Search
samedi 18 sept 2021
  • :
  • :

Secours en montagne : 4ème intervention du PGM depuis le début de la semaine

image_pdfimage_print

Dragon-PGM-1

Ce mardi 10 août, vers 19 heures 45, le Peloton de Gendarmerie de Montagne (PGM) de Xonrupt Longemer est intervenu avec l’hélicoptère Dragon 67 de la sécurité civile de Strasbourg pour une chute en randonnée au niveau de la Roche des Vieux Chevaux en dessus du lac de Longemer.
La victime, une hollandaise de 75 ans, a chuté de sa hauteur sur le sentier raide et escarpé qui redescend du point du vue en direction du lac et souffrait d’un important traumatisme au genou.
Prise en charge par les deux secouristes du PGM, elle a été hélitreuillée et transporté sur le centre hospitalier de Saint Dié des Vosges.

Il s’agit de la 4ème intervention de la semaine pour le PGM, après les 3 secours de lundi :
– au saut des Cuves à Xonrupt Longemer pour la chute d’une mère et sa fille dans le ruisseau en contrebas du sentier.
– sur le sentier en dessous la Roche du Diable, pour la chute en randonnée d’un homme de 59 ans, avec suspicion de fracture de la cheville, qui a été hélitreuillé par Dragon 67
– au sommet des pistes de la Schlucht, pour un homme de 47 ans, victime d’un malaise.




2 réactions sur “Secours en montagne : 4ème intervention du PGM depuis le début de la semaine

    1. allez zouuuu !

      et ?
      vous insinuez donc qu’il ne faut pas monopoliser l’hélicoptère de la sécurité civile sur les interventions difficiles d’accès ?

      je suis d’accord avec vous sur le fond car oui il y a beaucoup trop de chutes de personnes âgées ou peu expérimentées et surtout pas du tout équipées pour la marche dans des endroits particulièrement difficiles d’accès à croire qu’il n’y a pas d’autres endroits pour se promener sans prendre de risques … mais c’est le médecin du SAMU qui décide de faire venir l’hélico ou pas !

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.