Search
vendredi 22 oct 2021
  • :
  • :

Remiremont, le Val-d’Ajol et Plombières signent une convention d’adhésion au programme « Petites villes de demain »

image_pdfimage_print

DSC_0256

La signature de la convention d’adhésion au programme « Petites villes de demain » a eu lieu ce mardi dans le Grand Salon de l’Hôtel de Ville de Remiremont. Les communes de Remiremont, le Val d’Ajol et Plombières s’engagent conjointement dans ce dispositif.

Le programme « Petites villes de demain » vise à améliorer les conditions de vie des habitants des petites communes et des territoires alentour, en accompagnant les collectivités dans des trajectoires dynamiques et respectueuses de l’environnement. Le programme s’adresse aux villes de moins de 20 000 habitants exerçant des fonctions de centralité territoriale, en raison des équipements ou services dont elles sont dotées, et montrent des signes de fragilité. C’est tout à fait le cas pour Remiremont, Plombières et le Val d’Ajol. « Chacune de nos trois communes a évidemment des atouts », affirme Jean Benoît Tisserand, maire de Remiremont. En ce qui concerne le tourisme, le commerce, l’industrie, le patrimoine historique, les services, le commerce, etc. « Nos trois communes connaissent aussi des difficultés ». Notamment la désindustrialisation, l’érosion de l’emploi et de la population. Un constat partagé par les autres maires et élus participant à cette signature.

Les petites villes rurales rassemblent 9.3 millions d’habitants en France, soit 14.5% de la population métropolitaine. Si elles connaissant de nombreuses difficultés économiques et sociales, elles démontrent actuellement leur attractivité et leur inventivité qu’il s’agit de soutenir. Le programme « Petites villes de demain », lancé le 1er octobre 2020, est l’une des principales actions de l’« Agenda Rural ». François Vannson, Président du Conseil Départemental, rappelle que cette démarche fait suite à un travail qui remonte à plusieurs années, avec le lancement dans le département de la « revitalisation bourg centre », à l’origine de ce dispositif. Ce mardi, Sylvie d’Alguerre, conseillère départementales, Catherine Louis, Présidente de la Communauté de Commune de la Porte des Vosges Méridionales, Anne Girardin, maire du Val d’Ajol, Lydie Barbaux, maire de Plombières, Patrick François, directeur de la Banque des territoires, et Yves Séguy, préfet des Vosges ont aussi signé la convention.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.