Search
samedi 31 juil 2021
  • :
  • :

Motos et nuisances sonores, après l’atelier « Nudge » ! Communiqué de SOS Massif des Vosges

image_pdfimage_print

DSC_0015

Photo de l’atelier « Nudge »

Communiqué de SOS Massif des Vosges

Lundi 21 septembre après une longue période d’inaction, la Préfecture des Vosges invitait notre association et tous les acteurs du massif des Vosges à un atelier « Nudge », sur la question des nuisances sonores générées essentiellement pas les motos.

L’objectif annoncé était de tenter de rechercher des solutions à ces questions en évitant les affrontements des positions entre motards et défenseurs de la tranquillité. A la réception de cette invitation nous nous sommes interrogés sur notre participation et à ce qui pouvait apparaître comme une tentative de la Préfecture et des services de l’État de se défausser de leur responsabilité sur les associations : qu’il s’agisse des associations de motards ou des associations environnementales. Car ne l’oublions pas ce problème est connu de tous depuis très longtemps. Il a fallu que depuis une année, nous mobilisions les habitants et les usagers du massif, que nous organisions des actions, que nous interpelions les responsables locaux pour qu’enfin un début de prise de conscience se fasse jour.

Après avoir évalué le pour et le contre, nous prîmes la décision de participer à cet atelier, tout en rappelant que l’essentiel de la solution résidait dans les mains des Conseils départementaux et des Préfectures qui n’avaient, à part l’exception alsacienne, toujours pas réagi concrètement à l’urgence de ce dossier. Nous avons de plus, eu à déplorer l’absence de représentants élus du Conseil départemental des Vosges ! Nous avons enfin rappelé que la simple application de la loi, telle qu’elle existe, contribuerait dans ce domaine à faire un pas significatif vers une résolution du problème.

Nous ne nous étendrons pas sur l’atelier « Nudge », vieille lune du marketing commercial, inadapté au sujet qui nous préoccupe, pas plus que sur l’animation défaillante et infantilisante du cabinet conseil missionné.

L’atelier était commandité par la Préfecture des Vosges et c’est Monsieur le Préfet en personne qui est venu clôturer la journée. Mais avant d’aborder le contenu des déclarations du Préfet nous retiendrons de cette journée quatre pistes complémentaires aux mesures incontournables que nous continuons de porter, telles que la limitation de vitesse à 40 km/h sur la route des crêtes et les parties sommitales du massif, 60 km/h sur les routes d’accès, la fermeture aux véhicules à moteurs du tronçon de route situé entre le col de la Schlucht et le col du Calvaire, ainsi que la montée du Hohneck. L’efficacité de ces quatre pistes complémentaires (voir ci après), proposées par notre association est évidemment conditionnée à la mise en œuvre préalable des mesures que nous venons de citer, et ne peuvent tenir lieu à elles seules de feuilles de route :

-1- Requalifier la route des Crêtes en « Route du respect ». Du col de Bagenelles au Grand Ballon sur le modèle de la « route des vins » en Alsace ou de la « route thermale » dans les Vosges, inciter les usagers de la route à respecter la nature et les autres usagers et habitants du massif en adoptant les bonnes pratiques. Rédaction d’une charte de bonne conduite et mise en place d’une signalétique adaptée et non invasive ainsi que des actions et des points de sensibilisation utilisant les équipements déjà présents.

-2- Transformation là où c’est possible de la route des Crêtes en route partagée

-3- Implantation de radars sonores de type Méduse avec un objectif pédagogique

-4- Création d’un espace artistique sur le thème du silence, accueillant des œuvres d’artistes contemporains

D’autres propositions furent évoquées par les participants, comme la mise en place d’ateliers pédagogiques dans les bars restaurants, la réalisation de sets de table ciblés….

La conclusion de cette journée par le Préfet des Vosges fut un moment important. Nous avons noté tout particulièrement, la reprise de notre proposition de fermeture aux véhicules motorisés de tronçons de cette route emblématique à certaines périodes de l’année, au-delà de la saison hivernale pendant laquelle la route est de toute façons fermée à toute circulation. Ceci marque une avancée notable dans la prise en compte par les services de l’État de l’ampleur du problème et ouvre de nouvelles possibilités pour des solutions efficaces et innovantes.

Nous nous félicitons de cette nouvelle donne et nous serons attentifs à la traduction concrète de ces excellentes intentions sur le terrain.

Le combat que nous menons commence à porter ses premiers fruits, ce n’est pas le moment de relâcher la mobilisation, bien au contraire.

Nous donnons rendez vous aux services de l’État représentés par les Préfets et aux Conseils départementaux du massif dans les prochaines semaines, pour progresser encore dans les propositions concrètes à mettre en œuvre

Le 23 juin 2021

SOS Massif des Vosges




18 réactions sur “Motos et nuisances sonores, après l’atelier « Nudge » !

