Search
samedi 22 jan 2022
  • :
  • :

Le mouvement anti-Linky conteste le rapport de la Commission de régulation de l’énergie

image_pdfimage_print

compteur_linky_edf_1200-670x460-400x255

Photo d’archives

Communiqué 

Les collectifs et associations soussignés, engagés contre le déploiement des compteurs communicants, contestent le récent rapport de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) qui présente le programme Linky comme « une réussite industrielle ».

Après s’être prononcée en juillet 2011 en faveur du déploiement des compteurs Linky (1), la CRE pouvait difficilement se déjuger dix ans après. Alors qu’ENEDIS prétend depuis 6 ans que les refus de Linky sont quantité négligeables, la CRE reconnaît aujourd’hui qu’il reste 10% de compteurs ordinaires, soit environ 3,5 millions d’exemplaires ! De son côté, le médiateur national de l’énergie (MNE) estimait dans son communiqué de presse du 12 octobre dernier que 34% des usagers sont défavorables à la pose de compteurs communicants et soulignait les risques de la « facturation dynamique ».

La Cour des comptes a montré que le programme Linky bénéficie « avant tout à ENEDIS » et non aux usagers 

La CRE a justifié en 2011 le programme Linky en prétendant en particulier qu’il « bénéficierait aux consommateurs » et qu’il « serait globalement neutre du point de vue financier »: affirmations trompeuses démenties par la Cour des comptes dans son rapport du 7 février 2018, montrant en particulier que « le projet de compteurs Linky profite avant tout à la société ENEDIS » et non aux usagers (2) . Contrairement à ce qu’a pu affirmer récemment un ministre, Ce sont bien les usagers qui vont payer le prix du programme Linky, à savoir toujours selon la Cour des comptes :
– 130 euros par compteur (5,7 milliards d’euros au total) facturés sous forme de taxes
– 506 millions d’euros de frais financiers intérêts d’emprunts), également facturés sous forme de taxe jusqu’en 2031

Or des alternatives au système Linky existent (3) et rien ne justifie le relevé systématique de notre consommation électrique toutes les 1⁄2 heures comme le fait encore ENEDIS en infraction à la règlementation en vigueur

Installations des compteurs Linky par des sous-traitants privés : la population française victime de mensonges, de menaces et parfois d’exactions

Depuis 6 ans, partout en France, les poses de compteurs Linky ont été réalisées par des sous-traitants privés qui, rémunérés en fonction du nombre de compteurs posés, n’hésitent pas à mentir aux habitants (« Si vous ne prenez pas le compteur Linky, on va vous couper l’électricité » ou « vous paierez des amendes » ou « vous devrez payer le Linky plus tard », etc.) .
Face à la résistance de millions d’habitants, les sous-traitants se sont parfois livrés à des actes illégaux : effractions, menaces, et parfois violences, en particulier à l’égard de personnes âgées. Il est inadmissible que, pour protéger les intérêts industriels d’ENEDIS, les différents gouvernements qui se sont succédés depuis 6 ans, aient laissé nos séniors se faire agresser impunément.

Remplacement de plus de 30 millions de compteurs en parfait état de marche : un véritable désastre environnemental et financier 

Le programme Linky est un exemple notoire d’obsolescence programmée : plus de 30 millions de compteurs en parfait état de marche ont été désinstallés et détruits, alors qu’en temps normal, ENEDIS remplaçait un million de compteurs par an, soit un renouvellement du parc de compteurs en 30 ans et non en 5 ans. Rappelons que les bons vieux compteurs classiques peuvent durer jusqu’à 80 ans alors qu’ENEDIS prétend – de façon exagérée – que la durée de vie d’un compteur Linky serait de 20 ans.

Incendies, ondes : quels impacts ?

Même si ENEDIS est dans le plus total déni concernant les effets des ondes émises par le système Linky (circulation du Courant porteur en ligne – CPL – dans le réseau électrique du logement), le fait est que d’innombrables usagers qui se portaient bien avant la pose du Linky se déclarent en souffrance après son installation imposée ou après l’injection du CPL dans les réseaux proches (4) : la mission d’une entreprise de service public serait-elle de gâcher la vie des usagers eu lieu de les laisser tranquilles ?

Par ailleurs, la Presse quotidienne régionale a relayé dans la France entière (5), d’innombrables incendies se déclarant après la pose du Linky. Ils peuvent avoir différentes causes :
. Une mauvaise installation :
ENEDIS a sous-traité l’installation des compteurs à des sociétés de service dont la compétence
est souvent discutable.
. Une inadéquation du Linky aux logements
Comme reconnu par l’organisme Promotelec (6) , avant de s’autocensurer devant la polémique : « lorsque le technicien place Linky chez un particulier et règle le disjoncteur de branchement, il n’est pas chargé de vérifier si l’installation électrique du foyer sera à l’avenir, en mesure de supporter un changement de puissance pour une puissance supérieure. » Et c’est ainsi que des logements ont été détruits par incendie consécutivement à la pose de compteurs Linky, et ne peuvent être uniquement imputés à « des installations électriques défectueuses » comme le prétend ENEDIS. Sans que cela n’aille nécessairement jusqu’à l’incendie, la pose des Linky a occasionné chez les usagers une multitude de dysfonctionnements divers, depuis des pannes d’appareils électriques jusqu’au fonctionnement autonome de volets en passant par les éclairages qui clignotent jour et nuit…

Le compteur Linky ne permet absolument aucune économie d’énergie… et génère des augmentations de factures ! 

