêt, au bon vouloir de leurs envies, promenades ; mais une chose est sure les enfants grandissent vite et si vous passez guère de temps avec eux ils sauront aussi vous l’envoyer dans la figure ; mais bcp de personnes n’ont plus le sens famille vu qu’on ne donne plus le choix dans ce sens; .Souvent il suffit d’un divorce pour remettre les idées au clair ce que l’on a fait avt ne sera plus après .

      répondre
  2. EMBT

    Je voulais parler des assistés en dehors du covid. Tous les commerçants et autres qui ne peuvent travailler à cause du covid ont évidemment le droit d’être assistés.

    répondre
  3. max

    et pourtant………….on compte les commerces ouverts avec ces autorisations …..malgres le covid ……..la situation n’est pas dramatique pour tt le monde ..tant mieux

    répondre
    1. EMBT

      Je crois que dans certaines villes du massif ils n’auront pas à se plaindre.
      Il n’y a jamais eu autant de monde.
      Respect des distanciations, masques , couvre-feu, très peu respectés.
      Nous verrons dans 15 jours!!!!!!!

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.