Search
mardi 7 déc 2021
  • :
  • :

Le Club Vosgien à l’heure de l’ouverture Ne pas regarder dans le retroviseur et avoir une vision à 10, voir 15 ans

image_pdfimage_print

club-vosgien-assises-annuelles-2

Le message du président de la fédération du Cub Vosgien Alain Ferstler est clair : si la structure aura 150 ans en 2022, « ce n’est pas une raison pour regarder dans le rétroviseur. Nous devons avancer, nous adapter et nous poser sans cesse la question : que sera le Club Vosgien dans 10 ou 15 ans ? Nous n’avons pas le choix, nous devons aller vers la modernité » C’est dans cet état d’esprit que la Fédération a entamé une procédure destinée à changer de statuts et vient tout juste de changer de logo tout en poursuivant son évolution numérique.

Pour la première fois de son histoire, Gérardmer avait le plaisir d’accueillir les assises annuelles de la fédération du Club Vosgien. Un congrès organisé par le club de Gérardmer et son président Patrick Roux qui ont mis les bouchées doubles pour faire de cet événement une réussite. Au total, il aura fallu 6 mois de préparation pour les bénévoles gérômois, mais le jeu en valait la chandelle puisqu’en dehors du cadre strict de l’assemblée générale, on notera qu’une intervention avec Richard Brionne était également au programme, tout comme une exposition du parc des Ballons des Vosges ainsi qu’une randonnée le dimanche matin, sans oublier les temps de convivialité…

« Se donner les moyens de nos ambitions »

« Accueillir à Gérardmer les assises fédérales du Club Vosgien est un honneur à l’heure où la crise sanitaire stimule un puissant désir de nature soulevant de nombreux enjeux en matière de tourisme, de sécurité ou encore de biodiversité. (…) la période de bouleversements que nous traversons force les territoires à se réinventer, les institutions et les acteurs du monde de la randonnée, des sports de nature et du tourisme à s’adapter, expérimenter, innover ensemble » précise Patrick Roux. Un savant résumé de la situation et de ce qui motive le Club Vosgien à se tourner vers l’avenir et à s’ouvrir pour faire face à de nouveaux enjeux et être à la hauteur. Des propos que prolonge Alain Festler : « Pendant la période difficile que nous venons de traverser en raison de la crise sanitaire, nous n’avons pas failli à nos missions. (…) Nous avons également continuer à développer l’aspect numérique et la communication au sein de la Fédération se donner les moyens de nos ambitions. Nous continuons également à nous rapprocher d’autres associations et des collectivités locales et un groupe de réflexion travaille afin que nous puissions nous projeter sur 10-15 ans. »

La plus ancienne association de randonnée pédestre de France

Alain Festler

Du point de vue du changement de statuts, la procédure est en cours et le projet a été validé par le biais d’un vote lors de ces assises annuelles. En matière de numérique, l’évolution du site de la fédération se poursuit (et continuera à se poursuivre) et ce dernier gagne en ergonomie tout en devenant plus exhaustif, proposant plus d’outils au club et à leurs représentants, comme l’a mentionné la directrice Yamina Vaille, directrice de la structure. Rappelons au passage que le Club Vosgien a été créé le 31 octobre 1872 à Saverne par Richard Stieve et a été reconnu d’utilité publique le 30 décembre 1879. La Fédération du Club Vosgien (créée en 1995) regroupe 126 associations avec 32 000 membres. Elle est la plus ancienne association de randonnée pédestre de l’Est de la France. C’est donc un acteur majeur du massif, riche d’une certaine expérience dont il souhaite faire profiter en s’ouvrant à d’autres clubs et associations, en se rapprochant ou/et s’appuyant sur des collectivités locales également. C’est donc un gros chantier qu’a entamé la fédération du Club Vosgien qui peut néanmoins s’appuyer sur ses valeurs de transmission et de partage ainsi que sur l’engagement de ses bénévoles. Un engagement symbole de générosité, de partage au service de la protection et de l’entretien du patrimoine, des itinéraires pédestres, de la promotion de la randonnée pédestre et des activités de pleine nature.

Nouvelle Jeunesse

Enfin, pour représenter ces valeurs et l’évolution du club, ce dernier se pare d’un nouveau logo. Une version qui a été modernisée tout en conservant ses symboles forts et emblématiques, fondements même de son identité et de sa raison d’être. « En 2022, la Fédération du Club Vosgien aura 150 ans. A cette occasion, et afin de se tourner tous ensemble vers l’avenir, la fédération a souhaité moderniser son logo, en concertation avec l’ensemble de ses 128 associations fédérées. C’est donc dans une démarche d’intelligence collective que les fondamentaux de cette nouvelle identité ont été établis, afin de mettre en lumière ce que représente le Club Vosgien pour l’ensemble de ses membres. (…) Le nouveau logo est donc le reflet des valeurs essentielles de la Fédération du Club Vosgien, de la volonté d’insuffler de la modernité et du renouveau à son image, et de l’attachement à un symbole fondateur, l’emblématique feuille de houx. » précise la directrice Yamina Vaille. 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.