Search
mardi 7 déc 2021
  • :
  • :

Vosges : un patient de 95 ans sans « Pass sanitaire » refoulé à l’entrée de l’hôpital Dominique Humbert et Annie Aucante publient une « Lettre ouverte aux citoyens de ce pays »

image_pdfimage_print

hop1

Photo d’archive

Depuis le 9 août dernier, un « Pass sanitaire » est demandé aux patients, accompagnants et visiteurs pour accéder aux hôpitaux, en dehors des services d’urgences notamment. Le 23 octobre, Dominique Humbert et Annie Aucante ont rédigé une « Lettre ouverte aux citoyens de ce pays » pour raconter l’histoire d’un homme de 95 ans parti de La Bresse pour l’hôpital Emile Durckheim à Épinal qui se serait vu refuser l’accès à l’établissement car ne pouvant présenter le document demandé. 

Il ne s’agirait que de l’application de la loi. Mais pour les deux vosgiens, rédacteurs du texte ci dessous, cette situation est inacceptable et « la loi n’interdit pas le discernement, l’évaluation éclairée des faits et des décisions empreintes d’humanité ». Voici la lettre publiée sur le site www.enpassantparmalorraine.fr :

« Hôpital Emile Durckeim d’Epinal , inoui mais authentique : un patient très âgé refoulé à l’entrée

Notre oncle, âgé de 95 ans parti de La Bresse en VSL pour une consultation d’urologie, à l’hôpital Emile Durckeim d’Épinal , se voit interdire l’accès dans les services au motif qu’il ne peut présenter un passe sanitaire. Notre oncle qui venait déjà de passer plus de 5 semaines dans deux hôpitaux, porteur d’une sonde urinaire, avait rendez-vous afin d’évaluer le traitement qui lui avait été prescrit, l’urologue devant décider si la sonde devait être maintenue en place ou non. La consultation n’était donc pas sans conséquence, et le refus de voir ce patient, s’apparente à un refus de soin. Un acte incompréhensible de la part d’un médecin spécialiste. Le patient a donc dû rebrousser chemin, 120 km aller retour pour rien ! Le conducteur VSL qui l’accompagnait a eu beau insister auprès de l’hôpital et du médecin, mettre en avant l’âge de la personne qu’il transportait, sa fatigue et le stress généré : rien n’y a fait. Cet homme de 95 ans en situation de faiblesse fut renvoyé chez lui sans le moindre égard, comme un malpropre.

On peut légitimement s’interroger sur le niveau d’inhumanité de ce médecin et du système qui l’actionne et auquel il se soumet sans aucun discernement.

Certes il nous sera objecté que c’est la loi et que chacun doit s’y conformer, mais la loi n’interdit pas le discernement, l’évaluation éclairée des faits et des décisions empreintes d’humanité. Pendant les guerres tous les blessés, qu’ils soient amis ou ennemis sont soignés, et nous serions selon le Président justement en guerre !

Cet exemple n’est pas le seul à déplorer et illustre clairement, les dérives autoritaires générées par les directives sanitaires et les manquements, auxquels sont confrontés les citoyens en matière de santé. Depuis la mise en place de l’état d’urgence sanitaire et encore davantage depuis l’entrée en vigueur du passe sanitaire le 9 août dernier, de plus en plus de mesures s’empilent portant atteinte à la liberté d’accès aux soins, en complète contradiction avec l’obligation de soin des médecins, « ne pas nuire et soigner ». Par exemple, certains établissements hospitaliers exigent en plus du passe sanitaire, un test PCR récent pour accueillir les patients dans leurs services, ce qui est illégal. Mais ne serait-ce pas la confirmation que les personnes vaccinées sont tout autant contagieuses que les non vaccinées ?

