Search
vendredi 17 sept 2021
  • :
  • :

Saint-Etienne : un séjour « Olympiades Nature » au centre des Tronches Le sous-préfet David Percheron est venu visiter la « colo apprenante » de la Ligue de l’enseignement

image_pdfimage_print

azerty (2)

David Percheron, sous-préfet, secrétaire général de la préfecture des Vosges est venu ce mercredi après-midi visiter une structure labellisée « colos apprenantes », au centre de de vacances « Les Tronches » à Saint-Étienne-lès-Remiremont, qui accueille des enfants de Thaon, Mirecourt, Le Tholy, Gérardmer, Rupt-sur-Moselle, Epinal, Liezey, Arches, Remiremont, Frizon et Girmont.

L’an dernier, le ministère de l’Éducation nationale et de la jeunesse, le ministère de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, le ministère de la Ville et du Logement ont crée le plan « Vacances apprenantes » déployé au travers de deux volets, « école ouverte » et « colos apprenantes ». Ce dispositif a permis à 70 000 jeunes de partir en vacances et de bénéficier d’activités de loisirs. L’État, au travers de ses services, a reconduit cette opération pour l’été 2021, avec pour objectif 75 000 jeunes bénéficiaires.

Le public concerné est celui des enfants et jeunes scolarisés de 3 à 17 ans, La priorité est donnée aux mineurs domiciliés en Quartier Prioritaire Ville et Zone Revitalisation Rurale, issus de familles isolées, monoparentales ou en situation socio-économique précaire. Les publics cibles sont identifiées par les collectivités territoriales, en lien avec les services de l’Éducation nationale et les associations de proximité. Dans les Vosges, ce ne sont pas moins de 60 séjours, soit 1 000 places, organisés par Odcvl et la Ligue de l’enseignement, qui ont été labellisés pour l’été 2021 par le service jeunesse et sport de l’Éducation Nationale.

« Les Vosges, c’est une terre de colo historique », affirme Christine Devallois, présidente de la ligue de l’enseignement des Vosges. Cette année, les séjours organisés dans le département par l’institution regroupent 105 enfants, répartis sur trois sites : Vecoux, La Jumenterie à Saint-Maurice-sur-Moselle, et enfin aux « Tronches », à Saint-Etienne. Ici, des enfants de 9 à 11 ans passent 5 journées et campent le soir sur le terrain installé à proximité du impatiemment. Il s’agit dans certains cas de grandes premières. « Première nuit sous tente pour beaucoup, et premier séjour », explique Illiece Turki, directeur du centre aux « Tronches ».

Parmi les activités proposées aux « Tronches », des « Olympiades nature », avec du biathlon, du disc golf, de la course d’orientation en forêt, de l’accrobranche. Et un réveil musculaire tous les matins. Les objectifs affichés sont de faire pratiquer une activité physique et sportive en pleine nature, d’« apprendre à faire confiance et à prendre soin de l’autre », d’« initier à la réflexion, à l’échange et travailler au développement de l’esprit critique ». Ancien scout, le sous-préfet et secrétaire général de la préfecture des Vosges David Percheron a échangé avec les animateurs et les enfants sur l’organisation du séjour et les activités proposées.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.