Search
jeudi 23 sept 2021
  • :
  • :

Plombières : de nombreux pèlerins participent à la procession au coteau de Notre-Dame

image_pdfimage_print

debut_ceremonie

Photos de la Paroisse Notre-Dame-Des-Sources

A l’occasion de la fête de l’Assomption, des habitants de Plombières et des alentours se sont rassemblés ce 15 août pour une veillée mariale. Un concert d’orgue et de trompette était aussi au programme.

À Plombières-les-Bains, le concert « Orgue et Trompette  » du 15 août est devenu presque une tradition et réunit depuis une quinzaine d’années Vincent Daniel, organiste, et Bruno Petitgenêt, trompettiste, deux artistes vosgiens talentueux et renommés. En cohérence avec l’acoustique de la vaste et belle église de la cité thermale, les jeux des Grandes Orgues, datant de 1883, et l’éclat de la trompette, ont offert aux mélomanes une page musicale de qualité autour des œuvres de Telemann, Homilius, Saint-Saëns, Purcell, Vierne, …

Le soir, plusieurs centaines de pèlerins se sont retrouvés à l’occasion de la procession aux flambeaux, une manifestation qui perdure au fil des siècles et à laquelle les habitants sont très attachés. Une tradition qui a une histoire : « Chaque année le 15 août transforme Plombières en une petite cité mariale, tant la ferveur des habitants est grande envers la Vierge Marie. Cette dévotion particulière remonte à 1854. Alors qu’une épidémie de choléra fait rage dans toute la région, les Plombinois font le voeu si la ville est épargnée par ce fléau d’ériger une statue en reconnaissance à la Sainte Vierge », apprend-on sur plombieres.catholique88.fr

« Plombières fut protégée et, afin de réaliser la promesse faite, la statue de Notre-Dame de Plombières fut érigée le 15 août 1855. Modelée par le lyonnais Fabisch, on peut lire sur le socle « Custodem me posuerunt » (ils m’ont choisie pour gardienne). Depuis lors, chaque 15 août, un fervent pèlerinage se déroule jusqu’au coteau où se dresse magnifiquement la statue qui a revêtu son habit de lumière. Notons également que les paroissiens ont toujours eu recours à la protection de Notre-Dame de Plombières, notamment à chaque alerte grave en 1914, 1940, 44-45.»




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.