Cette situation qui vire au cauchemar n’est plus acceptable : état d’urgence reporté régulièrement, confinements répétés, passe sanitaire sans doute prolongé aux calendes grecques etc. Les annonces et contre annonces se succèdent à un rythme effréné, tout étant mis en place pour contraindre les citoyens à se faire vacciner via un chantage qui ne dit pas son nom, alors qu’il n’y a aucune obligation vaccinale dans notre pays. La toute puissante et si mal nommée Agence Régionale de Santé (ARS) vient d’ailleurs d’interdire pour la troisième dose de vaccin (ou rappel), les vaccins Aztrazeneca, Moderna, Janssen …au motif qu’ils ne seraient plus efficaces, le vaccin Pfizer devenant le seul autorisé. De qui se moque-t-on ? Quid des personnes qui ont reçu une ou deux injections avec ces vaccins maintenant diabolisés ? Il y a de quoi avoir peur, s’interroger et se poser des questions sur la criante passivité et le silence assourdissant des médecins, à quelques exceptions près, dans toute cette affaire. La majorité d’entre eux a ratifié les procédures sanitaires prises depuis mars 2020 et se contredisant allégrement, dans un silence complice, soumis à l’Ordre des médecins, créé rappelons-le, sous le gouvernement collaborationniste de Pétain et jamais dissous. Encore une fois, oui de qui se moque-t-on ? Sommes-nous devenus des cobayes, otages de chantages ignobles et punissables à merci ?

Réagissez, ce qui arrive aujourd’hui à un homme de 95 ans et à beaucoup d’autres est le signe d’une perte d’humanité et annonce des lendemains sombres. Réagissez, demain il sera peut-être trop tard ». 




50 réactions sur “Vosges : un patient de 95 ans sans « Pass sanitaire » refoulé à l’entrée de l’hôpital

  1. Lexa

    Dominique Humbert et Annie Aucante sont bien « gentils » mais l’information de l’obligation du pass sanitaire a été suffisamment relayé… pourquoi en faire un pataquès !

    répondre
    1. Bingo

      Question :
      Il est connu que le pass sanitaire est indispensable pour rentrer dans un hôpital .
      Pourquoi alors le neveu et la nièce ne s’en sont t’ils pas préoccupés en amont pour leur oncle de 95 ans ?

      répondre
    2. Marie

      Le pass ne protège pas . Le pass est une mascarade puisqu ‘ il ne garantit pas que ceux qui ont le pass grâce au vaccin ne sont pas porteurs du virus .

      Le pass obtenu avec un test est la meilleur garantie .

      Un test pour tous avant l entrée à l hopital serait la meilleure garantie.

      95 ans quelle honte de le refouler ! Si ca se teouve l hopital a admis des vaccinés contaminés et contagieux le même jour !En fait c est l ‘hopital qui l envoie qui aurait dû prévoir le test .

      répondre
      1. chouki

        La loi est faite d’une certaine façon et s’y conformer est un devoir citoyen.
        Un devoir civique.
        Mais bon, pour certains et certaines, « minorités » vindicatives et agressives, clivantes appelant parfois à l’action violente, se conformer aux lois c’est bon pour les autres.

        répondre
    3. Lor

      Oui, il est connu qu’il faut un passe pour tout aujourd’hui mais connaissez vous la complication d’un parcours de soin quand on est malade, âgé, handicapé….le Covid prend toute la place mais on evalue à peine les dégâts colateraux de la toute puissance de ce virus . Certains meurent et non du virus. L’accès aux soins pour tous est un droit francais sans discrimination. Ce monsieur de 95 ans peut rentrer dans une très grande surface, aller aux meetings politiques, aller voter mais ne peut pas se faire soigner. Un peu de reflexion, d’humanité et de respect. Avez vous 95 ans ?
      Avez vous

      répondre
      1. Mon

        Super ce commentaire lisez jusqu’au bout …pourquoi pas de pass pour la politique ????meeting et vote alors que le virus circule partout non???

        répondre
  2. odin

    pour moi le but c est proteger la population a tout age le pass sanitaire est une loi a respecter oui a ç( ans il peut contaminer un enfant une femme enceinte s il est malade il va aux urgences le pass sanitaire n est pas exige c est tout moi vaccine j ai mes papiers sur moi au cas ou

    répondre
  3. Mely

    Tout à fait d’accord avec vous lexa. Et je parie que sur la convocation de l’hôpital l’obligation du pass sanitaire était bien spécifiée.
    Alors Mr Humbert si vous vous inquiétez tant du bien être de votre oncle vous auriez pu appeler l’infirmière libérale qui serait venue faire un test pcr à domicile avant la consultation ce qui aurait évité un aller retour pour rien !
    Si votre oncle avait contracté la covid 19 à l’hôpital vous auriez encore trouvé matière à râler. Vous n’en avez pas marre de râler pour tout ? La vie est belle pour celui qui sait l’apprécier !

