Search
vendredi 3 déc 2021
  • :
  • :

Vagney : projection du film « Douce France » suivie d’un débat

image_pdfimage_print

Capture d’écran 2021-11-07 100134

Dans le cadre du mois de Novembre 2021, mois dédié à l’Economie Sociale et Solidaire, MGEN soutient la diffusion sur les territoires du film documentaire Douce France du réalisateur Geoffrey Couanon. Une projection du film suivi d’un débat citoyen aura lieu le Jeudi 11 novembre à prochain à 20h30 au cinéma l’Entr’Actes à Vagney. 

Le film Douce France est une véritable odyssée pédagogique montrant une classe de Première ES de la banlieue parisienne menant l’enquête sur un projet controversé et abandonné depuis : Europacity. Les élèves s’emparent du sujet, débattent, réfléchissent aux enjeux sociaux, politiques, environnementaux. Douce France est également un authentique laboratoire de démocratie : l’enquête mène nos trois protagonistes au cœur de structures relevant de l’Économie Sociale et Solidaire. Ils posent des questions et en découvrent le fonctionnement, ce qui nourrit et infléchit leur réflexion sur leur projet d’orientation.

Source : Collectif Réseau d’êtres, MGEN




10 réactions sur “Vagney : projection du film « Douce France » suivie d’un débat

  1. chouki

    « laboratoire de démocratie  »
    La formule est aguichante pour quelles catégories de propagandistes ?
    Attention !
    Vos enfants constituent la première cible d’un régime fasciste dans sa volonté de former un « homme nouveau ».

    répondre
  2. christian

    Ygliss (ver l’abîme?) et chouki reflètent parfaitement l ineptie extrémiste ambiante. Le populisme de ces gens va même jusqu à qualifier de fasciste un propos centriste et humaniste alors même que ce sont eux les héritiers de tous les fascismes par leur démagogie, leurs mensonges et surtout leur haine aveugle. Ygliss y va de même de son couplet sur le mythique grand remplacement sachant que la mise en avant de boucs émissaires est typique des dictateurs pour masquer leur vacuité, l’histoire fourmille d exemples. Car enfin si vous vous baladez Bd de Stalingrad vous pouvez peut être croire en un micro remplacement local mais pas à Remiremont ni d’ailleurs nulle par en Europe en prenant un tant soit peu de recul (je voyage beaucoup en vrai, pas devant mon écran)!
    Non au retour de la bête.

    répondre
    1. FanFan88

      Sans verser dans le racisme de base on ne peut tout de même pas nier qu’il se passe des choses, y compris à Remiremont soyons honnêtes. Après c’est plutôt la différence de traitement entre les gens qui pose problème. Maintenant le simple fait d’évoquer cet état de fait est qualifié de racisme ou de fascisme. Il est impossible d’en parler sans se draper dans des précautions indécentes. Donc concernant la différence de traitement, on ne fait que peu de cas des « jeunes » des campagnes qui souffrent de « discrimination » géographique. Quant à l’agriculture face aux néo-ruraux, je ne t’en parle même pas!!!

      répondre
      1. chris

        je vous ferai remarquer que c’est l’attitude peut être trop naïve de confiance envers toute communauté qui est traitée de fascisme par chouki et non l’inverse.
        Qu il y ait des brebis galeuses dans toute communauté et tout quartier je suis bien placé pour en parler ayant vécu dans plusieurs quartiers « chauds » tant à Nancy, Metz que Besançon et Strasbourg en passant par Lille. Les pires idiots et délinquants n’appartiennent pas tous à la même communauté ethnique , loin de là . Leur point commun est surtout d’être … pauvres tant matériellement qu’intellectuellement.
        Etant moi même issu d’un petit village campagnard vosgien je peux témoigner que toute discrimination dépend surtout de l’attitude du discriminé et que chacun peut s en sortir même si mon petit village a lui aussi eu en son sein des criminels bien blancs.

        répondre
        1. Cap Canaveral vous m'entendez.

          Salarié, je dois verser par an 40 000 euros d’impôts + taxes et contributions diverses et variées dans les caisses de l’état.
          Je contribue donc largement au fonctionnement de la machine et du social tout azimuths :)

          répondre
  3. Manu

    encore un sujet bien choisi en cette période électorale ; nous ne sommes pas des moutons de panurge ; et nos enfants non plus, restes toi même et ne te laisse pas bouffer .La libre pensée est pour tout le monde pareil . Douce France cher pays de mon enfance que deviens tu ? bcp ne se reconnaissent plus bcp dans ce système bien calculé ,bien formaté .

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.