Search
mardi 27 juil 2021
  • :
  • :

Quand Saint-Etienne accueillait près d’un millier de militaires

image_pdfimage_print

157008383_261413158826069_3263788992632862467_o

Photos de la commune de Saint-Etienne

« En avant, toujours en avant ! » telle était la devise des 5ème et 15 ème Bataillons de Chasseurs à Pied (BCP). Dans les années 1900, la commune de Saint-Etienne-lès-Remiremont est devenue le siège de garnison des célèbres 5e et 15e Bataillons de Chasseurs à Pied comme vous pouvez le voir sur ces photos anciennes notamment dans la cour du Quartier Victor (actuelle Place de l’Hôtel de Ville).

Le 5e bataillon de chasseurs à pied (5e BCP) est une unité militaire dissoute de l’infanterie française et le 15e bataillon de chasseurs à pied (ancienne dénomination) est une unité militaire dissoute de l’infanterie alpine française (chasseurs alpins) qui participa notamment aux deux conflits mondiaux. Surnommés les « diables bleus » leur devise était « en avant, toujours en avant ! ». Les casernes ont joué un rôle important dans la vie de la commune : d’un point de vue économique avec la présence de près d’un millier de militaires mais également par le patrimoine immobilier laissé après le départ de l’armée. La Gendarmerie Mobile est quand à elle arrivée en 1977 et c’est tout naturellement que l’Escadron de Gendarmerie Mobile 25/7 s’est implanté au 49 rue des 5e et 15e BCP dans la plus pure tradition militaire.
Commune de Saint-Etienne



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.