Search
mercredi 29 sept 2021
  • :
  • :

Montée Historique Internationale du Ballon d’Alsace – Un bon cru tout de même !

image_pdfimage_print

L’équipe d’HISTORALLY avait fixé un rythme biennal, il a été tenu et de belle manière samedi dernier sur les pentes du Ballon d’Alsace…2021 restera quoi qu’il en soit un bon cru malgré une délocalisation de circonstance et la pandémie de Covid-19

Quelques 140 voitures étaient au départ et ce, malgré une vingtaine de forfaits de dernière minute. Les mécaniques ne sont plus toutes jeunes et il semblerait qu’il en soit de même pour certains propriétaires.

Ce fut un gros challenge que cette édition initialement prévue sur le versant Vosgien. Il a fallu se rendre à l’évidence l’importance des travaux routiers et urbains entrepris dans Saint Maurice sur Moselle ne permettaient pas d’envisager une organisation dans des conditions simplement acceptables.

Mais plutôt que  baisser les bras, l’équipe d’organisation réunie autour de Jean-Pierre Munsch a tourné son regard vers le sud en direction du versant Belfortin : facile à imaginer, moins simple à mettre en œuvre !

En effet, une telle organisation sur une zone inconnue en moins de 4 mois, alors qu’elle en nécessite généralement 10/12 mois de labeur sur le versant où HISTORALLY a ses habitudes tient d’un véritable tour de force.

L’enthousiasme spontané de Florian Bouquet Président du Département du Territoire de Belfort a été un atout majeur. Il a insufflé cette dynamique à l’ensemble de ses services, ceux de l’état, la préfecture en tête ayant emboîté le pas à l’équipe de bénévoles.

Jean-Pierre Munsch, insiste sur cette situation inhabituelle et finalement remarquable « Les pilotes ont aussi immédiatement adhéré, le changement de versant a été décidé alors que 81 équipages étaient déjà inscrits, tous ont validé. Cela étant, le tracé offre tous les plaisirs du pilotage, notamment 10,5 km d’une montée susceptible de se prendre pour le roi de la montagne  : la manifestation entre dans le club fermé des plus de 10 kmSans oublier le soleil a permis 3 jours magiques pour les passionnés de sport automobile ».

Innovation s’il en est, HISTORALLY a concocté un mélange inhabituel en installant le PC course, les vérifications techniques et administratives, le parc, et l’arrivée au sommet et le départ à Lepuix,  jolie commune au pied du Ballon d’Alsace qui retrouvait ainsi les odeurs et la musique de son riche passé en sport auto.

Le système et l’organisation ont parfaitement fonctionné, limitant les attentes à tel point que les organisateurs ont offert aux participants une 5ème montée en bonus soit  52,5 km d’adrénaline et de plaisir, ce n’est pas très courant en Montée Historique.

Pour découvrir en détail le plateau exceptionnel de cette année si particulière, il est possible de consulter  la liste des engagés sur le site internet www.monteeballondalsace.com avec pour stars de ce samedi, 3 Bugatti dont une 35 B, ou encore une Alvis DKC 731, sans oublier la Marmon T68 ou encore la Lea Francis, pur produit Anglais construite par un célèbre chantier naval réputé pour ses yachts.

Plus courantes mais toutes aussi alléchantes, il était possible d’admirer, Les Alpines, R5 turbo, Alfa côtoyant les monstres que sont les Porches 904 GTS ou 910 et les Audi Quattro S1 E2.

Parmi les plus classiques, toute la famille des 911 de la 2 l  à la 2,8 RSR, les petites FIAT Abarth, quelques jolis exemplaires de Morgan pilotées par des Gentlemen Suisses. Quelques jolis protos comme la Lola T294/96 ayant couru les 24 h du Mans ou encore la Sbarro sypder, accompagnaient les MG, BMW, Jaguar.

Entre plein les yeux, plein les narines et plein les oreilles, ce fut un retour aux sensations apprécié de tous les passionnés.

Comme à chaque édition, les équipages étrangers étaient nombreux avec la participation de pilotes Suisses et Allemands, mais aussi des propriétaires venus de Belgique, Luxembourg, Italie…soit presque 50 % du plateau, confirmant l’internationalisation de l’épreuve.

A noter la présence sur la course de François Vannson accompagné de son épouse, le  Président du département des Vosges fut, le temps d’une montée, copilote de Christophe Bertrand.

Après 4 jours d’une haute intensité en termes d’accueil et d’organisation, la prochaine édition de la Montée Internationale du ballon d’Alsace est déjà dans les esprits. A suivre !

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.