Search
dimanche 24 oct 2021
  • :
  • :

Une convention de partenariat entre les EHPAD du Home fleuri et du Chatelet « C’est la première étape vers la fusion »

image_pdfimage_print

DSC_0824

Jean-Pierre Calmels, Maire de Saint-Nabord, président du Home fleuri, Jean-Benoît Tisserant, maire de Remiremont, président du CCAS, Michel Demange, Maire de Saint-Etienne et François Vannson, président du Conseil Départemental se sont réunis à l’EHPAD Le Châtelet à Remiremont pour signer une convention de partenariat entre les directions de l’établissement et du Home Fleuri.

Luc Livet, directeur du Châtelet et Belhassen Labidi, directeur du Home fleuri, étaient présent, ainsi que des membres du personnel de l’EHPAD. « C’est la première étape vers la fusion », affirme Belhassen Labidi. Le but est que les deux directeurs puissent « évoluer sur les deux entités, afin de préciser le diagnostic préalable à la fusion, harmoniser les pratiques ». Cette signature donne un cadre juridique et technique à une gestion en étroite collaboration entre les deux directeurs, qui pourront désormais collaborer et échanger réciproquement des informations, leurs expériences, leur savoir-faire, leurs méthodes de travail dans le but d’améliorer le cadre de vie des résidents et leur offrir un service adapté et de qualité. « L’objectif, c’est de pouvoir assurer un avenir pour les deux établissements », affirme Jean Benoît Tisserand. Une politique de rapprochement qui se fait « par étapes ». La prochaine étape concerne les cuisines et la mise en commun de l’alimentation. Enfin, « au premier janvier 2022, il n’y aura, juridiquement parlant, qu’un seul établissement » sur deux sites. « Je pense que cette fusion va dans le bon sens », estime François Vannson. D’autant qu’elle doit permettre de « dégager des économies d’échelle ». Le nouvel établissement devrait compter quelque120 résidents, environ 60 de chaque côté.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.