Dans son rapport, la CRE évoque des « gains à l’échelle du distributeur et de la collectivité » ou  » de nouvelles offres innovantes adaptées plus finement aux besoins [des] clients » par le biais de « nouvelles fonctionnalités propres au compteur Linky ». Mais il n’est nulle part question d’économies d’énergie (et donc d’économies financières) alors que c’est en particulier avec cette promesse que le Linky a été promu. Les Collectifs anti-Linky n’ont cessé de rappeler qu’ENEDIS est une filiale d’EDF qui vit… en vendant le plus possible d’électricité : qui pouvait croire un seul instant que le programme Linky allait réduire cette manne ? Au contraire, la pratique a démontré que la pose du compteur Linky entraînait chez de nombreux habitants des augmentations parfois vertigineuses des factures d’électricité (7), ou bien l’obligation de prendre un abonnement plus cher car nombre d’installations électriques disjonctent continuellement dès la pose du Linky (8).

Agitation fictive de la relève payante…

                                                                                        …mais licenciement réel des releveurs

Pour faire bonne mesure, la CRE a cru bon annoncer, ce qui a été repris tel quel dans la plupart des médias, que les usagers « sans Linky » se verraient infliger une facturation de 64 euros par an du fait de la relève manuelle dont leurs compteurs devront faire l’objet.. Or il est avéré que la CRE ne fait là que se joindre au concert des rumeurs diffusées par ENEDIS et ses sous-traitants pour intimider les millions de citoyens qui refusent les Linky.

En effet, un des objectifs principaux du programme Linky est de licencier tous les releveurs afin de rendre ENEDIS encore plus rentable et d’en préparer la privatisation partielle ou totale. Il est donc très probable que cette relève (et donc la facturation associée) ne sera jamais mise en œuvre. Même si elle l’était, elle coûterait moins cher que les augmentations de factures et d’abonnements consécutives aux poses de Linky.
Qui plus est, une telle facturation, s’agissant d’un produit déclaré de première nécessité, romprait avec l’égalité de traitement des citoyens, ce qui pourrait amener les collectifs et associations à saisir la justice pour mettre fin à cette discrimination. Pour mémoire, la gestion des compteurs et de la relève est déjà payée par tous les abonnés – quels que soient leurs fournisseurs – par le biais du Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Électricité (TURPE).

En conclusion

– Les collectifs et associations soussignés récusent le rapport de la CRE et ses conclusions qui valorisent de façon mensongère le programme Linky lequel, au contraire, impose d’importants contraintes et risques aux usagers sans leur apporter le moindre avantage.
– Par son coût, les problèmes qu’il crée et son inutilité d’ores et déjà avérée, le système Linky est une aberration technologique, sociale et environnementale. Ce système de collecte massive de données personnelles conçu par ENEDIS à l’école de ses prédécesseurs californiens – voir le film “Take back your Power” (9) – ne peut être imposé à des citoyens libres.
– Aucune loi n’impose aux particuliers d’accepter la mise en place d’un compteur Linky sur leurs lieux de résidence, et la Cour d’appel de Bordeaux précise dans un arrêt du 17 novembre 2020 qu’ « aucun texte (…) n’impose à la société ENEDIS, société commerciale privée, concessionnaire du service public, d’installer au domicile des particuliers des compteurs Linky ». A ce jour, au moins 23 procédures judiciaires collectives à l’initiative de plusieurs milliers de citoyens sont engagées pour faire cesser les poses forcées de ces appareils.
– Il y a lieu à présent de permettre aux citoyens abusés par ENEDIS et ses sous-traitants de faire valoir leurs droits, c’est dans ce but qu’à été créé le site https://retrait-du-linky.org

Communiqué du mouvement Anti-Linky 

 




29 réactions sur “Le mouvement anti-Linky conteste le rapport de la Commission de régulation de l’énergie

  1. Bernadette

    Arnaque complète sur toutes la ligne pour ce compteur – tous nos dirigeants politiques du plus petit -notamment les maires qui n’ont pas eu le courage de refuser – aux plus grands se sont fait berner par Mr Hulot qui voulait faire plaisir à ses copains d EDF et Veolia -alors que l’on nous saoule à longueur de journée avec la transition écologique personne n’a jamais pu donner aux Français le coût du recyclage des compteurs bleus qui pouvaient encore durer longtemps si recyclage il y a eu – peut être sont ils enfouis dans des décharges sauvages !!!!

    répondre
    1. christian

      les compteurs « bleus » n’étaient plus posés depuis longtemps au moins 25 ans.

      il est regrettable que cet article copié collé ne rende pas compte d aucun justificatifs de ce qui est ecrit puisque les notes numérotées ne figurent nulle part

      comme d habitude avec stop linky, ces gens qui écrivent des commentaires subjectifs mais que l’on peut comprendre ne peuvent s empecher d émailler leurs arguments acceptables par des considérations infondées.
      Les pseudos ondes cpl du Linky ne peuvent absolument pas avoir un quelconque effet sur la santé tellement les champs magnétiques sont faibles y compris tout contre l’appareil sans parler d’une fréquence trop faible pour agir sur une cellule ou une molecule d’eau. J ai moi même fait ces mesures.

