Search
jeudi 29 juil 2021
  • :
  • :

Victime de harcèlement, un lycéen raconte

image_pdfimage_print

Rassemblement_Mattéo_Jacques-4

Mattéo est élève en classe de Terminale au lycée Beau-Jardin à Saint-Dié des Vosges, mais il ne se rend plus en cours depuis des semaines. Victime de harcèlement, il a tenté de mettre fin à ses jours il y a un mois, le 15 mai dernier. C’est au mois de mars que tout a commencé.

« J’ai appris par un ami qu’un livre d’une petite dizaine de pages circulait par mail et parfois même pendant les cours » commente mattéo » Son contenu est de la pure méchanceté, mêlant des faits réels avec des faits inventés. Ce livre, écrit par un élève de ma classe, mentionne mon nom ainsi que ceux d’autres élèves et de membres du personnel éducatif. Tout le monde était au courant sauf moi. Ce n’était d’ailleurs pas le premier livre, mais le second, et j’ai appris qu’un troisième allait suivre. Pourquoi avoir écrit cela ? Je ne sais pas. J’ai remonté l’information au lycée plusieurs fois, mais rien n’a été fait. L’élève responsable des moqueries et ses parents ont été convoqués, mais il n’y a pas eu de sanction. J’ai donc porté plainte contre cet élève. Je trouve que le proviseur de l’établissement, monsieur Massoni, se dédouane de la situation. Je pense qu’on devrait lutter fermement contre le harcèlement dans un lycée. Ce qui me choque, c’est que je suis la victime mais c’est moi qui reste à la maison. Aujourd’hui j’essaie de remonter la pente, je suis notamment suivi par une psychologue. Je vais prochainement passer les épreuves du Baccalauréat, mais je ne me sens pas pour autant guéri » détaille Mattéo tout en précisant, à propos du rassemblement en son soutien organisé le 4 juin dernier, « que ce n’était pas un rassemblement contre monsieur Massoni, mais contre le harcèlement. Je veux parler de ce qui m’arrive, pour aider d’autres victimes. C’est pour cela que j’ai pour projet d’écrire un livre avec ma psychologue. »

Lire la suite ici : Victime de harcèlement, un lycéen raconte – Saint-Dié Info (saintdieinfo.fr)




2 réactions sur “Victime de harcèlement, un lycéen raconte

  1. Chouki

    Un responsable, en général, dont la responsabilité s’arrêterait à la porte de son bureau ?
    C’est une hypothèse.
    Et dans l’affirmative il serait intéressant de se demander pourquoi.
    Le militantisme? La peur? L’ambition?
    Faut-il attendre la marche blanche, bougies et nounours, si chère à la gauche pour « canaliser » les legitimes demandes de justice, ou est-il possible de prévoir le drame et ainsi l’éviter ?
    La mollesse et la soumission des institutions d’état dans toute sa splendeur.
    Nauséeux.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.