Search
samedi 16 oct 2021
  • :
  • :

La Bresse : deux prix pour l’œuvre de Vivien Armand Kebfoube

image_pdfimage_print

242233306_2723336161298812_4489651207518814513_n

Photo de la Mairie de La Bresse 

Le sculpture Vivien Armand Kebfoube, présent la semaine passée à La Bresse à l’occasion de la 29ème édition du Festival Camille Claudel, a choisi de réaliser, selon le thème annuel du « tabou », une œuvre en bois intitulée « La maltraitance infantile ». Cette réalisation a été très favorablement accueillie. 

Cet artiste autodidacte camerounais vivant en France a participé à de nombreuses expositions. Son parcours est riche et ses participations le sont également : 8e place au Salon Départemental de l’Artisanat de la Bénoué, sélection au Salon International de l’Artisanat du Cameroun en 2013, participation au Festival Africajac à Cajarc en France. Son projet, intitulé « La maltraitance infantile », une sculpture sur bois, présenté au Festival de sculpture Camille Claudel La Bresse a remporté un franc succès, puisqu’il a reçu le prix des Jeunes, attribué par 7 membres du conseil municipal des jeunes de Cornimont, et le prix du public, avec le vote des visiteurs. « L’artiste que je suis ne peut changer le monde, nu lui tourner le dos », affirme Vivien Armand Kebfoube. Le bois est ainsi un moyen d’expression privilégié. « J’ai pour habitude d’ancrer dans mes réalisations une symbolique relative à mes origines sahéliennes », explique-t-il. « Le respect des traditions qui valorise l’autorité de la personne plus âgée, au détriment des enfants, m’oblige à ne pas rester indifférent aux pratiques barbares que l’on trouve normales ».  L’oeuvre sera achetée à l’artiste pour la somme de 1 800 euros et offerte au spectateur tiré au sort à l’issue du Festival.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.