    répondre
  4. Lène Hervé

    La question est : pourquoi le patient n’était il pas vacciné ? S »il est « antivax » peut importe l’âge il assume, si par contre c’est qu’il a été mal informé la responsabilité incombe aux personnes qui s’occupent de lui… peut être ses neveux et nièces !!

    répondre
  5. chouki

    La micro-pompe à subventions du « sos les Vosges » s’est tarie faute de haines et de discordes à propager ?
    En voilà, encore de ceux qui ne se demandent pas ce qu’ils pourraient faire réellement pour les autres en général et leurs proches en particulier mais qui préfèrent piocher/mendier dans l’état providence.
    La propagande « hors-la-loi » dégoulinante de moraline à bas prix mérite-t-elle un article ?
    (ne me répondez pas, ces « prises d’otages médiatiques » de personnes affaiblies et vulnérables m’ont toujours dégoutées)

    répondre
    1. Anatole

      …ok les cinglés voient des chiffres officiels , parce que oui on sait que les 2 sainsons vont encore faire gloser .
      Comparons 2 périodes de 10 mois sans vaccinations et avec vaccinations:

      -De Mars 2020 à fin décembre 2020 = 10 mois SANS vaccinations Chiffre Officiel de 1,7 millions de morts à cause du Covid pendant cette période.

      JANVIER 2021 les piqures arrivent pour sauver le Monde
      De Janvier 2021 à la fin Octobre 2021 = 10 mois AVEC 6 milliards de vaccinations :5 – 1,7 = 3,3 millions de morts à cause du COVID

      CONCLUSION: sur 10 mois avant piq: 1,7 millions DC et sur 10 mois avec piq = 3,3 millions de DC –
      fabricant de piq bigpharma ne veut que mon bien ? je raisonne et me dis que le fabricant d’armes ne veut que la paix ? oui qq part regardons où sont les fous . Attention certains sont meurtriers , je vois . Ce n’est que le début

      répondre
      1. bob le preux.

        Vous êtes un bonimenteur de caniveau et trafiquez les chiffres à votre convenance en travestissant la vérité.
        Les endroits dans le monde ou la mortalité covid est importante et continue de flamber sont les pays peu ou pas vaccinés.
        Dans les pays ou le taux de vaccination est important, la mortalité est devenue quasi nulle .

        répondre
          1. bob le preux.

            Vous êtes un charlatan ( pas une insulte mais un constat…).
            La vérité est que les pays ou le taux de vaccination est élevé ne connait quasiment plus de mortalité. Cette dernière continue de flamber dans les pays faiblement vaccinés.

        1. Anatole

          pourquoi ne parle-t-on plus de l’Inde ? Ils ont appliqué les protocoles qui ont été confisqués ici dans le but de privilégier les piqures , car les piqures expérimentales ne pouvaient valoir que s’il n’ y avait pas de traitement. La quarantaine est requise pour les piquouzés qui infectent leur environnement . Vous le savez tous. Il y a 40 ans Atila a dit les idiots iront tout seul à l’abattoir! 40 ans + tard , la connivence des GVT corrompu applique le génocide .

          répondre
  6. Marc

    Ce ras-le bol face aux négationnistes et autres Jean Moulin d’opérette me fait perdre mon humour devant la perspective d’une quatrième vague carburant aux non-vaccinés !

    répondre
  7. Tonton Reporter

    Effet boomerang, ce triste Sire me faire bien rire comme toute ses démarches.. Ce faire vacciner OK, le pass sanitaire non…. non…et non. Actuellement aux Ocres de Roussillon masque obligatoire,:realite, personne ne le porte et personne ne s’ en porte plus mal…

    répondre
    1. Anatole

      Pour sur Tonton Reporter , Aux Ocres de Roussillon comme ailleurs partout dans les manifestations filmées, personne ne portent la muselière. C’est la définition que doit tomber la mascarade. Nos élites même au parlement européen refusent masques et pass.Ils en ont débattu à la tribune. Le masque: c’est pour les gueux , serviteurs. Vous et tous ont raison et sur le respect des gens vaccinés.. Commenceront bientôt dans les manifestations à affluer les gens qu’on a piqué 2 fois, ont capté l’escroquerie. On va les reconsidérer sous citoyens avec la suppression du pass de la Honte. Nombreux jettent la 3ème piq.. Ceci me fait dire que lorsque notre président aura pris la tête de l’Europe l’an prochain , il n’y aura pas que des catégorisés récalcitrants vilipendés dehors. Je vois même des gens en uniformes abusés, victimes aussi et dire Hola : Basta ! ça c’est pour demain. – Pour revenir au sujet , j’ai parlé de fous. Je précise juste que je trouve abject, inhumain , que de refuser un RV médical à un patient qui n’est pas inconnu puisqu’il a été traité en milieu hospitalier. Dorénavant, les humains dépensent énergie partout à justifier que le type qui ordonne tel l’ordinateur a raison et doit imposer sa loi . Non !

