Search
vendredi 25 juin 2021
  • :
  • :

Départementales : les candidats « Les Vosges en commun » EELV, LFI, PCF, PS et Gauche démocratique et sociale

image_pdfimage_print

Les élections départementales auront lieu les 20 et 27 juin prochains. Des membres de plusieurs partis de gauche (LFI, EELV, PS, PCF, Gauche démocratique et sociale) présentent leurs candidature sous l’étiquette « Les Vosges en commun ». Découvrez ci dessous la présentation de leur projet départemental. 

Voici le texte de présentation de la liste « Les Vosges en commun » :

La pandémie de Covid-19 montre l’urgence d’agir à tous les niveaux pour une transition écologique et sociale, pour un nouveau modèle de développement qui préserve la planète et l’humain. Nous appelons les vosgiennes et les vosgiens à se rassembler pour faire de notre département une terre écologique et solidaire, plus humaine et de progrès social.

Le département des Vosges doit être plus présent et actif pour contrer les effets de la crise sanitaire, économique et sociale et contester les politiques nationales d’austérité, notamment concernant l’autonomie des personnes âgées, handicapées ou en insertion, la protection des enfants et l’aménagement des territoires ruraux (routes, services publics). Dans tous ces domaines, nous voulons mener des politiques solidaires progressistes.

Nous voulons remettre la culture et les associations au premier plan, avec une éducation qui donne à chaque jeune les moyens de s’épanouir et de s’émanciper en refusant les fermetures d’établissements et de classes, notamment des collèges. Nous voulons encourager une agriculture paysanne et une industrie relocalisée, respectueuses de l’environnement, privilégier les entreprises innovantes, créatrices d’emplois stables, qualifiés et bien payés.

Nous voulons agir contre le dérèglement climatique. Le département des Vosges doit défendre une politique de santé publique et de prévention appuyée sur l’hôpital public avec la relance des hôpitaux locaux plus proches des habitants. Les vosgiennes et les vosgiens ne doivent plus être obligés d’aller dans d’autres départements pour se soigner.

Nous voulons préserver nos biens communs : l’eau, l’air, la forêt et les sols, pour le bien-être de nos générations futures. La gestion de l’eau doit relever du seul domaine public. Le département des Vosges doit intervenir pour le développement du transport ferroviaire public (fret et usagers), la création de pistes cyclables sécurisées, la rénovation énergétique des logements, la production d’énergies renouvelables sur les bâtiments publics notamment.

Nous voulons développer la démocratie en associant vraiment les vosgiennes et les vosgiens aux décisions qui les concernent. Les candidates et candidats, engagés pour ce projet des «< Vosges en commun >> veulent servir l’intérêt collectif. Vous partagez ces valeurs et ces aspirations ? Engagez-vous à nos côtés dans cette campagne et diffusez cet appel autour de vous. Merci à vous !

Contact : lesvosgesencommun@gmail.com




11 réactions sur “Départementales : les candidats « Les Vosges en commun »

  1. chouki

    « Nous voulons développer la démocratie en associant vraiment les vosgiennes et les vosgiens aux décisions qui les concernent »….
    C’est pas bien « communiste révolutionnaire permanent » ce genre d’idée.
    Ca sent le bourgeois, le réactionnaire.
    Heureusement qu’il y a le « vraiment », j’ai cru à une farce.

    répondre
  2. chouki

    « Le département des Vosges doit intervenir pour le développement du transport ferroviaire public (fret et usagers) »…
    C’est étrange mais quand le gouvernement ou autres malfaisants faisaient fermer les lignes ils déléguaient à la Cgt « à la botte » l’occupation des rassemblements locaux avec l’attirail habituel de drapeaux rouges, Marx, Staline et tout le bazar.
    Les indigènes prenaient peur devant tant de haine et restaient chez eux ce qui confortait l’avis politique de fermer la ligne.
    La gauche rouge/verte, complice, voudrait faire croire l’inverse ?

    répondre
  3. chouki

    « La gestion de l’eau doit relever du seul domaine public » une évidence dont les victimes de municipalités peu scrupuleuses (ou pire) doivent savoir en payant leurs factures.

    répondre
  4. Elisabeth

    Un programme riche, mais, qui bien qu’il s’adresse aux Vosgiens comme aux »vosgiennes » ne met pas les femmes de notre département en valeur, la photo de groupe choisie, parle d’elle-même: on y distingue 3 femmes, certes, mais qui regardent ailleurs! Pourtant elles ont, elles aussi, à revendiquer le respect de leurs droits, au travail, à l’égalité ds salaires, à ‘égalité des chances et… à lutter contre le patriarcat. Pourquoi si peu de femmes engagées à vos côtés Messieurs? Alors qu’elles ont bien des choses à dire, à défendre et que leurs luttes sont, chez nous aussi,à être prises en compte, car elles sont d’intérêt général!

    répondre
    1. Fh

      La réponse est simple c’est que il y a pas de femmes qui veulent s’investir dans la politique vu les références actuelles du ps Royal où Aubry etc….

      répondre
  5. Cathy

    dans 20 ans nos terrains seront des paysages de panneaux voltaïques , guerre esthétiques dans les paysages , certains endroits d’Alsace nous montrent vraiment ce que ça va donner et j’imagine le nouveau paysage dans quelques années si on n’y fait pas gaf .

    répondre
  6. lulu

    Bonjour

    il n’est prononcé qu’1 fois le mot entreprise…. ENTREPRISE

    c’est oublier (hors les services) que c’est nos entreprises qui créent de la richesse, soit des revenus, des taxes, et impôts qui bénéficient à la
    collectivité et qui sont redistribués ;

    d’ailleurs 30 000 individus ont quitté les Vosges depuis 1975 et ns avons un taux de chômage entre 10 et 12 % parce que ns n’avons plus d’industrie.

    Et quand les entreprises auront disparues qui paiera le pognon de dingue pour les aides, les aides à la personnes ADMR… et même les retraites

    Réindustrialisons notre région sera la solution.

    Pour info, mes enfants ont quitté les Vosges pr la région Centre/val de Loire

    répondre
    1. Cathy

      bien dit les jeunes partent et ne reviennent plus , bco reviennent à la retraite ; retour aux sources ; le ronron vosgien pour certains cantons qui meurent à petit feu depuis bien longtemps ; on laisse partir ; on a misé sur certains endroits en laissant tomber d’autres qui ont perdu de nombreuses entreprises , commerces , citée dortoir , cantons aides à domicile , et la vie de village en prend un coup rien n’est arrivé par hasard on a bien voulu ça .

      répondre
    2. Fh

      Vous avez tout à fait raison
      Il y a des régions ou il y a des industries qui re localisent
      Nous dans les Vosges c’est tourisme et le vert c’est pour ça que les jeunes partent

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.