Search
samedi 16 oct 2021
  • :
  • :

Manifestation : grève des enseignants

image_pdfimage_print

A l’appel des syndicats, une journée de grève a lieu aujourd’hui dans le monde enseignant. Réunis en début d’après-midi devant la Direction des Services Départementaux de l’Education Nationale (DSDEN),  Ils revendiquent  un plan d’urgence dans l’éducation, plus de postes, une revalorisation des salaires et l’amélioration des conditions de travail.

« La rentrée 2021 est de nouveau marquée par le manque d’anticipation et la confusion de la politique suivie face à la poursuite de la crise sanitaire ». communique l’intersyndicale.  « Par ailleurs, alors que cette rentrée aurait nécessité la mise en place d’un plan d’urgence et la création massive de postes pour l’éducation dans un contexte qui a rendu plus compliquée la progression des apprentissages, le ministère poursuit une politique qui va à rebours des besoins du service public“ dénoncent les syndicats.

Le ras-le-bol des profs

Anthony Buchert, secrétaire départemental FO Lycées-Collèges demande un plan d’urgence pour l’éducation nationale. « On est là pour défendre le baccalauréat au niveau national. Actuellement, il n’existe plus. Il n’est plus égalitaire ni anonyme. Il n’est pas normal que les sujets de l’examen soient choisis par bassin et non plus au niveau national. Le COVID a été un prétexte pour accélérer les choses. Bientôt les bacheliers n’auront plus le droit de faire ou poursuivre leurs études. Avant, ils avaient tous les mêmes repères, le même bac ». Et de s’indigner des classes à 35 élèves dans les lycées.

Jean-Luc Varlet, représentant le syndicat SNUDI-FO pout le 1er degré proteste contre deux déclarations du gouvernement. « Tout d’abord l’annonce de l’augmentation des salaires uniquement pour les enseignants débutants. Ensuite l’idée défendue à Marseille de créer des écoles où le directeur aurait le choix de ses enseignants. Même si actuellement c’est en phase d’expérimentation, il y a le risque de l’étendre dans tout le pays. Sans compter le projet de faire des actuels directeurs d’écoles des supérieurs hiérarchiques ».

Un appel à la grève interprofessionnelle et intersyndicale est lancée le 5 octobre prochain.




4 réactions sur “Manifestation : grève des enseignants

  1. mon dieu

    Le plan d’urgence serait que les enseignants passent plus de temps avec les élèves. Savez-vous qu’en France, nous sommes en queue de peloton en matière de performance en mathématiques. Une honte pour la France et pour les éducateurs. Alors… il va falloir bosser un peu plus longtemps pour relever ce défi ce qui vaudra, après coup, une récompense. Mettons les choses dans le bon ordre. Courage à vous.

    répondre
  2. Lucien

    l’enseignement des années à manifester mais changer de métier mettez vous à votre compte ou bosser dans le privé là vous n’aurez plus à manifester ha!ha!h!aha!ha!

    répondre
  3. MAGNIOLIA

    entre les vacances et les jours de grève… la moyenne hebdomadaire réelle de travail est bien loin des 35h !

    On peux comprendre que tout le monde dans ce beau pays réclame plus d’argent … mais dans un pays comme le nôtre, entre le Bac qui est donné à presque tout le monde et dont le niveau intellectuel maintenant est bien loin d’un niveau de CAP il y a 30 ans et le niveau moyen des jeunes sortants de 6 éme avec leurs phrases bourrées de fautes et l’absence totale de calcul mental ..la question serait plutôt  » que font les enseignants ou qui sont les enseignants actuels ?? )

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.