Search
mardi 27 sept 2022
  • :
  • :

Avec de nouveaux services et un « mur d’expression », le quartier du Rhumont achèvera bientôt sa mue

image_pdfimage_print

DSC_0573 DSC_0562

Ce vendredi 1er octobre, en présence de Jean Hingray, sénateur des Vosges, les nouveaux locaux d’activités ainsi que le mur d’expression du quartier du Rhumont ont été inaugurés par Fabrice Barbe, directeur général de Vosgelis, Jean-Benoît Tisserand, maire de Remiremont et Alexandre Remy, gérant de l’entreprise Reval Prest.  Ces nouveaux services et équipements de proximité sont la touche finale d’un important programme de rénovation dans lequel Vosgelis a investi 12 millions d’euros depuis 2015.

584 logements rénovés, 182 démolis, 12 logements neufs construits : les efforts ont été conséquents dans ce QPV (Quartier prioritaire de la ville) bénéficiant d’une aide de l’Etat sous forme du dégrèvement de la taxe foncière. Avec la déconstruction de la Tour Neuvillers en 2019, et les prochains travaux de résidentialisation du Ban d’Arches, restait à sceller le sort du Ban de Commerces, désisté de ses enseignes au fil des années compte tenu de la proximité et de l’attractivité du centre-ville. C’est aujourd’hui le « Vosgelis Contact » du quartier qui en occupe la majeure partie, avec une surface de bureaux de 131 m2 ouverte depuis septembre 2020. Pendant les travaux d’aménagement qui ont duré 6 mois, l’équipe de proximité de Vosgelis s’était installée dans un local de 94 m2 aménagé au rez-de-chaussée du Ban de Vagney. Et c’est précisément ce local qui est devenu, en mars dernier, l’antenne romarimontaine de Reval Prest.

Alexandre Remy, gérant de cette importante entreprise d’insertion qui emploie chaque année une cinquantaine de personnes, souhaitait en effet ouvrir des bureaux à Remiremont, au cœur d’un quartier où son activité en plein essor pouvait générer de l’embauche. Par ailleurs, Vosgelis avait la possibilité d’encourager ce développement avec des conditions avantageuses : en effet, le loyer du nouveau local étant pris en charge par le financement QPV, Reval Prest doit simplement s’acquitter des charges, soit une centaine d’euros par mois. Aux nouveaux « voisins » de Vosgelis vient s’ajouter le Centre Social du Rhumont, qui dispose désormais de 2 nouveaux espaces aménagés et mis à disposition par Vosgelis dans le Ban de Commerces : un « local partagé » pour permettre aux habitants de se retrouver, et une « régie de quartier », espace d’échanges et d’informations qui propose des services tels que la location solidaire de vélos électriques.

Enfin, il est difficile d’ignorer que l’art urbain s’est invité dans le quartier du Rhumont, où vient d’ouvrir une école de Street Art dans l’ancien gymnase. Les fresques réalisées par des jeunes encadrés par des artistes graffeurs sur les totems d’entrées du Ban de Saint-Pierre, dans le cadre de l’opération « un chantier, un permis », en sont l’un des premiers témoignages. Pour offrir un terrain de jeu à ce courant artistique, la Ville de Remiremont a édifié un « mur d’expression » sur les hauteurs de la route des Genêts. Un artiste graffeur exécutera une œuvre en direct sur la face arrière de ce mur à l’occasion de son inauguration.

Source : communiqué Vosgelis, Reval Prest, Commune de Remiremont




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.