Search
jeudi 15 avr 2021
  • :
  • :

Le Sénateur Jean Hingray cosigne une proposition de loi visant à créer un ticket restaurant étudiant

image_pdfimage_print

jean-Hingray1

Photo d’archive

Communiqué

Le Sénateur Jean Hingray vient de cosigner une proposition de loi visant à créer un ticket restaurant étudiant.

A l’initiative du sénateur du Tarn Pierre-Antoine Lévi, 80 sénateurs de différents bords soucieux d’améliorer les conditions de vie de nos étudiants confrontés très durement depuis maintenant 1 an à la crise sanitaire, se sont prononcés en faveur de la création d’un ticket restaurant étudiant proposé à un tarif social accessible et avantageux (3,30 euros équivalent du prix d’un repas complet pour un étudiant au restaurant universitaire) et dont la valeur est doublée (6,60 euros).

Ce support conçu en partenariat avec le réseau national des œuvres universitaires et scolaires est un titre spécial de paiement permettant d’acquitter tout ou partie d’un repas consommé au restaurant ou à faire valoir dans un commerce ayant signé une convention avec le centre national des œuvres universitaires et scolaires ou un centre régional. Cette disposition a un double avantage. Elle apporte une aide et une modalité pratique pour reconnecter les étudiants avec des pratiques alimentaires saines dans un cadre convivial et à des conditions économiques adaptées. Elle leur associe des restaurateurs dans leur écrasante majorité très concernés par des démarches citoyennes participant à une véritable prise de conscience de l’importance et de la nécessité du vivre-ensemble.

La démarche menée par le sénateur Jean Hingray entre en totale résonnance avec son engagement dansla mission dont le Sénat lui a confié la présidence, mission d’information sur la politique en faveur de l’égalité des chances et de l’émancipation de la jeunesse.

Proposition de loi enregistrée à la Présidence du Sénat le 3 mars 2021

Communiqué




8 réactions sur “Le Sénateur Jean Hingray cosigne une proposition de loi visant à créer un ticket restaurant étudiant

  1. JOSEPHE88

    … Un petit coup de com !! ça ne prend pas beaucoup de temps et c’est toujours bon à faire savoir au bon peuple et aux grands électeurs. Dommage que cela coûte si cher au contribuable, je parle du Sénat bien évidemment mais certainement pas des étudiants qui sont, avec la pandémie actuelle, dans une galère pas possible et qu’il convient d’aider autant que possible.

    répondre
  2. Tom

    Monsieur le sénateur, comment vous financez ces tickets restaurants ?

    Quand on sait qu’il y a encore des entreprises qui ne l’appliquent pas.

    Les finances publiques sont déjà dans le rouge.

    Avez-vous l’intention de créer un nouvel impôt ?

    répondre
    1. JOSEPHE88

      Peut-être que, contrairement à son habitude récurrente, le sémillant sénateur va donner une partie de ses indemnités pour abonder le budget des tickets restaurant. Qui sait le pire n’est jamais sûr et le meilleur toujours possible !!!

      répondre
  3. Bingo.

    Encore un politique qui contribue à vouloir remplir le tonneau des danaïdes du rase gratis.
    Initiative synonyme de plus d’impôts et taxes, et de la dette, de la dette, de la dette……
    Ce n’est surtout pas avec ces nouvelles dépenses que l’on va redresser l’économie et créer de l’emploi.

    répondre
  4. Constat

    C »est vrai que les sénateurs pourraient participer financièrement à leur proposition vu les indemnités anormalement bien trop élevées pour ce qu’ils font .C’est anormal de nos jours ,et eux , sans scrupule encaissent .

    répondre
  5. Céce

    De toute façon personne n’est jamais content de rien à la moindre action d’un politique vous n’êtes pas content et quand rien est fait vous n’êtes pas content donc franchement on peut arrêter cette action est très bien pour les étudiants et au lieu de vous plaindre allez au sénat j’aimerais bien vous y voir.

    répondre
    1. JOSEPHE88

      Mais nous ne nous plaignons pas … nous débattons. Ne serions-nous plus en république ? La pensée unique serait-elle de mise ?
      De vous à moi, les fauteuils du Sénat sont tellement confortables que, oui, je l’avoue, j’aimerais bien m’y asseoir.

      répondre
      1. Céce

        Je ne parle pas de pensée unique mais chaque chose qu’un politique fait vous n’êtes pas content si vous seriez étudiants vous seriez sûrement pour ces tickets et quand je vous que j’aimerais bien vous voir au sénat c’est pas pour être assis sur une chaise mais pour proposer des vraies actions et je sais pas si vous les baisseriez les indémnités quand vous verriez le nombre d’heures à faire.

        répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.