Search
jeudi 15 avr 2021
  • :
  • :

Vosges : des lycéens fêtent le « Père Cent » malgré l’interdiction Plusieurs d’entre eux ont été interpellés par les forces de l’ordre

image_pdfimage_print

police-378255_960_720-670x460

C’est une tradition lycéenne française bien ancrée. Chaque année, 100 jours avant les premières épreuves du bac, des lycéens en terminale, futurs bachelier, défilent déguisés dans les établissements et dans les rues. Ce vendredi, malgré l’interdiction, des lycéens ont participé au « Père-Cent »

Quelques centaines de futurs bacheliers ont respecté la tradition, enfreignant de ce fait les ordres de la Préfecture. L’un ou l’autre, il fallait choisir. « Cette année, plus que jamais, ces rassemblements sont particulièrement dangereux et irresponsables puisque les élèves s’exposent à un risque de contamination à la Covid-19 », affirme la Préfecture dans un communiqué. « Aujourd’hui malgré les annonces relatives à leur interdiction, des rassemblements de lycéens ont tout de même été constatés aux abords des établissements scolaires et sur la voie publique. Dans ces circonstances et face au refus des lycéens de se disperser et de rejoindre leur établissement scolaire et à la suite de plaintes déposées par les riverains, une dizaine d’entre-eux, les plus virulents, ont fait l’objet d’une interpellation par les forces de l’ordre ».

Yves Séguy demande aux lycéens de retourner en classe. « Il en va de leur santé, de celle de leurs camarades, professeurs et de leurs proches ». Le préfet des Vosges appelle également « à la responsabilité » les parents des élèves concernés « dont leur devoir est de préserver leurs enfants des risques auxquels ils s’exposent en pareille circonstance ». Selon la Préfecture, la situation sanitaire se dégrade dans le département, « en raison notamment de la présence des variants particulièrement contagieux ». La situation actuelle du lycée André Malraux à Remiremont, « fermé plusieurs jours, après que plusieurs cas de Covid-19 ont été détectés, pour garantir de bonnes conditions d’accueil des élèves », est citée en exemple.




21 réactions sur “Vosges : des lycéens fêtent le « Père Cent » malgré l’interdiction

  1. Constat

    Lexa , arrêtez de donner raison à des gens comme ( Mr avec un grand M le Préfet avec un grand P) qui ne savent pas ce qu’ils font en interdisant ce genre de manifestation . Inutile de faire croire et répéter que les mesures interdisant les rassemblement sont soit disant efficaces contre le virus .Les gens qui s’amusent (en respectant les conditions) renforcent leur immunité contrairement à ceux qui s’affaiblissent seuls dans leurs coins , qui ont peur et qui sont les proies idéales pour les préconisateurs du vaccin . En plus en justifiant la peine de 135 euros à l’appui …je vous laisse à vos croyances…..

    répondre
    1. Lène Hervé

      Je suis MDR (jaune) de lire de telles inepties.
      Vous racontez vraiment n’importe quoi !!!
      Je vous laisse à vos croyances…

      répondre
  2. tm

    Oui ,pour moi ils ont droit: ils n’en peuvent plus des mesures ; mais avec un masque !!! Et pour ceux qui ne l’ont pas 135€.
    Vous avez vu le lycée Malraux à Remiremont , une dizaine de cas variant africain !

    répondre
  3. Lulu

    Il est interdit d’interdire

    Le préfet est de la génération 68 : il devrait se rappeler les plaisirs de sa jeunesse : transgresser les lois et les interdits…

    Seulement il est aux ordres, doigts sur la couture…

    J’ai rencontré la semaine des amis, famille de 4 personnes : 2 adultes,

    2 enfants , 16 et 18 ans : tous ont eu la covid,

    SAUF LE GARCON DE 18 ANS !

