Search
mardi 30 nov 2021
  • :
  • :

Vosges : procès en référé de trente soignants vosgiens suspendus

image_pdfimage_print

soignants-au-TGI1

Maître André Chamy, avocat au barreau de Mulhouse, est venu défendre, au tribunal de grande instance d’Epinal,  une trentaine de soignants vosgiens suspendus pour avoir refusé la vaccination. Il faisait face à Maître Pierre-André Babel avocat à Epinal. Le procès en référé est porté contre l’Etat « pour voie de fait contre l’obligation vaccinale ». Le collectif Grand Est – Non à l’obligation vaccinale est à l’origine de cette procédure. 

Les plaignants et quelques soutiens, dont certains participants actifs aux manifestations du samedi, ont attendu devant le tribunal le temps des plaidoiries. Arrivés avant 14 heures, ils portaient banderoles et slogans anti vaccination.

Le droit au consentement

Maître   André Chamy, avant de prendre la parole devant la juge Claude Doyen, a rappelé sa ligne de défense. Cet avocat défend actuellement plus de 500 soignants alsaciens et lorrains. Sa plaidoirie, qui a duré presque une heure, était axées sur le consentement et l’importance de « ce droit naturel inaliénable. Ce n’est pas parce qu’il y a une obligation qu’on doit perdre le consentement et les soignants veulent que leur consentement soit respecté ». Et de rappeler les conditions précaires des plaignants suspendus de leur activité professionnelle et de revenu.

Lire la suite ici : Epinal : Procès en référé de trente soignants vosgiens suspendus – Epinal infos




18 réactions sur “Vosges : procès en référé de trente soignants vosgiens suspendus

  1. PierreL

    C’est le monde à l’envers !
    Ce sont les malades hospitalisés qui ont été en contact avec ces personnels qui devraient porter plainte pour mise en danger de la vie d’autrui.
    Cela relève de la faute professionnelle très grave.

    répondre
    1. Papillon

      Il n’ont fait aucune faute. Ils sont suspendus et donc n’ont pas contaminer les patients car suspendus !
      Au contraire ils sont exemplaires. Ils se sont respectés ainsi que leurs valeurs!
      Par contre beaucoup de patients ont contaminé des soignants. Le gouvernement les laissés travaillaient une fois contaminé et ça ne te gêne pas?
      Tu ne bosserais pas à l’ARS par hasard ?

      répondre
      1. PierreL

        On ne peut parler de « valeurs » quand ces personnels ont mis en danger les malades hospitalisés, bien avant qu’ils soient suspendus !
        Ils n’ont rien respecté au contraire, ni les malades, ni leurs proches, ni eux-mêmes.
        C’est une chance pour les malades hospitalisés qu’ils aient été suspendus.
        Et c’est une chance inouïe que personne n’ait encore porté plainte contre eux !
        Une chance aussi pour moi aussi qu’on n’ait pas élevé les cochons ensemble, Papillon.

        répondre
          1. Lilie

            Dac avec Fanfan c’est vraiment un gros blaireau ce pierrel l ,il ne sait mm pas de.quoi il parle venez sur le terrain pr pouvoir ouvrir votre bouche et voir les conditions de travail !! Soyez contents qu’il y ai des soignants de vocation pffff

    2. Fabien

      Ha bon?? Car la vaccination empêche la contamination ? Première nouvelle ! Au plus fort de l’épidémie , les soignants non symptomatiques devaient aller sauver des vies même si positifs au covid !! C’est les soignants qui devraient porter plainte pour mise en danger de la vie d’autrui de la part de l’état mais aussi des cretins de votre espèce !

      répondre
    3. FanFan88

      Ça vous va bien d’ écrire des trucs pareils… Manifestement c’est vous qui êtes contaminé!!! Ça sent quand-même fort le boomer égoïste là, pardon si je me trompe … Cette atteinte invraisemblable au droit du travail aurait dû faire hurler TOUT les français ! Le niveau de moutonnerie est démentiel !!!

      répondre
      1. Anatole

        …absolument ! on compte les abonnés absents achetés, vendus , corrompus ( de toutes façons tu accordes le fric avec tous les verbes conjugués ), LES SYNDICATS !!! hou hou ?? y a pas ! c’est la honte et la fin des acquis sociaux .
        Soutien à toutes les personnes tyrannisées dans leurs activités de soignants !

        https://www.youtube.com/watch?v=CiGKgivRj8s

        je corrobore : L’Hôpital publique est malmené . Le budget police est décuplé et sera 900 millions de + pour 22 . 1 type parle sans contracteur à la tribune . La démocratie n’est plus . Si les gens font le moutons , ils seront finis dans cette guerre bactériologique. J’espère un réveil quand on va attaquer et piquer les gosses .

        répondre
        1. chris

          le budget de l hopital public est de 50 milliards et a été augmenté de 10 de plus depuis de covid.Un peu d objectivité svp. Le mouton est celui qui croit en toutes les inepties démagogiques en croyant jouer le révolutionnaire de pacotille

          répondre
    4. Bibie

      Qu’est ce. Qu’il faut pas entendre comme conneries … , La vaccination c’est tt le monde où personne et vs êtes bien contents de les trouver vos soignants ….

      répondre
  2. Constat

    Fabien , vous avez raison dans vos arguments. Mais très vite , vous allez vous apercevoir que discuter avec des convaincus comme PierreL prend beaucoup d’énergie …. En effet , il n’a pas encore compris que vacciné ne veut pas dire non contagieux .

    répondre
    1. PierreL

      Votre constat est archi faux, Constat. Et là vous ne faîtes que répéter les inepties qui circulent sur les réseaux sociaux et une certaine presse.
      La vaccin, en effet, limite très fortement les risques de contamination. Pas à 100% c’est vrai, mais très fortement.
      Vous feriez mieux de consacrer votre énergie à lire des revues plus sensées que les ramassis de mensonges que vous avalez avec une délectation pour le moins suspecte.

      répondre
      1. Anatole

        Pierrel : c’est connu , sur les réseaux : que des mensonges! n’est-ce pas!
        prenez qq secondes pour entendre, il y a 3 jrs un gradé de l’aérospatiale militaire américain, femme médecin qui ne doit dire que des conneries :
        Quand on vous lit Pierrel, on a envie de ne rien dire, mais ce qui s’en vient est suffisamment conséquent pour que quiconque éveillé, lucide , qui perçoit l’escroquerie meurtrière est obligé de vous barrer dans la doxa qui vous suivez tel un mouton. c’est trop grave!

        https://rumble.com/voxwf9-le-lieutenant-colonel-theresa-long-alerte-sur-la-vaccination-contre-le-covi.html

        répondre
  3. Mort de rire

    Pierrel l qui vous dit que les soignants ne sont pas contaminé par les patients aussi !! , Sa tape des casseroles et applaudis les soignants et après vs leurs crachez dessus .. parlez pr vs ,vs été sûrement parmis les imbéciles qui ne respecte aucuns gestes barrières

    répondre
  4. PierreL

    Je suis en effet mort de rire, Mort de rire !
    Ignorez-vous que les malades qui entrent à l’hôpital c’est pour se faire soigner ? Ils peuvent être, bien sûr, contaminants. Auquel cas les soignants seraient en droit de ne pas les soigner ?
    Mais c’est leur travail, voyons, et même leur devoir.
    Feriez-vous partie des imbéciles qui pensent que l’hôpital n’est fait que pour les personnels, pour leur offrir une sorte de sinécure avant la retraite ?

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.