Search
dimanche 5 déc 2021
  • :
  • :

Le Lions Club de Gérardmer-Bruyères soutient la recherche et poursuit sa croisade contre le cancer Avec 3 rencontres ce week end

image_pdfimage_print

Pdt-Bernard-Massonremet-chq-au-Prof-CHASTAGNER

Le déconfinement a permis la reprise des actions du Club service et les interventions se multiplient avant l’été.

Le soutien à l’Institut de Cancérologie de Lorraine (I.C.L.) de Nancy Brabois est l’œuvre majeure du Club de Gérardmer-Bruyères depuis plus de 40 ans comme la souligné le Président Bernard Masson.

Le professeur Conroy (debout) et le professeur Merlin (assis au 1er plan).

Le Professeur CONROY Directeur de l’I.C.L. et le Professeur MERLIN Directeur de la recherche ont fait le déplacement dans les Vosges et comme chaque année ils ont exposé les activités de l’Institut et les avancées de la recherche. Quelques chiffes : 38.000 consultations et 15.000 patients ont été traités en 2020 à l’I.C.L., 5.681 y ont été hospitalisés dont 56% de femmes, les patients vosgiens représentent 25%.

Au niveau de la recherche 1.125 patients ont été inclus dans des essais cliniques, 111 publications de l’ICL ont été retenues par des revues internationales et 144 essais thérapeutiques ont été menés à Nancy.

Remise de chèque en compagnie des professeurs Merlin et Conroy.

Le professeur Merlin qui est biologiste, explique que l’axe majeur de la recherche se fait actuellement sur l’ADN tumoral circulant, les biopsies liquides sont appelées à remplacer dans beaucoup de cas, les biopsies classiques par une simple prise de sang, la recherche est très prometteuse. Le professeur Conroy a piloté de son coté une étude nommée « PRODIGE 23 » elle concerne le cancer du rectum, elle est basée sur un protocole de chimiothérapie préopératoire qui est beaucoup mieux toléré par les patients et s’avère plus efficace contre la maladie, c’est une évolution très prometteuse également.

747 salariés dont 93 médecins travaillent à l’I.C.L. Bravo aux chercheurs, bravo aux médecins et à leurs équipes diront les Lions présents.

Les projets d’étude et de recherche sont soumis à l’approbation de la haute autorité de santé, dans le cas ou ils sont validés, ils sont financés à hauteur de 50% (par l’état et les fondations ARC, Ligue…) l’autre moitié est financée par les dons et legs de particuliers, les clubs et les associations. Le Professeur Conroy ajoute « Nous avons donc grand besoin de vous ! Lions de Gérardmer-Bruyères, vous faites partie de nos plus anciens et de nos plus fidèles donateurs, alors un grand merci pour votre aide et pour votre fidélité. »

Le Président du Club de Gérardmer Bruyères souligne en conclusion « ce don de 7.400€ comme les précédents, peut être fait grâce à la participation des entreprises qui soutiennent la parution de l’agenda au travers d’un encart publicitaire, qu’ils en soient ici remerciés »

Intervention de Gilles Charbier

En l’absence Mr Pauchard, Maire de Laval sur Vologne retenu par ailleurs, c’est Mr Gilles Chabrier le premier adjoint de la commune qui intervient pour ajouter une participation financière de 300€ décidée par le conseil municipal.

Souhaitant élargir leur action contre cette maladie en y associant le cancer spécifique aux enfants, les Lions de Gérardmer-Bruyères recevaient le lendemain Florence Malaise responsable Lions Grand Est pour la L.C.I.F. Fondation Internationale des Lions Clubs, ainsi que le Professeur Chastagner, chef du service d’oncologie pédiatrique au CHUR de Nancy qui représente également l’association « Enfants Cancer Santé » pour le Grand Est.

Les cancers chez l’enfant et l’adolescent ainsi que leur traitement n’ont rien à voir avec les cancers des adultes. Ces cancers présentent des caractéristiques propres qui ne se retrouvent pas dans les tumeurs de l’adulte. Ils diffèrent des cancers de l’adulte par leur apparence et surtout leur vitesse de croissance, en quelques semaines et même parfois en quelques jours. La recherche se doit d’avancer car il faut savoir que chaque année en France 300.000 enfants de 0 à 19 ans sont diagnostiqués.

Le Professeur Chastagner signale que Nancy est le 1er et pour l’instant le seul hôpital du Grand Est à proposer un traitement aux enfants atteints de lymphomes ou de leucémies.

Le Lions Club de Gérardmer-Bruyères remet un chèque de 1.000€ pour la recherche à « Enfants Cancer Santé » et un autre chèque de 1.000€ est remis à la L.C.I.F au titre du cancer infantile afin d’améliorer la qualité de vie des enfants en matière de traitement et de leurs familles. La lutte continue …

 

Photo & texte : Lions Club de Gérardmer-Bruyères

 

Florence Malaise LCIF reçoit le chèque du club service.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.