Search
mardi 3 août 2021
  • :
  • :

Remiremont : deux commerces bénéficient d’une aide pour réaliser des travaux Le dispositif est porté par le Conseil Départemental et la Communauté de Communes

image_pdfimage_print

DSC_0872

Deux commerces romarimontains ont été soutenus dans le cadre du dispositif d’aide à l’immobilier d’entreprise porté conjointement par le Conseil Départemental des Vosges et la Communauté de Communes de la Porte des Vosges Méridionales. François Vannson et Catherine Louis, présidents des deux institutions, sont allés ce mercredi à la rencontre des commerçants.

Ils étaient notamment accompagnés par Jean-Pierre Calmels, Jean Benoît Tisserand, et Bruno Haillant, adjoint au maire de Remiremont en charge notamment du commerce et de l’artisanat. La visite a été l’occasion d’évoquer les travaux effectués, et les diverses problématiques rencontrées par le commerce de centre ville. L’objectif du dispositif d’aide apporté est de soutenir financièrement les entreprises du territoire qui investissent dans des opérations de construction, d’extension, de travaux d’aménagement ou de requalification d’un bâtiment. L’aide peut s’élever jusqu’à 50 000€ en fonction des dépenses éligibles et de la taille de l’entreprise. Ce montant peut être porté à 10% de la dépense totale pour certains projets situés en zones d’Aides à Finalité Régionale (AFR). Il s’agit dans le cas présent des communes de Dommartin, Eloyes, Saint-Amé, Saint-Nabord et le Val d’Ajol. L’aide est financée à 80 % par le Département et à 20 % par la « ComCom ». Deux commerces romarimontains ont d’ores et déjà bénéficié de ce dispositif. D’autres sont à venir.

Les élus se sont tout d’abord rendus à la boutique «A Côté Chausseur », rue Charles De Gaulle. L’entreprise a bénéficié d’une aide d’environ 6 000 euros, soit 10 % du total de l’investissement. Ce « coup de pouce » a financé une partie des travaux à l’intérieur et en façade. Des travaux importants. « On a tout changé », affirme Sabrina Dusapin. Le sol, les étagères, la peinture, le luminaire. « On a même gagné un petit peu plus de place », en ablatant des murs et en réorganisant la boutique, désormais plus spacieuse. La décoration a été renouvelée, dans un esprit « un peu cocooning, un peu cosy, un peu baroque ». Et l’enseigne a été refaite, en bois exotique. Du changement, il y en a eu aussi à la boutique « Un monde à part », un peu plus bas dans la même rue. Les plafonds ont été refaits, ainsi que des décorations, les vitrines, tout l’éclairage, le chauffage, la façade, etc. François Vannson affirme l’importance de « travailler l’attractivité de nos territoires ». Selon l’élu, « Remiremont a une histoire marchande incontestable (…) C’est le carrefour des vallées ».




13 réactions sur “Remiremont : deux commerces bénéficient d’une aide pour réaliser des travaux

  1. Yenamar

    Ben voyons ! Il suffit de connaitre les bonnes personnes, de déposer le petit dossier qui va bien pour la forme et le tour est joué ! En attendant je suis écoeuré par ses mesures d’assistanat qui profitent à quelques uns et de voir que mes impôts profitent à ce type d’initiative. Un soutien au commerce local ? Pffff…. !!!! Je serais curieux de savoir où sont fabriquées ces fringues et ces godasses ! Personnellement, j’ai monté mon entreprise. Personne pour m’aider et c’est même l’inverse de la part des services publiques. Il ne faut pas s’étonner que les gens ne vont plus voter pour des politiques qui dilapident l’argent publique pour des mesurettes de ce genre destinées à la communication.

    répondre
  2. incroyable !!!

    C’est bien connu le copinage, ça ne date pas d’aujourd’hui, et ces élus « s’autocongratulent « , et ils se font de la pub avec ton pognon mon ami. J’en connais qui tire la langue jusqu’à terre et que dalle! Ha si, les charges et ensuite le tribunal et pour finir peut-être le suicide. T’inquiète à chacun un jour sa merde, même pour eux.

    répondre
    1. le Grillon Bussang

      au fait François si tu passes à Bussang regardes le batiment et regardes les photos avt avec peu de soutien très peu et des années d’efforts .Je demande juste une nouvel loi sur les ruines , l’abandon et le danger .On sait qui on quitte pas ce que l’on retrouve dommage .

      répondre
      1. le Grillon Bussang

        nouvelle loi, trouvez vous normal de subir un délabrement total d’un ancien magasin intérieur extérieur avec danger coté route par le bardage et l’enseigne , toiture , des arbres qui poussent partout autour sans compter une terrasse qui doit être complètement bouchée par les feuilles , sans compter les guêpes et un nid qui empoisonne les voisins .On sait me trouver pour m’en parler mais je ne peux guère faire de choses vu que c’est privé mais c’est moi qui prend les paroles des gens qui en ont marre mais comme je dis de mon temps ce magasin avait de la gueule comme on dit mais c’était avt .

        répondre
  3. Romarimontarus

    la campagne électorale ??? distribuer de l’argent enfin celui du contribuable c’est facile de faire le beau avec l’argent des autres

    répondre
  4. le Grillon Bussang

    Selon l’élu, « Remiremont a une histoire marchande incontestable (…) C’est le carrefour des vallées là chapeau

    répondre
  5. chouki

    Les habitants et les villages situés entre Remiremont et Thann ont encore de la chance d’être sur les cartes routières. Ca va pas durer.

    répondre
    1. Lucien

      le génocide commercial qui a débuté dans les années 1975/1980 avec ces installations de belle zones commerciales que nos élus ont accepté avec un beau tapis rouge des deux cotés .Où se trouve ces zones commerciales ? REMIREMONT entre autre

      répondre
  6. chouki

    C’est bizarre que l’argent publique serve à sauver ces deux là en particulier pendant que des dizaines crèvent dans les vallées à l’est sans que nos élus, potelés et bien-portants, ne lèvent le moindre petit doigt pour eux.
    Il y a des tests écrits ?
    Des tests… oraux ?
    Des « travaux » pratiques ?

    répondre
  7. Lucien

    travailler l’attractivité de nos territoires , il est grand temps mr Vannson combien de commerces ont baissé le rideau ces 10 dernières années un paquet et des sos sans réponse .

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.