Search
dimanche 24 oct 2021
  • :
  • :

Vosges : les musées accueillent à nouveau des visiteurs depuis ce mercredi Le Préfet maintient l'interdiction des braderies, vide-greniers, apéritifs, cocktails, vins d’honneur, etc

image_pdfimage_print

DSC_1966

Les musées, cinémas, et autres lieux culturels accueillant du public n’ont plus l’interdiction d’ouvrir leurs portes depuis ce mercredi. Accompagné d’élus municipaux, départementaux ou régionaux, Yves Séguy, préfet des Vosges, est allé à la rencontre de cafetiers et d’acteurs culturels au Musée départemental d’art ancien et contemporain et au Musée de l’image d’Épinal.

Selon Yves Séguy, préfet des Vosges, « il faut réapprendre à fréquenter les lieux publics », et « réapprendre à vivre comme avant ». Jusque là, ce ne devrait pas être très compliqué. « Mais en continuant à se méfier », précise le représentant de l’État dans les Vosges. Mais bien sûr, « il ne sert à rien d’être pétri de peur ». Au Mudaac (Musée Départemental d’Art Ancien et Contemporain), les visiteurs ont découvert ou redécouvert les différentes collections : antiquité, baroque, époque moderne. « Un musée d’exception, qui mérite d’être connu encore davantage », d’après François Vannson, président du Conseil Départemental. La culture a fortement souffert durant la crise de la Covid-19, comme le souligne Patrick Nardin, maire d’Epinal. « On encourage la population à revenir très vite » dans les lieux culturels. Cette journée est aussi marquée par la réouverture des terrasses de bars et restaurants. Patrick Nardin s’en réjouit. « Je me lassais de traverser la ville déserte ». Peu à peu, les places reprennent vie.

Retrouvez ci dessous le point de situation sanitaire diffusé par la Préfecture à l’occasion de cette nouvelle étape de déconfinement :

Communiqué

L’amélioration de la situation sanitaire dans les Vosges se poursuit et la campagne vaccinale se déroule à un rythme soutenu. Pour autant, il convient de rester vigilant et de continuer à respecter les mesures barrières car la tension hospitalière se maintient à un niveau élevé.

Si le taux d’incidence continue de décroître s’établissant à 131,3 pour 100 000 habitants au 18 mai 2021 (contre 168,8 au 6 mai et 232 au 30 avril 2021). et que le taux de positivité décroît à 4,5 %, la tension hospitalière reste forte dans le département des Vosges. Le nombre de personnes hospitalisées baisse à 146 (168 au 6 mai) mais le nombre de personnes en réanimation reste sur un plateau haut avec 17 lits occupés sur une capacité totale théorique de 18 lits.

Parallèlement, la campagne de vaccination se poursuit. Dans les Vosges, 133 331 personnes ont bénéficié d’au moins une dose de vaccin permettant ainsi d’approcher les 40 % en matière de couverture vaccinale (37,1 % dans le département, 32,3 % à l’échelle de la région Grand Est au 17 mai 2021).

À compter de ce jour, la deuxième étape de la stratégie gouvernementale de réouverture de certains lieux commerciaux, culturels et de loisirs prend effet. Conditionnée à l’application de protocoles sanitaires spécifiques et dédiés à chaque activité, intégrant le respect de jauges notamment, cette reprise est également soumise à l’amélioration continue de la situation sanitaire dans les territoires ; les deux prochaines étapes devant entrer en vigueur le 9 juin et le 30 juin.

C’est pourquoi, Yves Séguy, préfet des Vosges, a décidé de prolonger les arrêtés portant diverses mesures visant à lutter contre l’épidémie de Covid-19 sur l’ensemble du département des Vosges :
– obligation du port du masque pour les personnes de 11 ans et plus dans tout rassemblement, réunion ou activité organisés sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public mettant en présence de manière simultanée plus de 10 personnes ET qui ne sont pas interdits en application de l’article 3 du décret du 29 octobre 2020 modifié ;
– interdiction des buvettes, des points de restauration debout, des apéritifs, cocktails, vins d’honneur, goûters, pots, moments de convivialité dans les établissements recevant du public et à l’occasion des rassemblements, réunions, ou activités de plus de 10 personnes qui ne sont pas interdits en application de l’article 3 du décret du 29 octobre 2020 modifié ;
– interdiction d’organiser des braderies, brocantes, vide-greniers, foires à tout ;
– interdiction de consommer des boissons alcoolisées sur la voie publique et les lieux ouverts au public ;
– interdiction de diffuser de la musique amplifiée sur la voie publique, les espaces extérieurs ouverts au public ou librement accessibles au public.

Communiqué




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.