Search
mardi 7 déc 2021
  • :
  • :

La Bresse : le Comité des Vosges de Ski tient son assemblée générale

image_pdfimage_print

1

Le Comité des Vosges de Ski a tenu ce wee-kend son assemblée générale à la maison de la montagne à La Bresse. L’occasion de faire le bilan de la saison écoulée et de présenter les perspectives pour les mois à venir. Le président du comité a proposé dans un premier temps d’observer une minute de silence en mémoire de Thibaut Leduc, ancien président du CDVS et président de PLEA. Il a rappelé l’importance de l’investissement de Thibaut qui a su trouver les donateurs pour le plus grand bonheur du CDVS.

« Si l’on met en perspective l’enneigement des 20 dernières années,  on peut constater que l’année 2019-2020 est une très mauvaise année », affirme le président du Comité. « Il faut remonter à 2006-2007 pour retrouver une année du même acabit. Ces années montrent bien les fluctuations de l’enneigement puisque l’année 2005-2006 avait été exceptionnelle. A l’inverse l’année 2020-2021 a été un grand cru avec des chutes de neige conséquentes qui auraient permis de réaliser une très belle saison. La pandémie est venue bousculer ce beau schéma avec une activité très lourdement impactée. Pour le CVDS la crise s’est traduite par une diminution très sensible de l’activité ainsi que par des difficultés extrêmes à solliciter des soutiens ». Malgré ce handicap lourd, les différentes commissions du CDVS ont encore œuvré avec passion pour offrir aux jeunes athlètes les meilleures conditions possibles. « Sans l’investissement des bénévoles aux côtés des salariés, rien ne serait possible et je les remercie chaleureusement de leur investissement de leur dévouement ».

En ce qui concerne le bilan sportif, on vient de traverser une saison évidemment compliquée due à la pandémie de Covid-19 et aux restrictions liées. Entraînements et compétitions ont été très perturbés tout au long de la saison. « Les moins impactés ont été nos athlètes de haut niveau (membres du PPF) qui, grâce à des dérogations, ont pu avoir une activité quasi normale ; entraînements sur le massif, stages inter-comité et compétitions internationales ». Initialement composé de 8 athlètes, ce groupe va se réduire à 5 pour la saison prochaine. 3 arrêts de la compétition et aucune progression vers les CNE, la marche vers le très haut niveau est de plus en plus difficile à atteindre, nous allons devoir nous adapter et être plus exigeants à tous les étages de la progression si nous voulons continuer de faire progresser nos athlètes vers les équipes de France ».

Les plus jeunes, U15, U13, ne faisant pas partie du PPF, la saison a été en dent de scie avec des périodes d’activité et des périodes d’interdiction de pratique. Seules 2 compétitions nationales ont eu lieu pendant l’été 2020. Difficile donc d’avoir des repères. « Nous allons dès la saison prochaine mettre plus de moyens sur ces catégories d’âge pour les faire progresser vers le CIE de Gérardmer ». Pour la détection : « C’était notre objectif principal cette saison, nous n’avons hélas pas pu faire grand-chose, les interdictions multiples dues à la pandémie concernant le sport et les regroupements nous ont mis des bâtons dans les roues. Ça reste donc notre objectif prioritaire pour la saison à venir ». En ce qui concerne la gestion d’événements, des compétitions nationales ont pu être organisées. « Nous avons organisé dans les Vosges les championnats de France séniors de saut et combiné. Une belle réussite sportive, nous avions espéré faire plus de festif autour de cet événement inédit, mais les restrictions ne nous l’ont pas permis. Nos autres épreuves prévues, grand prix de Gérardmer, tournée Vosges ont dû être annulées ». Quatre épreuves régionales ont été organisées lors de l’été 2020, en revanche tout le calendrier hivernal a été annulé.

Les résultats des athlètes « Equipes de France » ont été mentionnés. « Julia Clair a fait une très belle saison (18è du classement final coupe du monde). Antoine Gérard a eu un peu plus de difficultés (32è du classement final coupe du monde) ? Paul Brasme et Théo Rochat après quelques apparitions en coupe continentale arrêtent leur carrière de haut niveau. Tom Rochat, auteur de plusieurs top 10 en coupe OPA, reste en équipe de France junior de combiné ». De belles perspectives s’ouvrent pour la suite. Une saison olympique ! « Il nous reste 3 athlètes membres des équipes de France pour cette saison. Pour Julia et Antoine, nul doute que l’objectif principal soit les jeux olympiques ; on espère qu’ils valideront leur sélection et qu’ils représenteront fièrement les couleurs du massif des Vosges lors de cet événement mondial ».




Une réaction sur “La Bresse : le Comité des Vosges de Ski tient son assemblée générale

  1. chouki

    c’est la « peau de chagrin ».
    Bon, le recrutement potentiel des skieurs lors d’activités sportives extra-scolaires n’étant plus la priorité de certaines écoles des hautes-Vosges qui « ne sont pas les pépinières du ski vosgien » il ne faut pas s’en étonner outre mesure.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.