Search
vendredi 16 avr 2021
  • :
  • :

Vosges : des résidus de pollution radioactive dans le « ciel orange » ? D’après l’association anti-nucléaire ACRO

image_pdfimage_print

147342889_116332353752948_3967294074018342860_n

Photo de Claude Noël

Le 6 février dernier, les habitants des Vosges, comme de toute la moitié Est de la France ont pu observer un ciel à la teinte jaune orangé. Il s’agissait d’un coup de Sirocco. Le phénomène n’est pas rare notamment en montagne avec parfois des pluies chargées de sable venues du Sahara suite à des vents violents en altitude.

Ces vents chargés de poussière contiendraient un des résidus de pollution radioactive. Des traces « datant des essais de la bombe atomique pratiqués par la France dans les années 60 », d’après l’association anti-nucléaire ACRO (Association pour le contrôle de la radioactivité dans l’ouest) qui a réalisé des analyses. « Entre 1945 et 1980, les Etats-Unis, l’Union soviétique, le Royaume-Uni, la France et la Chine ont réalisé 520 essais nucléaires atmosphériques atteignant des niveaux stratosphériques et dispersant de grandes quantités de produits radioactifs à la surface du globe, principalement dans l’hémisphère nord. Au tout début des années 60, la France a procédé à des essais nucléaires atmosphériques dans le Sahara algérien (Reggane) exposant aux radiations ses propres soldats mais aussi les populations sédentaires et nomades de la région ». L’ACRO affirme avoir fait un prélèvement sur toute la surface d’une voiture à l’aide de multiples frottis. Du « césium-137 » aurait été identifié. « Il s’agit d’un radioélément artificiel qui n’est donc pas présent naturellement dans le sable et qui est un produit issu de la fission nucléaire mise en jeu lors d’une explosion nucléaire ».




15 réactions sur “Vosges : des résidus de pollution radioactive dans le « ciel orange » ?

  1. GS

    Je vais aller faire un tour sur les hauteurs pour pouvoir me promener sans mon masque…respirer un grand coup de césium 137 ! Peut-être que ça immunise contre la Covid ? :-)

    répondre
  2. chouki

    « d’après l’association anti-nucléaire » qui par conséquent fera des conclusions militantes d’une impartialité au dessus de tout soupçons.

    répondre
  3. michael mathis

    Le phénomène n’est pas rare notamment en montagne avec parfois des pluies chargées de sable venues du Sahara suite à des vents violents en altitude.

    Moi qui voulait construire un abri anti atomique, eh bien je vais attendre pour allez chercher du sable

    répondre
  4. lucas

    arrêtons tous ces messages anxiogènes , la coupe est pleine ; déjà on a à endurer ce virus, puis on en remet une dose avec la bouf , la pollution , et là la radioactivité STOP à qan la journée sans médias pour reposer le cerveau les antis médias, réseaux sociaux plus de portable plus de tablette plus d’ordi ….. vive l’addiction anxiogène

    répondre
  5. Gigi

    J’ai l’explication …et c’est du lourd, ancien A F N, j’étais au Sahara en 1962 et j’ai oublié de rentrer ma voiture au garage le 6 février dernier.

    répondre
  6. Constat

    Mr étonné , cliquez sur le lien indiqué par stop-covid , regardez , écoutez est vous serez seulement en mesure de vous appelé étonné , puisque vous ignorez tout ce qui se passe . Il n’y a pas de mal à ignorer ,mais de grâce , respectez ceux qui ont un point de vue réaliste et qui ne gobent pas facilement toutes ces manipulations .

    répondre
  7. étonné

    Mr Constat,Je prend note de vos remarques , ceci dit , sachiez que je n’ignore en rien de ce qui se passe sur cette planète ,j’ai la télé, internet et je voyage beaucoup, étant donné que j’en ai parcouru un certain nombre de milliers de Kms au niveau professionnel, du nord au sud et est en ouest, des âneries populaires, j’en ai connus, des mensonges d’ état aussi , je ne suis pas du genre à avaler des couleuvres.certainement que stop covid a ses sources de renseignements sur you yube , ce qui n’est pas une référence en matière de vérité , il devrait aussi se faire sa propre opinion au lieu de divulguer des reportages qu’il n’ a certainement pas analyser lui même , il doit vivre avec ses convictions personnelles et vouloir les imposer à tout le monde.

    répondre
  8. stop-covid

    Chers codétenus, nous respirons le même air vicié. Qu’à chacun, il reste les neurones oxygénés pour ne pas laisser son analyse sur « la table de nuit » en attendant le (la) parleur(euse) du journal télévisé . YTube sur le web censure, donc seule une petite partie de vérité en est perceptible. Il faut fouiller : rumble, Gab, VK, télégram, Lbry etc.tenter tous les moteurs de recherches. Je ne suis même pas lanceurs d’alertes, je contribue , c’est tout. En ces temps de propagandes, les soldats digitaux sans grades sont tous associés quand ils sortent des éléments. La vérité sera écrite bien plus tard….après la fin de la guerre

    répondre
  9. GS

    C’est certain que lorsque cette crise sanitaire sera terminée, il y a des gens qui vont s’ennuyer…
    Mais il y aura bien un autre sujet sur lequel ils s’amuseront..
    Ils nous diront peut-être que la planète Mars n’existe pas, ils l’ont placé dans le studio à la place de la lune…

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.