Search
jeudi 15 avr 2021
  • :
  • :

Vosges : des centres de vaccination à grande capacité ouvriront prochainement Yves Séguy s’est rendu au centre de vaccination de l’hôpital de Remiremont

image_pdfimage_print

DSC_1100

Ce jeudi après-midi, Yves Séguy, Préfet des Vosges, s’est rendu au centre de vaccination de l’hôpital de Remiremont. Il a notamment été accueilli par le maire Jean Benoît Tisserand, le Docteur Philippe Cloché, président du conseil de surveillance de l’hôpital, et par Dominique Cheveau, directeur des hôpitaux de Remiremont et d’Épinal.

L’évolution de la crise sanitaire était évidemment au cœur des échanges. Yves Séguy affirme que l’on constate « une progression constante » du taux d’incidence, qui se rapproche désormais des 200 cas pour 100 000 habitants. 185,5 au 24 mars contre 162,7 au 18 mars 2021. « Nous avons dérivé », au cours des dernières semaines, affirme le préfet. « Cette situation, il n’y a pas lieu de s’en satisfaire ». Même si c’est bien mieux que d’autres départements, notamment du Grand-Est. Cependant, explique Yves Séguy, « on peut considérer qu’on est encore en dessous du seuil d’alerte renforcée ». Le taux de positivité resterait stable, à 5 % environ. L’objectif affiché est de « tout mettre en place pour freiner la propagation du virus ». Le grand sujet d’actualité est bien entendu la campagne de vaccination.

Le Préfet a pu discuter avec le Docteur Chevalier notamment de l’organisation sur le terrain. Le nombre de doses disponibles devrait fortement augmenter dans les semaines et mois à venir. « Une offre vaccinatoire deux fois et demi supérieure », en mai prochain, d’après Yves Séguy. La mise en place de centres de vaccination de grande taille a été évoquée. Ils seront probablement au nombre de deux à l’échelle du département, et permettront de vacciner jusqu’à quelque 1000 personnes par semaine. Ce type de centre nécessite une organisation très importante ainsi que beaucoup de personnel de santé. Des sapeurs pompiers pourraient être formés pour prêter main forte. Le maire de Remiremont, Jean Benoît Tisserand, a d’ores et déjà proposé d’en installer un au centre des congrès, qui réunirait les conditions nécessaires.

Trouvez ci dessous le communiqué de la Préfecture concernant la situation sanitaire :

Communiqué de la Préfecture des Vosges

Le département des Vosges n’est pas épargné par la dégradation sanitaire observée à l’échelle régionale et nationale. Les efforts conjugués en matière de dépistage et de vaccination vont encore s’intensifier. Cependant, le temps de latence entre la contamination et la détection de la maladie reste une problématique majeure. C’est pourquoi nous devons tous observer une très grande prudence dans nos actes quotidiens et ne pas hésiter à se faire dépister avant d’accéder à la vaccination.

La situation épidémique dans le département s’aggrave de jour en jour. Le taux d’incidence frôle désormais les 200 cas pour 100 000 habitants (185,5 au 24 mars contre 162,7 au 18 mars 2021). Le nombre d’hospitalisations liées à la Covid-19 concerne 168 personnes alors qu’il s’établissait à 153 au 18 mars. La tension hospitalière reste élevée avec 16 personnes en réanimation et le nombre de personnes décédées en milieu hospitalier pour cause de Covid-19 s’établit à 717 (+16 par rapport au 18 mars). En ce qui concerne la vaccination, les premiers effets de l’accélération de la campagne vaccinale se traduisent par l’augmentation sensible du nombre de personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin (43 279 au 23 mars contre 34 169 au 15 mars 2021, soit une augmentation de 9 110 personnes vaccinées en une semaine). En outre, la couverture vaccinale s’élève désormais à 12% de la population tous âges confondus contre 9,5 % au 18 mars. Ce taux reste supérieur à celui du Grand Est (11,1%).

Le département des Vosges sera pleinement intégré dans les objectifs du Gouvernement d’atteindre les 10 millions de personnes vaccinées à la mi-avril, 20 millions à la mi-mai, 30 millions à la mi-juin. Les livraisons de vaccins vont encore s’amplifier tout au long des semaines à venir. Ainsi, dans les Vosges, les doses disponibles par semaine vont passer de 7 050 à 12 900 à partir d’avril puis 18 750 à compter de mai. Yves Séguy, préfet des Vosges, a d’ores et déjà entamé un travail avec les collectivités pour multiplier les lignes de vaccination dans les centres, ce qui permettra également d’augmenter les créneaux de rendezvous. Dès ce week-end, l’ouverture de la vaccination aux personnes de plus de 70 ans, quel que soit leur état de santé, et la mise en service d’un numéro dédié à la prise en charge rapide des plus de 75 ans sont également des signes concrets d’accélération.