  1. Chouki

    Répression, sion, sion!
    Répression, sion, sion!
    Et les « réfractaires » et résistants seront dirigés sur un camp local?
    Réhabilité pour la rééducation ?
    Une adresse est prévue pour les dénonciations ?
    Le château d’Uriage est peut-être trop loin pour la formation des milices populaires pour la paix et l’occupation ?
    L’association a prévu un chant de marche, un étandard, des parades nocturnes avec flambeaux?
    Pas encore?
    Ça vient!
    Sectaires et clivants…. Dictatoriaux…. La répression systématique… Ils puent plus fort que ce qu’ils dénoncent.

    répondre
  2. Fanfan

    Gageons qu’ils proposent des revendications excessives dans le but de négocier. Oui il y a parfois beaucoup de monde, et trop de bruit et de vitesse c’est certain, mais de là à fermer des tronçons il ne faut pas exagérer. De fortes amendes avec des moyens pour les appliquer, ce serait beaucoup plus juste.

    répondre
  3. BB 88

    Que l’on ferme l’ensemble des routes de montagne à tous les véhicules !
    Et on verra si ces extrémistes seront contents ! Ils seront les premiers à râler car ils ne pourront plus y aller non plus (car on ne me fera pas croire qu’ils montent à pied ou en vélo)

    répondre
  4. Modéré

    Que le code de la route soit déjà appliqué pour tous et respecté.
    Que l’on vérifie ce respect par des contrôles fréquents et véritablement répressifs pas de pédagogie . Et je pense que nous aurons déjà une nette évolution de la situation. Car si j’ai bien compris les motards ,leurs engins sortent d’usine avec un bruit modéré , voir normal. Donc si nous sommes assourdis c’est qu’ils contreviennent à la loi en changeant le pot .
    D’autre part , tous nous sommes obligés de respecter la vitesse demandée. Tous faisons un effort ,moins de bruit, moins de vitesse .

    répondre
    1. Giacomo Agostini.

      Le souci est que la loi française est beaucoup trop permissive .
      Une moto de série est homologuée si elle ne dépasse pas 79 dB
      ( en statique ) à mi regime moteur .
      En limite de zone rouge, ce bruit peut dépasser allègrement 100 dB.
      Il faut donc impérativement que ce niveau de bruit pour l’homologation des motos soit très sensiblement abaissé.
      C’est à notre représentativité démocratique nationale d’agir.
      Soit pour les hautes Vosges, Mrs Cherpion, Naegelen, Hingray.

      répondre
  5. Benoît Jung

    Quand toutes les libertés individuelles seront rognées, vous serez les premiers à vous insurger sans doute. Nous pourrons bientôt exporter la statue de la répression aux États-Unis.

    répondre
  6. je vois la vie en ...

    j »hallucine en lisant cet article : une association de bobos écolos Vosgiens qui s’étonnent d’être invités à une réunion qu’ils demandent depuis des mois … le comble du parfait foutage de gueule !!
    Imaginez si ils n’avaient pas été invités le tapage qu’ils auraient fait partout en criant que c’est scandaleux. Ca montre bien le côté  » contre tout .. pourvu qu’on soit contre  » de ses adhérents.
    J’ai la chance de parcourir les Vosges depuis plus de 50 ans à pied, en vélo, en moto, en voiture, à cheval et même en parapente et je peux affirmer qu’il y a de la place pour tout le monde et qua chacun peut avoir du plaisir même en respectant les autres ! pas besoin de rouler vite ou de faire du bruit pour apprécier ces belles routes, il suffit juste d’avoir du bon sens et pour les lois, pas besoin d’en faire d’autres il suffit juste de faire appliquer celles qui existent quand c’est nécessaire.

    répondre
    1. Modéré

      Tout à fait d’accord avec vous, appliquons ce qui existe . Donc il faut plus de contrôles sur le massif . Ce qui n’est pas le cas . Quand il y aura plus de répression ,sans passer par la fermeture de tronçons de route ,certains comprendront la nécessité de respecter les lois et le code de la route, que ce soient des randonneurs , des cyclistes, des motards , des automobilistes, …Malheureusement on parle trop de pédagogie dans ce pays !!!

      répondre
  7. ouh la la c est grave

    il est incroyable mr //je vois la vie en// il se la raconte lui meme deja sur les petrolirs qui degazent sur la route des cretes qu est qu il est rigolo moi je n irais plus jamais sur la route des cretes et pour cause les sapins vont etre englues de petrole alors le paysage tout noir comme les oiseaux en bord de mer finalement je prefere le bruit des motos adieu //je vois la vie en// qu est qu il est drole !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    répondre
    1. je vois la vie en ...

      votre post me laisse sans voix Mr  » ouh la la c est grave » et effectivement ç a l’air grave !
      allez voir Anatole alias stop-covid, il va vous donner de la lecture pour vous remettre les neurones dans le bon sens parce qu’apparemment ça a fait plusieurs tours là haut :)

      répondre
  8. ouh la la c est grave

    mr ducon oh pardon //je vois la vie en // j ai toi qui melange tout et qui sait tout sur tout j ai une phrase pour toi;elle n est pas de moi mais elle te vas tres bien ( boris vian::: les fourmis ) Il est drole comme les gens qui se croient instruits eprouvent le besoin de faire chier le monde!!!!!!!
    a bon entendeur salut

    répondre
    1. Babacool

      ouh la la Mr Boris Vian doit être heureux de voir(de là-haut) comme sa phrase a été utilisée.

      Il a écrit également « Qu’on en dise du bien ou du mal, quand tout le monde en parle , c’est du succès . » Cette citation n’est pas pour vous mais pour les nuisances sonores et tout ce qui va avec!!!!

      répondre
    2. je vois la vie en ...

      en général, quand on commence à sortir les insultes c’est qu’on est vexé .. hein ? :)

      Oui… pauvre Boris Vian !
      et puisque vous dites que je sais tout mais surtout pour être dans le même ton que vous j’ai aussi une phrase qui n’est pas de moi mais qui est très bien pour vous : quand on n’y connait rien on ferme sa g…… :)

      répondre
  9. zut alor

    moi y di que seulles les moto elektris qui march avek de la elektrisite doi hetre tou seule otorizé . épi tous les ceu ki ont une moto diézelle y devron marché a koté wuala . cé tou cé qoi quj di .

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.