Search
samedi 16 oct 2021
  • :
  • :

Manifestations anti-pass : un professeur spinalien reçu au rectorat Il avait interpellé le recteur en août dernier

image_pdfimage_print

Andreas-Pfeiffer-2

Présent lors de toutes les manifestations anti-pass, anti-vaccination, Andréas Pfeiffer, professeur d’allemand à Epinal,  a interpellé le recteur en août dernier pour dénoncer la mise en place des vaccinodromes dans les établissements scolaires depuis la rentrée. Il a été convoqué hier jeudi à Nancy. Un comité de soutien, qui s’est créé au fil du temps, l’a accompagné devant le rectorat. Une rencontre qu’il relate aujourd’hui.

« J’ai dénoncé la coopération entre l’Education Nationale et l’ARS pour des « sorties » dans les vaccinodromes et la mise en place des vaccinodromes dans les établissements scolaires d’autant plus que le protocole Blanquer est illégal.
De plus, j’ai souligné le fait que l’Education Nationale sort totalement de son cadre et ne fait plus preuve de neutralité. C’est grave de faire la promotion d’un médicament expérimental en phase test qui engendre des effets secondaires très graves surtout pour les jeunes qui n’ont aucun bénéfice de la thérapie génique. Le bénéfice est  zéro puisque les jeunes ne sont pas concernés par la maladie.
J’ai également insisté sur le fait que j’ai une obligation de sortir de ma réserve d’après un article concernant les fonctionnaires de 1983 : Lorsque les ordres sont illégaux, il est de notre droit de ne pas les exécuter. Dans ce sens-là, il me paraît important de sonner l’alarme et d’appeler à la raison et à la réflexion. Tous les parents et élèves sont fortement incités de manière irresponsable à adhérer à une seule et unique voie : « la vaccination »  .  La prudence s’impose et qui sauterait avec un parachute en phase test ».

La discussion n’a pas permis de trouver un consensus, mais l’échange a permis d’évoquer des points importants. Accompagné de Maître Risacher, Andréas Pfeiffer a insisté sur la principe fondamental de la mise en place de la diversité d’idées et d’un débat.




10 réactions sur “Manifestations anti-pass : un professeur spinalien reçu au rectorat

  1. Maguy

    Vous avez du courage d’abord , et de la chance ensuite d’être convoqué . Tout cette méthode utilisée par le gouvernement est complètement illégale . Dommage que bon nombre de français vaccinés malgré eux n’ont pas osé aller jusque là . Vous appartenez à l’éducation nationale bien , mais si vous étiez dans une petite structure comme beaucoup , vous ne seriez pas allé jusque là . C’est un détournement de lieux , de gens , (du piqueur au piqué) tout ça pour faire des vaccins néfastes à beaucoup de monde .Souvenons nous en pour les prochaines élections !

    répondre
    1. cp

      enoncer que le covid ne touche pas les jeunes est un non sens absolu
      quelle autre voie y a t il que le vaccin pour l’instant: AUCUNE
      quant aux effets secondaires ou nefastes, sur 6 milliards de doses il n’y en a vraiment pas beaucoup : quelques thromboses et myocardites et pas plus d’un décès pour 10 millions d’injections (et encore non prouvées en lien direct avec le vaccin).
      Stop à l’ineptie antivax

      répondre
  2. FanFan88

    Cette débauche insensée de moyens pour »lutter » contre le covid est surréaliste. On bafoue les sacro-saints droits des salariés, on retire partiellement l’autorité parentale pour la vaccination des mineurs, les vaccinodromes, vaxibus et autres débilités du genre…. Encore une fois bienvenue en 1984, Big Bother is watching you!

    répondre
    1. cp

      Orwell critiquait un régime totalitaire : le communisme. Comparer le pass et les mesures sanitaires au sens large qui ne sont somme toute que parcellaires au niveau politique avec un régime fasciste ou staliniste bref une dystopie est une pure ineptie.
      Il faudra réveiller big brother si Marine ou Eric voire pire arrivent au pouvoir. En attendant profitez de la liberté que vous offre notre société surtout avec le pass.lol

      répondre
      1. FanFan88

        Orwell critiquait LES régimes totalitaires en général. Il n’y a aucune ineptie là-dedans. L’ ausweis sanitaire, la vaccination non-obligatoire, les confinements… ne sont que des outils de soumission. La propagande marche à plein et elle est redoutablement efficace. La liberté c’est l’esclavage n’est ce pas ? Auriez-vous associé dans la même phrase « passe sanitaire » et « liberté » il y a quelques mois ? Non certainement pas. D’ailleurs votre »lol » est éloquent, il est la preuve que la dystopie devient réalité car vous avez abdiqué dans votre tête. Prenez un peu de recul et regardez l’évolution et l’ensemble de toute cette histoire qui n’est je le répète qu’une partie d’autre chose. RIP la démocratie.

        répondre
  3. TOM

    Que de blabla avec ce pass sanitaire.

    Voilà plus d’un mois qu’ils manifestent pour rien.

    Je pense que la plupart de ces gens qui manifestent sont manipulés par des organisations syndicales ou des partis qui ont besoin de cela pour se faire voire

    La preuve c’est que le gouvernement va prolonger et que toutes vos manifestations ne serviront à rien .

    Mais pensez y aux prochaines élections , comme dit Maguy.

    répondre
  4. Maguy

    Les gens qui manifestent ne sont pas plus manipulés par les syndicats que ceux qui se font vacciner par Macron . Tout dépend comment on voit ça . Nombre de mes proches sont vaccinés , pas contre le virus comme on peut le croire , mais pour la liberté .Donc , si vous voulez parler de la manipulation la plus pratiquée , voyez celle du gouvernement sur la population.

    répondre
    1. anatole

      Merci Maguy de votre passage. Vous voyez juste. Cependant les gens sont dans le coma , vont continuer à s’engluer vers l »état zombie. Le général de Gaulle avait les bons mots.

      répondre
      1. ???

        Attendez l’élection de votre bon ERIC et vous verrez comme vous serez libre . On viendra vous chercher chez vous , vous changerez de prénom s’il ne correspond pas aux critères décidés et vous changerez de religion .
        Tout cela en toute liberté !!!!LOL

        répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.