Search
mercredi 22 sept 2021
  • :
  • :

Vagney : l’entreprise « Tricotage des Vosges » lauréate du fonds de soutien aux investissements industriels

image_pdfimage_print

DSC_2127

Dans le cadre du plan « France Relance », un fonds d’accélération des investissements industriels a été lancé. Il est doté de 400 millions d’euros sur la période allant de 2020 à 2022. L’objectif affiché est de favoriser la relance de l’industrie française et la compétitivité des entreprises après la crise liée à la Covid-19. A Vagney, l’entreprise « Tricotage des Vosges » est lauréate.

Yves Séguy, préfet des Vosges, est allé visiter les usines de fabrication ce vendredi en présence de nombreux élus, parmi lesquels les députés Christophe Naegelen et Daniel Gremillet, ou encore le maire de Vagney, Didier Houot. Créée en 1994 et ancien établissement DIM, l’entreprise « Tricotage des Vosges » fabrique et commercialise des chaussettes, des bas, des collants, sous les marques Bleuforêt et Olympia. Les articles haut de gamme portent le label « Vosges Terre Textile ». Le projet, dont le coût s’élève à 600 000€ , repose sur la relocalisation d’une partie de la production des chaussettes Olympia actuellement fabriquées en Europe de l’Est. L’investissement permettra la création de 4 emplois. Quinze métiers à tricoter, une formeuse et une machine de finition vont être acquis.

La démarche de relocalisation des produits « Olympia » a commencé il y a plusieurs années. En 2010, lorsque « Tricotage des Vosges » rachète la marque, l’intégralité de la production était délocalisée en Roumanie. 25 % a été rapatrié en France immédiatement, puis 30 %, puis 50 %. Aujourd’hui, 60 % environ est relocalisé en France. L’objectif affiché est d’atteindre 75 % d’ici à 2022. Par ailleurs, depuis six années, une chaîne de fabrication de collants fonctionne à Vagney. « On est parti de zéro », explique Vincent Marie, dirigeant de l’entreprise. « Il a fallu aller trouver ces savoir-faire chez des personnes retraitées ».

Le chef d’entreprise exprime sa satisfaction face au regain d’intérêt pour la production industrielle française. « Depuis quelques années (…) il y a un retour en grâce de la production, de l’industrie », affirme Vincent Marie. Et la crise de la Covid-19 aurait amplifié ce mouvement. « Un vrai booster ». Notamment lorsqu’il a fallu se fournir en masques, en gel hydroalcoolique, en médicaments. « On s’est bien rendu compte qu’on n’était plus indépendant ». A Vagney, l’entreprise textile à réussi à traverser cette année compliquée. « On a refusé l’arrêt ». L’investissement a continué. Les emplois ont été maintenus. « On est debout, on est en place ».

Chose curieuse : les produits de l’entreprise étaient considérés lors du premier confinement comme des biens de consommation courante accessibles, mais sont passés dans la liste des « non essentiels » depuis novembre dernier. Ça tombe mal : la fin d’année est la plus importante période de vente.

Dans les Vosges, ce sont d’ores et déjà 16 entreprises qui sont lauréates du fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan « France Relance ». Les projets soutenus doivent permettre aux entreprises de diversifier leur activité, moderniser leurs procédés de fabrication et pérenniser leur présence sur le territoire, tout en contribuant à la « transition écologique et solidaire ».




Une réaction sur “Vagney : l’entreprise « Tricotage des Vosges » lauréate du fonds de soutien aux investissements industriels

  1. Lola

    Au moins une entreprise qui marche et qui représente bien mieux les vosges qu’une imagerie discréditée par les derniers problèmes et dont on parle maintenant.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.