Search
mardi 7 déc 2021
  • :
  • :

Situation de l’épidémie ce vendredi Communiqué de la Préfecture

image_pdfimage_print

Communiqué de la Préfecture

L’épidémie reste à un niveau modéré dans les Vosges toutefois, la récente détection de plusieurs cas confirmés au variant Delta, ultra contagieux, invite à la plus grande vigilance. Des mesures préventives spécifiques ont localement été prises pour éviter la propagation du virus. Cette menace nous rappelle la nécessité de se faire vacciner et dépister aux moindres symptômes.

Au 7 juillet 2021, le taux d’incidence décroît toujours pour atteindre 7 nouveaux cas pour 100 000 habitants (12,8 au 30 juin 2021). Le taux de positivité fléchit à 0,4 (contre 0,7 pour 100 personnes testées au 30 juin). Ce taux reste très légèrement inférieur au taux régional (Grand Est = 0,5 %) et au taux national (France = 0,9 %).

Toutefois, la détection cette semaine d’un cluster au variant Delta sur le secteur de Le Thillot et Fresse-sur-Moselle appelle une extrême vigilance de tous les Vosgiens et une réaction immédiate de la part des services de l’État.

Des mesures préventives ont localement été prises pour contrôler la circulation du virus et contenir la reprise épidémique : dépistages gratuits organisés dès le jeudi 8 juillet à Le Thillot, ouverture de centres de vaccination éphémères et sans rendez-vous à Le Thillot au centre hospitalier dès le vendredi 8 juillet et à Fresse-sur-Moselle, à la salle des fêtes, les samedi 10 et dimanche 11 juillet.

Ce variant est redoutable, il est extrêmement contagieux et sa diffusion rapide. Partout où il sévit, il peut gâcher l’été.

Seule la vaccination permettra de reprendre le contrôle de l’épidémie et de mettre définitivement derrière nous toutes les restrictions.

Rappelons l’ouverture tout l’été des 7 centres de vaccination des Vosges : Épinal, Neufchâteau, Saint-Dié-des-Vosges, Mirecourt, Remiremont, Gérardmer et Vittel.

Plusieurs milliers de créneaux de vaccination sont quotidiennement disponibles. Pour consulter les horaires d’ouvertures, parfois jusqu’en début de soirée, et prendre un rendez-vous, il suffit de consulter le site www.doctolib.fr.

Pour toucher l’ensemble de la population, y compris la plus éloignée du système de soins et des informations sanitaires, des actions stratégiques de vaccination et de dépistages G d’aller vers H s’étendent sur le territoire vosgien.

De vastes opérations de vaccination sans rendez-vous sont organisées durant l’été, en partenariat avec les différents centres de vaccination, les pharmaciens de quartiers et le service départemental d’incendie et de secours :

Capture d’écran 2021-07-09 191503

Des campagnes gratuites de dépistages seront également organisées de manière récurrente dans les principaux sites touristiques du département tels que les thermes de Vittel et de Contrexéville, les maisons du vélo d’Épinal et de Bouzey, les bases nautiques de Thaon-les-Vosges, de Saulxures-sur-Moselotte, les bases de loisirs, les lieux culturels.

Le virus reste présent. Il est important de continuer à respecter scrupuleusement les gestes barrières, à se faire tester dès les premiers symptômes et à s’isoler dans l’attente des résultats.

Rappelons enfin que le port du masque reste obligatoire en intérieur et en extérieur lors de tout rassemblement, y compris dans les files d’attente extérieures, les marchés, fêtes foraines, aux abords des écoles, des arrêts de bus, des gares et des lieux de cultes.

En cette période de départ en vacances, il est primordial de redoubler de vigilance pour éviter que l’épidémie regagne du terrain et nous contraigne à de nouvelles mesures restrictives. La vaccination est notre plus grande chance, chacun doit pouvoir la saisir.




3 réactions sur “Situation de l’épidémie ce vendredi

  1. Tonton Reporter

    MDR, R.V. le 20 au col de la Sclhulcht, surtout n’oubliez pas de prendre la navette… Fermeture de lit, réduction de personnel à l’hôpital de Remiremont, ces jours derniersjours, de qui se moque t’on ??? Le Pire preuve à l’appui 50 décès de moins en juin 2021 par rapport à Avril 2018…

    répondre
  2. Constat

    Effectivement , je pense qu’il y a rien de nouveau dans les hôpitaux au niveau moyens , tant matériel que personnel . On ouvre des centres éphémères partout , le jour qu’ils auront dit que ça va mieux , ils les fermeront et les établissements de santé continueront comme avant . Conclusion : Même avec une bonne leçon , il n’y aura aucun changement après cette crise .

    répondre
    1. bob le preux

      Atterrissez .
      La plus belle fille au monde ne peut donner que ce qu’elle a.
      Il faut s’habituer au lent déclassement de notre pays et arrêter de croire que la France a encore les moyens de ses ambitions.
      Les 30 glorieuses sont terminées depuis 40 ans.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.