Search
dimanche 24 oct 2021
  • :
  • :

Le Thillot : l’ancienne graniterie bientôt remplacée par un complexe de loisirs Avec karting, bowling, laser game, restaurant

image_pdfimage_print

DSC_0761

Le bâtiment de l‘ancienne graniterie ADAMI, située sur le territoire de la commune de Le Thillot, va être détruit dans les prochaines semaines pour laisser place à la construction d’un grand complexe multi-loisirs, qui comprendra une piste de karting, un bowling de 8 pistes, un restaurants et un laser game.

Dans le cadre du plan « France Relance », un fonds a été créé pour financer des opérations de recyclage des friches et la transformation de foncier déjà artificialisé. La reconquête des friches constitue un enjeu majeur d’aménagement durable des territoires pour répondre aux objectifs de maîtrise de l’étalement urbain, de revitalisation urbaine, de limitation de la consommation des espaces naturels, agricoles et forestiers et de protection des sols contre leur artificialisation. Ce fonds finance notamment l’acquisition, la dépollution, la démolition et le gros œuvre. Les lauréats bénéficient de subventions pour couvrir certaines dépenses ou une partie du déficit économique de l’opération d’aménagement. « C’est un effet levier extrêmement important », affirme Yves Séguy, préfet des Vosges. « On fait revivre les sites (…) On en profite pour les traiter d’un point de vue écologique, environnemental ».

La commune de Le Thillot, qui avait candidaté au premier appel à projet « recyclage foncier », a été retenue et va bénéficier d’une subvention pour son projet de reconversion de l’ancienne graniterie ADAMI. Acquis à la fin des années 1990 par la commune lors de la cession d’activité de la graniterie ADAMI, les bâtiments, d’une superficie de 3 000m2, seront entièrement démolis pour laisser la place à une plateforme de 4 680m2 destinée à accueillir un complexe économique de loisirs. Le préfet Yves Séguy et Michel Mourot, maire de la commune, ont co-signé, ce jeudi, en présence d’élus et des porteurs de projet, Clio et Maël Naegelen, la convention d’attribution de la subvention de 135 000 Euros investis dans le cadre des fonds friche. Cette signature a été l’occasion de présenter le projet.

Clio et Maël Naegelen sont les gérants depuis 2012 de l’Indy Kart, installé au Ménil dans une ancienne usine textile. « Nous n’avons pas la place actuellement pour pouvoir développer de nouvelles activités », affirment-ils. Le complexe imaginé comprendra un karting, un bowling, un laser game, un restaurant, pour un total de 1 134 000 Euros HT d’investissement par les entrepreneurs. Le karting sera sur une piste sur deux niveaux, et aura un fonctionnement électrique, pour limiter le bruit. Cette caractéristique permettra également de toucher un public plus large. « Le problème du karting thermique, c’est qu’il y a les odeurs, il y a les gazs », explique Maël Naegelen. L’établissement devrait créer au moins 6 postes à l’année et des emplois saisonniers. « Un projet à haute valeur ajoutée », affirme le préfet. « On a vraiment besoin de ce type d’initiative ». 

 




6 réactions sur “Le Thillot : l’ancienne graniterie bientôt remplacée par un complexe de loisirs

  1. Maguy

    Mon commentaire n’a rien à voir avec la destination de l’ancienne graniterie , mais comme 1 2 3 Soleil évoque le sujet du pass ,je pense que les tests non remboursés et le pass seront maintenus jusqu’aux élections présidentielles , une manière à Macron d’éliminer ceux qui ne voteront pas pour lui …. ça ne m’étonnerait pas ! Tout est possible .On a bien suspendu les contrats de travail , on peut suspendre le droit de vote .Il faut s’attendre à tout , tout est possible ……..

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.