Search
mardi 21 sept 2021
  • :
  • :

L’appel à projet « Plantons des haies » est lancé !

image_pdfimage_print

haies2REDIM

Photo d’archives, vosgesmag.fr

Dans le cadre du programme « Plantons des haies », inscrit au plan de relance, la DRAAF, en étroite association avec la Région Grand Est, la DREAL, l’Office Français de la Biodiversité et les Agences de l’eau, lance un appel à projet « Animation et aide au montage de projet Plantons des haies ». L’objectif est d’atteindre 800 km de haies plantées sur les parcelles agricoles d’ici 2 ans. 5,5 millions d’euros sont dédiés à ce programme.

Cette ambition est en pleine adéquation avec la stratégie biodiversité de la Région Grand Est qui intègre notamment dans ses actions la plantation de haies, utiles au maintien de la biodiversité. Sur les 5,5 millions d’euros dédiés au programme, 1 million d’euros est réservé pour des actions d’animation subventionnées jusqu’à 100% (dans la limite de 1500 euros par dossier) : les agriculteurs seront conseillés dans l’implantation, le choix des essences, l’entretien, le montage des dossiers, etc.
Cet appel à projets vise ainsi à susciter et à financer ces actions d’animation et de conseil. Dans un second temps, 4,5 millions d’euros permettront de financer les plants, les frais de plantation et de protection, avec un taux de subvention jusqu’à 90%. Cette démarche fera l’objet d’un nouvel appel à projets.

Le rôle des haies

Replanter des haies permet de répondre à l’objectif d’accélérer la transition écologique de l’agriculture du plan de relance (agroécologie). Haies et arbustes constituent un réservoir de biodiversité qui améliore la qualité de l’eau et des sols, le stockage du carbone, l’adaptation au changement climatique, le bien-être animal, et joue un rôle d’écran pour les produits phytosanitaires.

Les enjeux de l’appel à projet

Cette mesure est une opportunité pour les exploitants agricoles en vue de la future Politique Agricole Commune (verdissement de la PAC, Eco-régimes), et peut avoir un impact économique direct ou indirect (Certification Haute Valeur Environnementale, valorisation de la biomasse, etc.).
C’est enfin un enjeu d’image, de qualité des paysages et de partage de la ruralité avec l’ensemble des citoyens.
La volonté commune de l’État et de la Région permet d’avoir des ambitions fortes en volume de replantation et assure :
– une complémentarité entre les différents programmes « haies », et notamment la restauration des trames vertes et bleues ;
– une approche simplifiée et coordonnée ;
– une vision de long terme au profit de tous, agriculteurs et société civile.

Les dossiers de candidature sont à télécharger sur le site de la DRAAF et à retourner avant le 31 mars 2021 : https://draaf.grand-est.agriculture.gouv.fr/Appel-a-projets-d-Animation-et-de
Consulter le site France Relance : www.gouvernement.fr/france-relance




3 réactions sur “L’appel à projet « Plantons des haies » est lancé !

  1. Tonton Reporter

    MDR… ce sont ceux qui, il y a plus d’un demi siècle les ont détruites, se donnent bonne conscience, et qui aujourd’hui font marche arrière… et comme toujours, avec l’argent du contribuable…, elle est belle l’administration Française…

    répondre
    1. le migrateur est celui qui se gratte toujours du même côté

      Mdr ! véridique.
      « ça fait rire les oiseaux, ça fait chanter les abeilles, ne chantait pas encore la compagnie créole… » l’homme est si intelligent, si autoritaire qu’il contrôle jusqu’à la liberté des individus pour les conneries qu’il a faites.

      répondre
  2. Lepic

    Un projet qui va faire travailler du monde:
    Les agences de l’eau. (plus de 1 600 collaborateurs expérimentes et engagés)
    Office français de la biodiversité. (2 800 employés)
    La direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt.
    La direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement.
    Certainement quelques fonctionnaires de la région, du département, des chambres d’agricultures et pourquoi pas le monsieur environnement de la com-com….
    Peut-être que tout ce petit monde ferait mieux de prendre une pelle une pioche pour aller replanter un peu nos forêts.
    Une bonne partie de l’argent du plan de relance (argent que nous n’avons pas) va être dilapidée alors qu’elle devrait être investie dans nos industries pour créer de la richesse et retrouver de la compétitivité.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.