    La covid, c’est comme le loto : 100% des malades ont attrapé la covid

    lulu

    répondre
    1. Témoignage

      Je connais une famille où la jeune fille a amené la covid en juin dernier. Gravement malade elle est décédée après l’avoir transmise à sa mère décédée également quelques temps plus tard après l’avoir donnée à son mari qui est mort également . Reste le jeune frère dans un état actuellement satisfaisant. Cela s’appelle peut-être 100% pas de chance à votre avis!!!!!!!!

      répondre
    2. FanFan88

      « Il est interdit d’interdire » … Merci de laisser cette daube au grenier. Notre pays crève de cette idéologie et l’Occident tout entier se vautre dans la fange à cause de ces conneries. N’importe quel autre argument serait mieux venu merci.

      répondre
  4. offusqué

    C’est le résultat d’une éducation de « l’enfant-Roi ». Papa et maman payerons, tous n’ont pas cette « chance » .Encouragez ce genre de choses est irresponsable. L’éducation au respect des lois existe.
    Mais ce que l’on fait actuellement c’est contraire à une éducation correcte .
    Oui il( Le Préfet) est aux ordres ,c’est son rôle.
    Mais prenons l’exemple d’un médecin qui a prêté le serment d’Hippocrate et qui refuse de vous soigner pour diverses raisons, encourageriez-vous ce genre de choses? Etes-vous d’accord quand les policiers sont violents lors d’arrestations? Il y a beaucoup d’exemples.
    Alors réfléchissez à cette forme d’encouragement. Et pourtant je suis pour »il faut que jeunesse se passe » mais le respect doit exister!!!!!!

    répondre
  5. GS

    C’est vrai que c’est mieux qu’ils soient regroupés à 25 dans une même classe non ventilée..
    Que font ces élèves entre 2 cours dans leur salle quant les profs ne sont pas là ? Je vous le dis, ils enlèvent leurs masques et ne respectent pas forcément les gestes barrières…
    Croyez vous que lors des repas du midi ils ne sont pas exposés et toujours dans un endroit clos..?
    Moralité de l’histoire, le bon sens ne l’emporte plus…Interdit d’être à l’extérieur, retournez dans votre classe ( endroit clos ) et manger à 8 par table c’est mieux…

    répondre
    1. EMBT

      Ce n’est pas de cela dont il s’agit mais bien des règles, des interdictions non respectées . Le bien fondé de celles-ci n’est pas l’objet de cette discussion. Si nos jeunes n’apprennent pas à respecter les lois , décrets où vas t’on? Regardez ce qui se passe dans les quartiers où on laisse tout faire l’autorité n’y a plus droit ? Voulons nous de cela partout dans le pays?
      « Tu as volé, tu as tué ,……. ce n’est rien mon petit ,ou mon grand il faut que jeunesse se passe et vous êtes tellement opprimés actuellement que l’on vous pardonne tout » !!!!!!

      répondre
    2. à force de forcer ça force forcément.

      Tends la main on t’arrache le bras.
      Chacun sait que le présentiel en cours est risque à transmission mais néanmoins nécessaire pour éviter que nos enfants ne perdent pied.
      Par contre le père cent par les temps qui courent est une connerie dont on peut allègrement se passer…..

      répondre
  6. Lène Hervé

    MOINS on respectera les consignes PLUS longtemps dureront les restrictions…
    Tant que tout un chacun n’aura compris cela nous serons dans la mouise !
    Et ras le bol de payer pour l’irrespect des autres !

    répondre
  7. Lulu

    A mes détracteurs

    Le LIBRE ARBITRE : c’est assumer ses choix et ses conséquences =

    – un motard se tue à Saint Dié : faut il interdire les motos ? (+ de 600 morts par ans)

    – un marcheur s’égare dans la montagne : faut il interdire la marche ?

    – opération livre gratuit à Cornimont : faut il ne plus lire ?

    – opération nettoyage… ?

    Ces exemples tirés des articles de ce site ;
    ce n’est pas l’anarchie qui doit gagner mais en démocratie

     » CHACUN est libre de faire ce qu’il veut mais il

    DOIT EN ASSUMER LES CONSEQUENCES  » :

    – personne n’oblige les jeunes à participer au père cent …
    – oublier la fameuse « distanciation sociale »…. et tant pis pour la famille
    – tuer, voler, pédophilie, inceste… ‘génération 68’

    – ne pas respecter autrui, la société et ses règles du vivre ensemble
    TOUT CELA a des cqs sur soi et nos proches

    Mais comme tout fout le camp, c’est la roulette de vie…

    tu gagnes, t’as pas le covid

    tu perds, tu meurs et ta famille aussi

    de là à rester chez soi …

    répondre
    1. Eberlué!!!!!!

      Quelle horreur et quel égoïsme !Sommes nous obligés de subir vos décisions ? Si vous décidez de diffuser le virus par vos sorties intempestives, les commerçants de tous bords, les soignants , la population respectueuse des autres …subiront les conséquences de VOS actes . Des restrictions plus longues. Merci.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.