Search
dimanche 24 oct 2021
  • :
  • :

Le Syndicat : l’exposition « Dernier Tri » créée par Evodia à découvrir à la mairie 10 œuvres d’art réalisées à partir des nouvelles matières plastiques recyclables

image_pdfimage_print

DSC_05351

Photo d’archive, exposition « Dernier Tri »

La mairie de Le Syndicat accueille l’exposition « Dernier tri » organisée par Evodia du 16 au 21 octobre prochains. Elle sera ouverte au public le samedi 16 octobre de 9h à 12h et de 14h à 18h ainsi que le dimanche 17 octobre de 9h à 12h

Afin d’aller plus loin dans la sensibilisation des Vosgiens aux nouvelles consignes de tri, Evodia a choisi le prisme original des arts et de la culture. Pendant deux mois, six artistes originaires du Grand-Est ont travaillé à la réalisation de 10 œuvres à partir des nouvelles matières plastiques recyclables. Les œuvres font une tournée départementale jusqu’à la fin de l’année. « Le tri des déchets est un sujet qui est ancré dans le quotidien des habitants mais n’est toutefois pas un sujet de prédilection », affirme Patrick Lagarde, président d’Evodia. « Il est donc essentiel d’intégrer l’art dans le discours pédagogique pour obtenir une nouvelle approche quant au changement de comportement lié à l’environnement ».

Découvrez les profils des six artistes mobilisés sur l’exposition Dernier Tri :

Lilo

Lilo est un jeune graphiste, plasticien, illustrateur et réalisateur stéphanois. Véritable touche-à-tout et ayant fait sa formation aux Beaux-Arts et en école de Design numérique, il expérimente et pratique : la peinture, la sérigraphie, la vidéo, et les créations digitales fixes ou animées. Evoluant dans un univers onirique et enfantin, il passe du dessin au numérique, du rêve au réel et mélange son univers au service de la communication. Après 5 ans dans le domaine de création graphique au service de la musique, ce dernier co-fonde « sans-patrons » une marque de sac et accessoire de mode upcyclé à partir de déchets plastiques récoltés dans la nature. Un projet de création durable et unique alliant artisanat et engagement écologique. Lilo exposera ses deux œuvres : « Ne pas jeter dans la nature » et « La vie d’après »

Colette

Colette, de son vrai nom, Thibault, est un artiste de 30 ans originaire d’Épinal. Il utilise le prénom de sa grand-mère comme alias pour la signature de ses œuvres en tant qu’hommage posthume. Le thème principal de son travail est l’enfance. Pourquoi l’enfance ? Les enfants seraient selon lui, la solution aux différentes problématiques de notre société actuelle. Force est de constater le peu de considération portée à leur encontre lors de grandes décisions. Il souhaite les remettre au centre de toutes discussions. C’est aussi un second clin d’œil a son aïeul qui fût famille d’accueil par le passé. « A nous de mettre tout en œuvre pour changer les normes et valeurs que nous avons cultivées et de leur inculquer de meilleurs comportements à adopter afin qu’ils puissent avoir les clefs nécessaires pour trouver le chemin d’un futur plus prospère. » Son but étant, par le biais de ses réflexions et ainsi par le biais de son travail de réussir à planter une graine dans les esprits des personnes qui rencontrent ses travaux. Sur toile, papier ou carton. Peinture, collage ou aérosol. Les techniques qu’il emploie sont multiple et ses supports variés. Colette exposera ses deux toiles en anamorphose.

Mathilde Rey

Diplômée de l’Esal l’année dernière, Mathilde Rey déploie un univers décalé en mélangeant couture, peinture et dessin. Elle se saisit des choses du quotidien pour fabriquer des images qui convoquent humour et poésie. Mathilde exposera ses deux œuvres « SILIATRI » et « Le sac-banane, la poche en plastique à usage vraiment unique».

Rodrigue Rouyer-Cobelli

Auteur, photographe et upcycler, Rodrigue Rouyer-Cobelli vit et travaille dans les Vosges. Passionné par l’image autant que par l’écriture, il devient très tôt conteur d’histoires pour les tout-petits et metteur en scène pour le spectacle vivant. Aujourd’hui, sa pratique artistique tend de plus en plus à tisser un dialogue entre enjeux environnementaux et vie quotidienne, notamment au travers du upcycling, l’art de donner une seconde vie à des matériaux ou des objets dont on n’a plus l’usage en les transformant en produits de qualité ou d’utilité supérieure. Rodrigue exposera son « Sablier 2.0 »

Gwenael Stamm

Gwenaël Stamm est né en 1976 et depuis une vingtaine d’années a réalisé de très nombreuses interventions et installations en France, en Allemagne, au Canada, aux Pays-Bas, au Luxembourg et en Corée du Sud. Il a également obtenu le soutien de plusieurs institutions pour des projets individuels ou pour des résidences à l’étranger. Il répond aussi depuis dix ans à des appels d’offres pour des projets artistiques et propose son travail aux acteurs du territoire ainsi que dans le cadre de commandes publiques. Ses réalisations sont fréquemment exposées dans des espaces publics, parfois de manière pérenne, dans des musées et dans des centres d’art. Après avoir brièvement étudié l’architecture, il étudie les arts visuels à l’Université Marc Bloch de Strasbourg où il a ensuite en charge l’enseignement de la sculpture. Il a fréquenté les ateliers des Arts Décoratifs de Strasbourg. Il a également enseigné les arts visuels à l’Université Populaire Européenne de Strasbourg, à l’école d’art de Lingolsheim ainsi qu’en milieu scolaire et étudiant au titre d’artiste intervenant. Il mène aujourd’hui sa carrière d’artiste conjointement à celle de professeur d’arts plastiques en milieu scolaire. Gwenael exposera ses deux œuvres « La Robe » et « Recyclé Moulé ».

Vincent Loisy

Vincent Loisy (ou Vince) est un artiste autodidacte. Il s’est formé dans la rue, notamment par la pratique du Tag. Du mur à la toile, du graff au portrait, l’artiste fait constamment des aller-retours entre différentes pratiques. Vincent Loisy explore la superposition et le collage en utilisant aussi bien la bombe aérosol, la peinture acrylique, le marqueur et différents médiums. Vince expérimente constamment différents procédés artistiques, créant ainsi un mode d’expression atypique basé sur la récupération et le recyclage pour réaliser des œuvres d’art aux effets singuliers d’ombres et de textures. Vincent Loisy exposera son œuvre « FUTUR ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.