En outre, la programmation de campagnes de tests au plus près des habitants du département se poursuit : Jeudi 25 et vendredi 26 mars Samedi 27 mars Neufchâteau Saint-Dié-des-Vosges Trait d’Union Union des commerçants 9h00-16h00 9h00-16h00 Charmes Centre commercial Leclerc 9h00-16h00 Même si les semaines à venir s’annoncent encore difficiles, la priorité réaffirmée aux opérations de vaccination nous permet d’espérer un horizon meilleur. Il nous faut tenir ensemble pour vaincre collectivement.

Communiqué de la Préfecture des Vosges




13 réactions sur “Vosges : des centres de vaccination à grande capacité ouvriront prochainement

  1. chouki

    Avalanche de chiffres.
    En résumé: c’est la ligne Maginot, plein de canons et pas d’obus.
    (c’est pas plus compliqué que ça)

    répondre
  2. Ouille.

    Il ne reste plus qu’ aux cloportes de l’UE qui sont plus forts en paroles et boni mensonges qu’en actes, à filtrer les sorties des usines Astra Zeneca en Europe pour obliger ces derniers à nous livrer les doses de vaccins promises.

    répondre
  3. PierreL

    Bonne nouvelle !
    Le rythme des vaccinations s’accélère, comme prévu.
    Et toutes les personnes qui le souhaitent pourront se faire vacciner d’ici la fin de l’été (même les éternels râleurs et les pisse-vinaigre !)

    répondre
    1. EMBT

      Merci pour les éternels râleurs et les pisse-vinaigre. Il n’empêche que les chiffres augmentent et je croirais à la vaccination fin de l’été quand elle sera faite!!!!! Je suis devenu comme Saint Thomas avec ce gouvernement .Je ne crois que ce que je vois. Et actuellement pas ou peu de doses ,des emmerdes avec les labos et des malades à qui mieux , mieux avec des irresponsables qui organisent avec impatience un tas de choses.
      Signé :le râleur pisse-vinaigre

      répondre
    2. étonné

      c’est sur et certain , ce seront ces gens là , qui vous marcherons dessus pour être vacciné en premier en clamant bien fort que çà ne sert à rien , on connait la chanson , des pisses vinaigres , je les ais vus agir pendant toute ma carrière professionnelle, les gueulards sont les premiers lèches c… !

      répondre
    3. Yoan

      Si déjà ils arrivaient à gérer le port du masque. C’est obligatoire ou pas mais la allé au port et vous verrez combien le porte 1 sur 2 n’en porte pas ou sous le menton idem en ville centre. Pas de controle on se demande ce que fait le maire mais lui comme il a du mal aussi a le poter il s’en fiche surement.

      répondre
  4. Sœur ANNE

    Comment peut-on encore faire confiance à un président et son gouvernement qui ne tiennent pas compte du travail des soignants.
    Ceux-ci sont exploités au maximum. La décision pour maintenir la progression du virus devait se prendre en janvier ou du moins aux vacances d’hiver .Tous ceux qui suivent les chiffres depuis le début de la pandémie et qui ont un peu de plomb dans la tête avaient compris que l’on ne s’en sortirait pas comme ça ,sauf le président et il ne veut pas le reconnaître. Qui paye maintenant ? Les soignants et ceux qui doivent être soignés . Déprogrammation en masse. Est-ce normal???? Et ils hésitent encore pour prendre des mesures plus fortes .
    Attention pas d’accidents, pas d’infarctus , ……..
    Soyons tous en bonne santé!!!! Et surtout surveiller les sites pour une vaccination, patience……;

    répondre
    1. étonné

      Bien sur , en France ,tout le monde se dit exploité ! j’ en vois tous les week End , sur la route , avec des voitures neuves de plus en plus de grosses cylindrées, ils pleurent que les restaurants , bar , boites de nuits , loisirs en tous genre sont fermés ,les constructions individuelles sont en plein boum , les comptes en banque explosent ! certains exploités refusent même de travailler , soi disant exploités par pôle emploi ………les Français ne connaissent pas leur bonheur de vivre dans ce pays. certainement trop gâtés , les aides faciles , un égoîsme démesuré, bon week End.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.