Search
jeudi 24 juin 2021
  • :
  • :

Plombières : soirée cinéma avec le loup-garou « Teddy » et la revenante « Hélène »

image_pdfimage_print

DSC_0005

L’équipe du Cinéma de Plombières proposait ce dimanche une soirée spéciale « Festival de Gérardmer » au cinéma avec « Teddy » en avant-première et « T’es morte Hélène » en présence du réalisateur. Deux films multi-sélectionnés dans les Festivals. 

La soirée a commencé par la projection du court métrage « T’es morte Hélène » (Grand prix 2021). « Maxime, jeune homme en quête de stabilité, vie en couple avec le fantôme de sa petite amie Hélène, décédée il y a peu. Souhaitant mettre fin à cette situation franchement invivable, Maxime se décide enfin à rompre avec elle. Hélène ne semble pas prête à accepter cette décision ». Le réalisateur Michiel Blanchart était présent pour la séance. Il se dit content de retrouver des spectateur dans une salle. « Jusqu’à maintenant, le film a circulé sur des festivals en ligne ». Son prix, il l’a reçu depuis sa chambre à Bruxelles. En effet, le Festival International du Film Fantastique de Gérardmer s’est tenu virtuellement cet hiver.

En tout cas, le plaisir de retrouver le chemin des salles est bien partagé. Le réalisateur a échangé avec les spectateurs après la projection du film, sur son parcours, le financement de ses films, ses projets à venir. Avec « T’es morte Hélène », il a souhaité « mélanger différents genres de cinéma ». Le drame, le fantastique, ou encore la comédie romantique. Différentes ambiances aussi, et références cinématographiques. Pour la suite : « J’ai un projet de long métrage », affirme Michiel Blanchart. Ce sera un thriller d’action. « On est assez confiant de pouvoir le financer aussi ». Le tournage est prévu en 2022.

Cette soirée spéciale s’est poursuivie avec l’avant première du film « Teddy » (Prix du jury et Prix du jury jeunes 2021 au Festival). « Dans les Pyrénées, un loup attise la colère des villageois. Teddy, 19 ans, sans diplôme, vit avec son oncle adoptif et travaille dans un salon de massage. Sa petite amie Rebecca passe bientôt son bac, promise à un avenir radieux. Pour eux, c’est un été ordinaire qui s’annonce. Mais un soir de pleine lune, Teddy est griffé par une bête inconnue. Les semaines qui suivent, il est pris de curieuses pulsions animales… ». Très drôle par moment, le long métrage a provoqué beaucoup de rires dans la salle. « Teddy » était sélectionné à plusieurs festivals, parmi lesquels Cannes 2020 et Deauville 2020. La séance a été suivie de l’apéritif vosgien offert par les bénévoles de l’association.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.