Search
mardi 26 oct 2021
  • :
  • :

Remiremont : 9 élèves du lycée Malraux lauréates du Concours national de la résistance et de la déportation

image_pdfimage_print

DSC_0407

Une vingtaine de candidats du lycée Malraux ont participé cette année au Concours National de la Résistance et de la Déportation. Neufs lycéennes ont été distinguées pour leurs travaux à l’occasion de cette édition. L’événement, ouvert aux collégiens et aux lycéens, a pour objectif de perpétuer chez les élèves la mémoire de ces événements de la Seconde Guerre Mondiale.

Cette année le thème du concours était : « 1940. Entrer en résistance. Comprendre, refuser, résister ». Les élèves avaient la possibilité de se présenter individuellement ou de réaliser un travail en groupe d’une forme libre : mémoire, exposition, œuvre littéraire ou artistique, audiovisuelle, etc. Les travaux sont tout d’abord évalués au niveau départemental et les meilleurs de chaque catégorie sont envoyés à un jury académique composé de représentants d’associations patriotiques et d’enseignants d’histoire-géographie.

Au lycée Malraux, neuf lauréates ont été distinguées pour leurs travaux. Cinq en individuel et quatre pour un devoir collectif. Pour la première catégorie, à savoir la réalisation d’un devoir individuel en classe, lors d’une épreuve de 3 heures, portant sur un sujet défini au niveau académique, Clothilde Hawatest arrivée 3ème ex-aequo, Hanna-Malia Bonnet 4ème ex-aequo, Eléanor Pierson 4ème ex-aequo, Mali Mesnier 5ème et Flavie Alibert 6ème.

Dans la deuxième catégorie, le travail collectif réalisé par Marie Choffel, Zoé Dierstein, Lorraine Garni et Emilie Portal a été particulièrement apprécié, puisque les quatre lycéennes sont arrivées à la première place avec les félicitations unanimes du jury. Il s’agit du journal intime d’un résistant (à découvrir ci dessous), que l’on croirait vraiment sorti de 1940 ! Les lauréates apparaissent sur la photo noir et blanc qui sert de marque page.

La remise des prix du concours s’est déroulée de manière délocalisée en raison de la situation sanitaire. Les gagnantes du lycée Malraux de Remiremont se sont réunies ce jeudi dans l’amphithéâtre de l’établissement, en compagnie notamment de Gérard Méline, petit-fils de la résistante Eugénie Méline, et de leurs professeurs d’Histoire, Jean-Charles Tisserand, Nicolas Mallet et Audrey Léon.

« Vous avez brillamment réussi ce concours », a déclaré Frédéric Carlier, proviseur de l’établissement, à l’ensemble des lauréates. « Par votre engagement dans ce devoir de mémoire, vous honorez le lycée Malraux », ainsi que le travail des professeurs et les français qui se sont engagés dans le combat de la Résistance. « Cette démarche est admirable », affirme quant à lui Ottman Zair, Sous-Préfet, Directeur de Cabinet auprès du Préfet des Vosges

Des diplômes ont été remis à chacune des élèves présentes, ainsi que plusieurs cadeaux, et notamment des livres, parmi lesquels on peut citer: « L’enfant des camps », de Francine Christophe et avec Pierre Marlière, « Philippe d’Edimbourg, Une vie au service de Sa Majesté », de Philippe Delorme, ou encore les « Hauts-lieux de l’histoire en Lorraine », de Kévin Goeuriot.

La date choisie pour cette remise de prix ne doit rien au hasard. L’Assemblée nationale a instauré le 27 mai comme Journée nationale de la Résistance. La date du 27 mai fait référence à la première réunion du Conseil national de la Résistance (CNR) qui s’est déroulée le 27 mai 1943 dans l’appartement de René Corbin, au premier étage du 48 rue du Four à Paris. Délégué du général de Gaulle, Jean Moulin souhaitait instaurer ce conseil dans le but d’unifier les divers mouvements de Résistance.

Voici le journal d’un résistant réalisé par quatre lycéennes et qui leur a permis de remporter la première place de l’épreuve collective :




3 réactions sur “Remiremont : 9 élèves du lycée Malraux lauréates du Concours national de la résistance et de la déportation

  1. chouki

    Sujet 2022 : « Les conséquences politiques et militaires sur le territoire national de la signature du pacte germano-soviétique le 23 août 1939 ».
    Oui ?
    Non ?

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.