      répondre
        1. Anatole

          les français contrôlent les français ! Est-ce local trouver tout normal ? Des insultes aux manifestants de maintenant , défoulez vous, tous les collabos ignares ou soudoyés ! Que sera demain ? Vous n’en savez rien ! Assassinez par vos insultes! C’est vous qui faites les caniveaux, verrez le vent dominant au bon moment !

          répondre
  8. Marc Breiz

    Quid d’une personne sans pass sanitaire qui vient d’avoir un accident de voiture ?
    Il doit mourir sur le trottoir lui aussi car il n’a pas le saint pass sanitaire ?

    répondre
    1. chouki

      C’est prévu et c’est écrit dans la loi des larem. (art.1 je crois)

      Sinon, pour vous faire plaisir, version catastrophe:
      Mais oui! c’est affreux! et les loups affamés et attirés par l’odeur du sang, sortant du bois, qui viendront dévorer les blessés abandonnés, à l’agonie, sur le bord de la route où ne passera personne car le carburant est devenu trop cher.

      répondre
    2. ???

      Il est admis aux urgences !!!! Il est temps que tout le monde se fasse vacciner . Pourquoi ce monsieur n’a t’il pas été vacciné lors de son séjour de 5 semaines . Il devait être avisé ou du moins sa famille puisqu’il fait partie des personnes ayant des « comorbidités » et un âge avancé. Ou alors il a refusé . Dans ce cas il doit assumer et faire un test PCR sur avis médical .

      répondre
  9. Lombardet

    Honte à l’hôpital et au médecin on ne doit laisser personne sans soins surtout ni un enfant et ni une personne âgée je souhaite que tout aille bien pour ce monsieur

    répondre
    1. bob le preux.

      On ne va pas laisser rentrer quelqu’un d’éventuellement contaminé dans un lieu rempli de personnes fragiles.
      Les règles sont CLAIRES et ce monsieur avait tout le temps de faire ce qu’il était demandé en amont ( vaccin ou test ).
      Sinon c’était à son neveu ou a sa niece de faire le nécessaire et d’accompagner leur oncle dans cette démarche.

      répondre
        1. bob le preux.

          Tout va bien pour moi.
          Je ne passe mon temps dans les manifs d’enfants gâtées à geindre sur les nuages qui passent ou sur le soleil qui se lève.

          répondre
  10. FanFan88

    Le niveau de soumission est incroyable dans ces commentaires !!! Sans parler du fait que l’on soit sceptique (voire totalement « négationniste » comme moi) ou pas sûr toute cette histoire de covid, il y a tellement peu d’empathie dans ce que l’on peut lire plus haut, c’est à pleurer… Vous avez essayé de vous mettre à la place de cet homme au crépuscule de sa vie qui se fait jeter comme un malpropre??? Abandonnez tout ce que vous voulez de votre corps et de votre dignité à l’industrie pharmaceutique et au capitalisme, mais souffrez que des gens ne marchent pas dans ce délire ! On se croirait chez Orwell, il est proprement hallucinant ce monde que l’on va laisser à nos enfants !!! Arrêtez vos TV et essayez de regarder posément ce qui se passe en France et dans le monde depuis 2 ans. Pour ceux qui ont la référence il faut abattre le Miniver…

    répondre
    1. bob le preux.

      Personne n’oblige ce monsieur à se faire vacciner.
      Par contre il faut qu’il présente et c’est la moindre des choses, un test négatif. Et là ,grand miracle, les portes de l’hôpital s’ouvriront devant lui.

      répondre
        1. Ouille.

