Search
mardi 3 août 2021
  • :
  • :

Obligation de mise à la vente d’éthylotests dans les débits de boissons alcoolisées à emporter et en ligne à partir du 1er juillet 2021

image_pdfimage_print

1280px-Bafometro-BrDSC_7400

Photo de CostaPPPR, CC BY-SA 3.0

Communiqué du Ministère de l’intérieur et de la délégation Sécurité Routière

Obligation de mise à la vente d’éthylotests

dans les débits de boissons alcoolisées à emporter et en ligne

à partir du 1er juillet 2021

En application de l’article 100 de la loi d’orientation des mobilités, la mesure n°11 du Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) du 9 janvier 2018, vise à lutter contre la conduite sous l’emprise de l’alcool en incitant les usagers de la route à l’auto-évaluation de leur taux d’alcool. Cela se traduit notamment par la généralisation de la vente d’éthylotests dans les débits de boissons alcoolisées à emporter.

Ainsi, à partir 1er juillet 2021, les établissements de boissons alcoolisées à emporter devront obligatoirement proposer à la vente des éthylotests à proximité du rayon présentant le plus grand volume de boissons alcooliques (ou près du lieu d’encaissement pour les débits dont l’activité principale est la vente d’alcool). Cette obligation concerne également les sites de vente en ligne de boissons alcoolisées.

Les établissements concernés disposent de 3 mois pour mettre à la vente de façon permanente des éthylotests pour permettre l’auto-dépistage de l’alcoolémie (limite fixée à 0,25 mg/L d’air expiré et à 0,10 mg/L d’air expiré pour les permis probatoires). Ces établissements doivent détenir des éthylotests chimiques obligatoirement et en complément possible des éthylotests électroniques, répondant aux exigences fixées par le décret n°2015-775 du 29 juin 2015 et le décret n°2008-883 du 1er septembre 2008). Ils devront toujours disposer d’un stock minimal de 10 ou 25 éthylotests, fixé en fonction de la taille des rayons alcool.

Les débits de boissons concernés devront également respecter une obligation d’information sur l’importance de l’auto-dépistage. A cette fin, une affiche de prévention indiquant que des éthylotests sont à la vente devra être installée à proximité immédiate de chaque rayon présentant des boissons alcooliques. Si les éthylotests ne sont pas proposés à la vente à proximité de chaque étalage proposant de l’alcool, un affichage visible et lisible complémentaire devra indiquer la localisation des éthylotests à la vente au sein de l’établissement. Sur les sites de vente en ligne de boissons alcooliques, une bannière devra apparaître sur la page de paiement de façon fixe et visible en permanence.

Le fait de contrevenir à cette obligation et aux dispositions associées (nombre d’éthylotests insuffisant, non-respect des dispositions relatives à l’affichage, etc.) sera puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe (de 675 euros et jusqu’à 1 875 euros en cas d’amende forfaitaire majorée).

Lien vers l’arrêté du 30 mars 2021 relatif aux modalités de vente des dispositifs permettant le dépistage de l’imprégnation alcoolique dans les débits de boissons à emporter en application de l’article L. 3341-4 du code de la santé publique :

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT00004333358

Communiqué du Ministère de l’intérieur et de la délégation Sécurité Routière




6 réactions sur “Obligation de mise à la vente d’éthylotests dans les débits de boissons alcoolisées à emporter et en ligne

  1. tiens donc !

    et pour la vente de cigarettes il faudra passer un scanner des poumons à l’entrée du Tabac ?

    Tout ça pour se donner bonne conscience de ne pas pouvoir appliquer le ZERO alcool au volant comme dans beaucoup d’autres pays car c’est pas  » politiquement correct  » et vu que les buveurs d’alcool tout comme les fumeurs sont très nombreux ET qu’ils sont des électeurs … cherchez l’erreur.

    répondre
  2. Macgyver

    Ce n’est pas possible , il y a une prime à la clé pour celui qui sera le plus c.. dans cette équipe qui gouverne …. Arrêtez de prendre les gens pour des cons , il n’y a pas que vous qui êtes « dotés » d’un cerveau . On croirait que seuls ces hommes politiques ont la tête froide et que la population de base est incapable de vivre sans ces surveillances , ces interdits, ces faîtes ceci , ne faîtes pas ça etc … Ce n’est pas comme ça que l’on responsabilise les individus , surtout pas en infantilisant .

    répondre
    1. Bingo.

      Descendez de votre nuage.
      Si beaucoup sont attentifs à respecter les règles et coutumes d’une vie en communauté, d’autres se conduisent en sagouins égoïstes.
      Bien pour cela qu’il existent des lois et un régime de sanctions .

      répondre
      1. Marre de ceux qui ne voient rien!

        D’accord avec vous Bingo .
        Aujourd’hui, je fais des courses dans une boulangerie pâtisserie de Bruyéres . 8 à 10 personnes attablées à l’intérieur sans masques, cafés, petites douceurs, circulent dans le magasin, parlent très bruyamment.
        C’est comme si le virus était disparu tout à coup. Je suis reparti scandalisé.
        Il s’agissait de personnes d’un certain âge. Peut-être ont elles reçus le vaccin mais cela ne leur permet pas jusqu’à présent, je crois, d’enfreindre les règles sanitaires . Alors si ces règles n’existaient pas que verrions-nous ? Je ne comprends pas que l’on puisse faire preuve d’un tel égoïsme et que cela soit accepté dans ce commerce. Les bars sont fermés que je sache . Que font les forces de l’ordre?

        répondre
  3. Constat

    « Covid « et « forces » de l’ordre au palmarès des mots les plus employés dans les années 2020 et 2021….(au point d’en faire une overdose !)

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.