Search
jeudi 24 juin 2021
  • :
  • :

Le SICOVAD, l’entreprise O-I et l’association R-Play présentent le « Conteneurs Tour 2021 » Le tout premier conteneur est réalisé ce mercredi à Vincey

image_pdfimage_print

Rassembler le geste de tri, la culture, le monde de l’entreprise et de l’économie circulaire dans près de 20 villes et villages vosgiens, c’est l’ambition du « Conteneurs Tour 2021 », un projet d’ampleur et inédit autour du développement durable porté par le SICOVAD, l’entreprise O-I et l’association R-PLAY.

L’événement vise à customiser en mode « street-art » 19 conteneurs à verre dans 19 villes et villages du territoire, autour du thème de la durabilité. L’objectif est de créer du lien et d’aller à la rencontre des habitants en leur apportant à la fois une dose de culture bien méritée mais aussi des informations sur les bienfaits du tri et de l’emballage en verre. Le grand public pourra ainsi savourer une animation artistique gratuite tout en se voyant informé sur les enjeux du tri et voir que l’économie circulaire est réelle et concrète dans les Vosges. En effet, la bouteille en verre jetée dans un conteneur du SICOVAD ne part pas en Malaisie, mais à quelques kilomètres, dans l’entreprise O-I de Gironcourt-sur-Vraine, qui la recyclera !

Le lancement du « Conteneur Tour » a lieu ce mercredi après-midi à Vincey, derrière la Mairie, en présence notamment de Philippe Claudon, Président du SICOVAD, Frédéric Dernicourt, Directeur du site O-I de Gironcourt-sur-Vraine, Mustapha Ait Aalla, Président de l’association R-PLAY, Thierry Gaillot, Maire de Vincey et Anne Girardin, maire du Val d’Ajol et vice-présidente du SICOVAD. C’est l’artiste « Spok », Hugo Vauthier, qui réalise ce premier conteneur.

« Mon style, c’est plus tournée vers l’abstrait », affirme Spok. « Chaque artiste a son style, chaque artiste va faire quelque chose de très différent ». S’il y a un thème général, une « ligne rouge », celle de l’environnement, la réalisation est libre. « On a globalement carte blanche ». Pendant le « Tour », la customisation de sera effectuée de 8h à 17h, et une animation recyclage du SICOVAD et de O-I de Gironcourt-sur-Vraine sera proposée de 14h à 17h, en accès libre. Rendez-vous est donné le 9 juin à Deyvillers, le 16 juin à Plombières-les-Bains et au Val d’Ajol, le 23 juin à Saint-Nabord et Eloyes, le 30 juin à Docelles et Lépanges sur Vologne, le 7 juillet à Darnieulles et Girancourt, le 21 juillet à Longchamp et Dompierre, le 28 juillet à Fontenay et Méménil, le 4 août à Charmes et Essegney, le 11 août à conteneur tour a4 print-page-001Remiremont, le 18 août à Chantraine et le 25 août à Thaon les Vosges.

L’association R-PLAY, partenaire de l’opération, est en activité depuis 2015. Établie à Remiremont, elle a pour but de promouvoir et mettre en valeur les activités musicales, artistiques et culturelles à l’échelle régionale. Elle s’intéresse à la promotion musicale, artistique et culturelle en tout genre, du Street Art, au théâtre, en passant par le dessin, la peinture, la sculpture, la danse, l’histoire de l’Art, les jeux vidéo, le cinéma, etc. Quatre artistes Street Art membres de l’association participent au projet « Conteneurs Tour » : Emsa (Geoffrey D’Oliveira), Spok (Hugo Vauthier), CoverOne (Sébastien Scherrier), et enfin Sups’Oner (Loïc Thiery). Ils vont se partager les 20 peintures de conteneurs à réaliser.

Le SICOVAD souhaite promouvoir le tri des emballages et plus spécifiquement celui des emballages en verre. « Il faut vraiment que l’on arrive à ne plus avoir de verre dans les ordures ménagères », affirme Philippe Claudon, Président du SICOVAD. Il reste en effet encore 6 kg de verre par habitant et par an dans la poubelle d’ordures ménagères d’un habitant du territoire du SICOVAD. Le verre est par ailleurs recyclable à l’infini et garantit des emballages de qualité. Pour ce faire, le SICOVAD recourt depuis plusieurs années à l’art afin de mettre en avant les conteneurs à verre destinés à recevoir les bouteilles, pots et bocaux en verre. « Le fait d’avoir des conteneurs décorés, ça va inciter les gens à y aller encore un peu plus ». Cette action permet de communiquer différemment sur le sujet mais aussi de rendre le point d’apport attractif. Assimilées à des « nudges » ces personnalisations doivent permettre d’augmenter les tonnages collectés tout en optimisant la tenue du site. Suite aux premières actions, les résultats montrent une progression de 3% des tonnages sur le verre depuis 2017.

La verrerie O-I France de Gironcourt sur Vraine, partenaire du projet, utilise 88% de verre recyclé à 4 km de l’usine pour ses nouvelles bouteilles. O-I France renforce ainsi l’économie circulaire de la région. La stratégie de développement durable d’O-I englobe une multitude d’autres activités et initiatives, de la chaîne d’approvisionnement à la consommation d’eau. 75% des bouteilles, une fois produites, sont livrées aux clients par la voie ferrée. Cela contribue à faire d’O-I un fabricant durable, qui s’appuie sur son produit durable pour aller beaucoup plus loin. C’est donc naturellement que le SIOVAD s’est rapproché d’O-I France. « Nous sommes fiers de prendre part à ce projet. Le verre est un acteur clé de l’économie circulaire, car il peut se recycler à l’infini » partage Frédéric Dernicourt, directeur de la verrerie O-I de Gironcourt sur Vraine. « O-I continue d’investir dans les Vosges, avec notamment la construction récente d’un nouveau four. C’est un acteur clé de l’économie locale et circulaire. A ce titre, O-I veut soutenir les projets et artistes locaux. C’est intéressant pour la verrerie d’avoir accès à un maximum de verre recyclé, car chaque 10 % de verre recyclé utilisé réduit les émissions de CO2 d’environ 5% ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.