Search
samedi 25 sept 2021
  • :
  • :

Rupt-sur-Moselle : inauguration de l’Espace Napoléon Forel Un dojo, une salle de musculation, un espace musical

image_pdfimage_print

DSC_0741

C’est un jour d’inauguration à Rupt-sur-Moselle, avec la présentation de deux réalisations communales. Le maire Stéphane Tramzal, accompagné de nombreux adjoints, conseillers municipaux et élus vosgiens, est allé visiter la nouvelle maison de santé et l’espace Napoléon Forel.

L’inauguration de ce dernier a eu lieu ce samedi matin en présence notamment du président du Conseil Départemental, François Vannson, du sénateur Jean Hingray, du député Christophe Naegelen, de David Percheron, secrétaire général de la préfecture et de descendants de Napoléon Forel. Les invités ont été accueillis devant le bâtiment par une aubade de l’Harmonie. Vite entrés dans le bâtiment du fait de la pluie abondantes, ils ont procédé au traditionnel découpage du petit ruban tricolore avant d’entamer une visite des lieux.

L’Espace Napoléon Forel, situé 31 rue Napoléon Forel, est une salle multi-activités, sportive et culturelle. On y trouve un notamment une salle de musique, un dojo, une salle de musculation avec un important ensemble de matériel. Si ce lui porte le nom de Napoléon Forel, c’est parce que cet homme du XIXème siècle a fortement marqué l’histoire de la commune de Rupt-sur-Moselle, en ce qui concerne son industrie, son économie, mais aussi son administration et la politique locale.

Il est en effet l’un des fondateurs de l’industrie textile vosgienne. A Rupt-sur-Moselle, entre 1834 et 1846, deux filatures et trois tissages à étage sont édifiés. Ils totalisent près de 14 000 broches et 9000 métiers à tisser mécaniques. Ils procurent du travail à une millier de personnes. Napoléon Forel est le fondateur, avec son frère Adolphe, du groupe textile comprenant deux filatures, un tissage à Rupt, un au Thillot et un autre à Vecoux. A partir de 1862, il s’engage dans la direction des affaires publiques et le 21 juillet, il est nommé maire par décret signé de l’Empereur. Il entreprend de grands travaux afin de moderniser la ville. Il fait remettre en état le réseau routier, qui dessert de nombreux hameaux.

Pour faciliter l’accès de son tissage des Meix et permettre aux ouvriers et paysans de s’y rendre facilement, il échange divers terrains contre le droit de passage sur les chemins du voisinage, puis fait construire un pont en bois sur la rivière. Il fait aussi installer le télégraphe privé. Il préside la commission de reconstruction de l’église. Napoleon Morel envisage un temps de devenir conseiller général, mais n’est pas élu. Il se distingue également par des travaux de reboisement, qu’il poursuit pendant 18 ans. A ce titre, le comice agricole de Remiremont le récompense, il en est le président de 1874 à 1880. La société d’émulation des Vosges lui décerne un de ses prix en 1958 en présence du préfet du département et de nombreux notables.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.