Search
mardi 7 déc 2021
  • :
  • :

Saint-Nabord : intervention des fontainiers sur le réservoir d’eau de Fallières L’opération consistait à réapprovisionner le bac de neutralisation en calcaire marin

image_pdfimage_print

Capture d’écran 2021-10-26 105155

Capture d’écran

Christophe Gerondi et Eric Luezas, fontainiers de la commune de Saint-Nabord, ont réalisé une intervention de maintenance sur le réservoir d’eau potable des Hauts de Fallières. L’opération consistait à réapprovisionner le bac de neutralisation en calcaire marin. Arnaud Curien, futur responsable des services techniques, a suivi de près toute l’opération.

L’eau étant globalement très acide (pH inf ou égal à 5) dans le département des Vosges, l’apport en calcaire est indispensable pour augmenter le pH et préserver ainsi les canalisations du réseau d’eau et à se conformer aux exigences de l’Agence Régionale de Santé. L’eau de source est acheminée dans un grand bassin (le bac de neutralisation) rempli de calcaire marin (concrétion calcaire produite par des algues). L’acidité naturelle de l’eau va dissoudre ce calcaire et augmenter ainsi son pH. (Préconisation de l’ARS : pH entre 6,5 et 9).
Le remplissage : Perdant régulièrement de la matière dissoute dans l’eau, le bassin doit être ponctuellement réapprovisionné. « Pendant près de 15 ans, se souvient Christophe Gerondi, employé communal depuis plus de 20 ans, nous devions charger les sacs de calcaire sur le dos pour les déplacer du camion au bassin ». Opération longue et éprouvante puisqu’il s’agit de rajouter pas moins de 6 tonnes de calcaire. Aujourd’hui un ingénieux processus verse les sacs de 500kg de calcaire marin du camion vers une trémie, elle-même reliée à une conduite d’eau pulsée raccordée au bac préalablement vidangé. Gain de temps et d’énergie précieux pour le personnel communal.
Le décompactage : Pendant l’opération de remplissage du bassin, de l’air est envoyé sous le calcaire déposé, pour soulever les impuretés, alors évacuées par le trop plein. Après son passage dans le bac de neutralisation, l’eau approchant un pH de 8 poursuit son processus de traitement et subit une opération de chloration pour éviter le développement des germes et des bactéries. Mais ça c’est une autre aventure.
Retrouvez l’intervention en vidéo sur la page Facebook de la Mairie : Watch | Facebook
Source : Mairie de Saint-Nabord 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.