Search
dimanche 14 août 2022
  • :
  • :

Le Val d’Ajol : le stade de football devient le stade Paul Deschamps

image_pdfimage_print

244395571_10159758610215667_586604324421688866_n

Image par Maire du Val d’Ajol 

Découvrez ci dessous le discours d’inauguration de la dénomination du stade de foot en stade « Paul Deschamps », prononcé ce dimanche 3 octobre par le maire du Val d’Ajol, Anne Girardin : 

Chers Ajolais, Cher Football Club Ajolais, Chères personnalités du secteur,
Chère Jeanine, Cher Paul,
Quoi de mieux qu’un jour pluvieux pour inaugurer l’appellation du stade de foot de notre vallée. En effet, nombre de villes dans le monde bataille pour obtenir un semblant de gazon et nombre de joueurs doivent se résigner à jouer sur des terrains en sable. Nos défis de changements climatiques nous empêchent parfois d’avoir un terrain satisfaisant mais cette année, grâce à la tendance maussade de la météo, c’est un véritable green de golf qui nous accueille !
Je laisse la revue de l’histoire du club et de ce stade à la charge des spécialistes du foot Ajolais car je dois vous avouer une chose ; je ne connais absolument rien au football ! On a bien essayé de m’expliquer ce qu’était un corner ou un coup franc, mais jusque-là, mon cerveau se limite à une seule chose ; le tir au penalty !
Cependant, ce club de foot a fait, comme vous, partie de ma jeunesse. Avec Paul Deschamps en tête, drapeau au vent, pour mener à bien ses joueurs, ses entrainements, ses matchs, ses finances, son ambiance et bien sûr, la tenue de ce terrain. Il parait donc tout naturel que de nommer aujourd’hui ce stade au nom du principal protagoniste.
Mais avec tout le respect que j’ai pour vous Paul, n’oublions tout de même pas que votre grand dévouement ne serait peut-être rien si vous n’aviez pas été accompagné d’un pilier indispensable, d’un travailleur de l’ombre tout particulier. Car qui s’occupait de la buvette, du vin chaud, de la vaisselle ! Qui était toujours aux matchs, et qui l’est toujours ! Qui gérait la table de marque, les tailles de maillot, les chaussettes à recoudre et les petits bobos ! Qui savait tendre son épaule quand un match était perdu ? Sans oublier la soirée choucroute, avec les réservations, la consistance des saucisses et la qualité du petit kir ? Alors Paul, « Derrière chaque grand homme, n’y a-t-il pas une femme qui n’a rien à se mettre ? »
Paul, aujourd’hui, le stade de foot vous est dédié. Il parait que c’est une surprise. Mais derrière ce nom, derrière cette arche en fer, l’ombre de Jeanine règne déjà !
Alors, merci à vous deux pour tout ce que vous avez accompli pour ce beau club. Merci à vous cher FCA pour avoir pris cette initiative de dénomination. Que ce stade continue à œuvrer pendant de longues années, sous le bon augure de Jeanine et Paul.
Je vous remercie.
Anne Girardin
Maire du Val d’Ajol



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.