          Pendant les heures les plus sombres de notre histoire les gens risquaient leur peau.
          Là, c’est une clique de quelques rebelles en carton mâché qui par leurs comportements débiles et égoïstes mettent en danger la vie des autres.

          répondre
  11. étonné

    Certainement en manque d’actions, ce monsieur contre tout présente son oncle comme victime expiatoire pour faire le buzz,Je ne comprend pas que cette personne , avec tout le respect que je lui doit pour son grand âge, 95 ans , ne soit pas vacciné , la crise sanitaire ne date pas de ce jour, la famille aurait du s’en occuper depuis l’ an dernier , d’ autre part si cette personne était vaccinée , le pass sanitaire est automatique, il suffit de le trouver sur internet , je crois que la famille en est très capable. Mais voilà , se servir de sa famille pour exister est un moyen démagogique , je dirais malhonnête.

    répondre
  12. cricri

    cet exemple s’il est véridique n’a rien d’une généralité. Le populisme est un pilier de l’acculturation et le mélange de complotisme et de biais cognitifs mis en avant dans ce pseudo article sur des personnes sans plus de légitimité que le moindre quidam en est la preuve.

    répondre
  13. Propagande électorale !

    C’est incroyable ce que le président et sa clique vous font avaler , baliser au point de ne plus savoir comment vous vous appelés ….Certains sont à fond dedans , au point de plus avoir les facultés pour se rendre compte de la manipulation . Je vous plains !

    répondre
    1. Anatole

      En réponse , je confirme que vous voyez clair en totalité – Pour preuve , tout ceci est de la pure manipulation armée de commentaires de gens soudoyés par la clique . Fort heureusement un grand nombre de lecteurs de la presse locale voient clair, assimile et discerne parfaitement le bien du mal, le vrai du faux, le juste de l’injuste, ne préfèrent pas croiser les fers en commentant cette tyrannie . En tout cas , vous avez raison. ça fait presque 2 ans qu’on envoie des couleuvres. Les mieux constitués ont fait indigestion et déconseille le menu . Les empoisonnés sont juste angoissés. Pour eux , c’est comme pour la clique, c’est cuit.

      répondre
  14. Propagande électorale !

    Etonné , le vaccin n’inspire pas à tous la prévention , la sécurité . Chacun est libre d’y croire , ou pas . Dans la vie , il y a des choses que vous appréciez , d’autres pas et vice-versa . Alors , stop au « ils auraient du s’en occuper » etc…etc . De plus , à 95 ans , un vaccin peut povoquer de graves suites , et on peut débattre de l’utilité du vaccin à cet âge. Si beaucoup sont vaccinés aujourd’hui , ce n’est pas contre le virus , mais pour la liberté . Eh oui , nous sommes dans un pays qui marche au chantage . Si tu fais pas ça , t’auras pas le droit de faire ça , et oui , nous en sommes là .

    répondre
    1. Xlpc

      quand il y 50 ans nous défilions en petite tenue dans les mairies pour nous faire vacciner à la queue leu leu personne ne songeait à brandir de drapeau révolutionnaire. En effet la majorité était et est toujours consciente que la vaccination est une mesure de salubrité publique avant qu elle soit individuelle. Ce que vous appelez chantage est un contrat social, tu habites ce pays alors tu respectes ses lois pour bénéficier de la citoyenneté. Sinon tu déménages en Afghanistan pour voir ou tu votes pour que cela change, cela s’appelle la démocratie. Si rien ne te convient alors tu agis et te présente aux élections.
      Sans parler de votre compétence médicale…

      répondre
    2. bob le preux.

      C’est lassant de parler dans le vide face à des gens qui ne comprennent rien……
      On peut être titulaire d’un pass sanitaire sans avoir été vacciné.
      Il suffit de présenter un test PCR ou antigénique valide .

      répondre
  15. je vous l avais deja dit

    bonjour a vous tous

    c est merveilleux comme vous etes tous aussi intelligents pour critiquer

    les propositions du gouvernement ;mais que proposez vous vous meme

    rien vous etes juste la a dire n importe quoi par plaisir d emmerder le

    monde reelement je pense qu elle doit etre bonne la daube que vous

    prenez tous aussi intelligents que vous etes

    arretez d etes cons reflechissez avant de dire n importe quoi

    adieu les cons

    répondre
  16. Propagande électorale !

    Pendant que la basse population débat entre elle , là haut , on est content . Alors ouvrez une fois pour toute les yeux ! Ils ont réussi à diviser , et pour eux c’est gagné .

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.