Search
mardi 21 sept 2021
  • :
  • :

Yann Robischung : le portrait d’un stéphanois « esthète, épicurien à la confluence des cultures et des arts »

image_pdfimage_print

181993117_298715671762484_2433462440797523710_n

La commune de Saint-Etienne lance une nouvelle rubrique sur sa page Facebook intitulée « Figures stéphanoises ». Celle-ci vise à faire découvrir ou redécouvrir des personnalités aux multiples talents, à l’engagement sincère, ou au parcours professionnel atypique.

Le premier portrait est consacré à Yann Robischung, stéphanois esthète, épicurien à la confluence des cultures et des arts. En effet, derrière le vice-champion d’Europe de judo, le professeur d’EPS, se cache un artiste complet que vous pourrez découvrir ci-dessous :

Beaucoup d’entre vous le connaissent déjà : vous l’avez certainement croisé sur les tatamis du dojo de Remiremont où il enseigne le judo, peut-être dans les allées des lycées Camille Claudel et André Malraux lors de ses cours d’EPS, ou bien encore à Saint-Nabord où il se plait à endosser le rôle de speaker lors de l’Infernal Trail…

Mais c’est à Saint-Etienne-lès-Remiremont que Yann Robischung cache un extraordinaire jardin secret dans les recoins de sa maison du quartier du Caron. C’est là qu’il a eu la gentillesse de nous faire découvrir un véritable cabinet de curiosités, à son image d’artiste complet et éclectique : peintre, estampiste, sculpteur, coutelier, féru d’architecture et même restaurateur de meubles anciens ! Il se rêve parfois apprenti tailleur de pierre à l’image de certains de ses élèves…

Découvrez la suite du portrait sur la page Facebook de la commune de Saint-Etienne.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.