Search
mardi 26 oct 2021
  • :
  • :

Remiremont : la maison Sainte-Marie devient le Manoir de la Carterelle Une copropriété d’une vingtaine de logements

image_pdfimage_print

DSC_1952

Le maire Jean Benoît Tisserand s’est rendu ce jeudi à la maison Sainte-Marie avant sa transformation. Il était accompagné de l’agent immobilier Olivier Colin et de plusieurs conseillers municipaux. Ce bâtiment cher à de nombreux romarimontains, et chargé de souvenirs, va devenir la copropriété du « Manoir de la Carterelle ».

Les travaux commencent aujourd’hui. Toiture, peinture de façade, aménagement de l’extérieur, places de stationnement, verdure, sols, plafonds, isolation, portes neuvse, fenêtres à l’identique. C’est parti pour « plusieurs mois de travaux intensifs », affirme le maire. L’association d’insertion Agaci va notamment se charger du retrait des nombreux faux plafonds (jusqu’à 4 dans la même pièce !), pour retrouver les véritables plafonds en bois. Car du bois, il y en a beaucoup dans ce bâtiment ancien. Et comme les planchers peuvent occasionner quelques désagréments liés au bruit, chacun des copropriétaires s’oblige à se protéger phoniquement.

Plusieurs acquéreurs ont déjà réservé leur plateau. Un couple romarimontain, des habitants de Cleurie, de Saint-Nabord, de Saint-Etienne. Les surfaces proposées font de 50 à 100 mètres carré environ. L’une des personnes qui achètent un espace est particulièrement impatiente. En effet, à l’endroit même où elle va habiter, se trouve l’ancienne chambre de sa mère, que celle ci occupait lorsque la maison de retraite se trouvait encore ici. « Ça lui procure une grande joie », affirme Olivier Colin. Par ailleurs, une jolie chapelle se trouve dans l’un des plateaux mis en vente. Nous ne savons pas quel usage en sera fait.

Jean-Benoît Tisserand se réjouit de voir que Remiremont attire les investisseurs. D’autant qu’il s’agit d’un lieu si particulier, situé en plein cœur historique. « Il y a vraiment une âme (…) Quatre siècles d’existence, quand même ! ». La création d’une copropriété est « un projet d’importance », qui doit donner « une nouvelle vie au lieu », affirme le maire. La maison « Sainte-Marie » va devenir « Le Manoir de la Carterelle ». Cependant, la statue de la mère du Sauveur, située au centre du bâtiment, surplombant la cour et le jardin, va rester en place. « Donc il y aura encore la référence à Sainte Marie ».




Une réaction sur “Remiremont : la maison Sainte-Marie devient le Manoir de la Carterelle

  1. Michel BOMONT

    Une belle réalisation conduite et commercialisée par Catherine Marion et Olivier Colin, tous deux soucieux du devenir de notre belle ville, Remiremont qui aurait dû conserver son qualificatif de « Remiremont la Coquette ».

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.