      Je veux parler aussi de cette rumeur de factures démesurées: les mesures de Linky sont bien plus fiables que tous les compteurs précédents et l’énergie est calculée avec une précision inusitée. Une tolérance dans les valeurs maxi des courants est appliquée comme avant et je défie qui que ce soit de démontrer que ces mesures sont fausses délibérément. Qu il y ait eu de vieux compteurs et surtout disjoncteurs défaillants et ne coupant pas les courants vraiment trop importants est possible, que des personnes aient été mal conseillées sur la pose de délesteurs ou du calibre de courant choisi ou de condensateurs de relèvement de facteur de puissance est possible aussi mais arrêtez de raconter n importe quoi. Une fois de plus cela nuit aux autres arguments mêmes subjectifs qui eux pourraient être entendus.

      De plus votre notion de données personnelles est bien dérisoire: que voulez vous que qui que ce soit s ennuie à traiter ces dizaines de millions de données quotidiennes dont on ne peut pas tirer grand chose d’autre que la consommation du foyer. Là encore je defie qui que ce soit de savoir quel appareil j utilise avec les données de Linky et de surcroît , connaissant plutôt bien les problèmes de gestion de données industrielles ,avez vous une seule idée de l ingénierie nécessaire pour le faire à grande échelle et dans quel but inepte? Mais se poser la question n’est pas forcément inutile pour d’autres domaines.

      Pour finir il a peut être (sans doute)été prématuré de poser ces compteurs et sûrement pour de mauvaises raisons mais tôt ou tard la nécessaire flexibilité du réseau imposera l’équipement en compteurs communicants c’est un fait que tout acteur énergétique connaît et a intégré depuis une dizaine d’années au moins.

      répondre
      1. Jean Dalles

        Du bla bla. Une belle opération financière pour enedis. Plusieurs milliers de personnes licenciés soulagera la masse salariale et des nouveaux compteurs que nous allons payer. Une honte.

        répondre
      2. Nobis

        Ce qui est inadmissible c’est de faire payer aux consommateurs les 130€ de compteur ainsi que les frais d’emprunt. Enedis a toujours dit que cela ne coûterait rien car ce serait remboursé par les économies réalisées ensuite grâce à la pose de ces compteurs. Et c’est à ces mensonges qu’il faut s’opposer !…

        répondre
  2. Bruno E.

    J’ai fait changer avec bien de difficultés un compteur linky dans un appartement.
    Des consommations relevées en totale inadéquation avec un appartement vide pendant le confinement.
    De plus des relevés avec des doublons, des consommations horaires à zéro, alors que des appareils fonctionnaient, etc…

    Un seul conseil, relevez et surveillez vos consommations.

    Le changement du compteur a apparemment rétabli les anomalies…

    répondre
  3. Laurent

    C’est comme tout le restant , on dit que c’est obligé et ça passe …Il n’y a pas eu assez d’opposition a cette installation qui ne rapporte rien au consommateur . Si encore les factures diminuaient , mais avec Enedis , moins il paie de monde(releveurs) et moins vous consommer , les factures augmentent . Donc , rien ne sert d’aller dans leur sens …

    répondre
  4. Zizou

    J espère qu’ils auront raisons les anti linky. Je regrette aujourd’hui de l’avoir change. De la magouille comme toujours ou est la liberté dans ce pays ? Faut se battre pour tout ces capitalistes qui en veulent toujours plus

    répondre
  5. Dejean

    Bonjour ,je refuse le compteur linky ,j ai lu que dans 3 ans le compteur sera obligatoire avec une taxation pour les gens qui l ont refusés !
    Sachant que mon compteur à 10 ans donc il n est pas si vieux que ça !
    Merci pour votre réponse

    répondre
  6. Anatole

    Bonjour, j’ai lu ‘article qui corrobore un peu ma pensée. j’ai un proche agrée professionnel en sécurité incendie sud Paris qui m’a rapporté des incidents à cause souvent de l’électricité dans les sinistres . Nous vivons le temps de Noël et les guirlandes , on en profite pour veiller à la sécurité. Pour le reste, en amont, j’ai lu de bonnes analyses. J’ajouterai que vivant le temps de la corruption outrancière qui ne recule pas devant la mise en face de la mort des citoyens, il ne faut pas s’étonner de l’évolution des menaces et tyrannies . Le népotisme , l’intimidation , la force de persuasion des émetteurs, les copains des copains font l’actualité pas relayée correctement. Que chacun éteigne les médias , fasse travailler son cerveau.

    répondre
  7. Denis

    Je ne suis pas impérativement contre le Linky.
    Ayant reçu un courrier d’une société déléguée par Enedis, je leur ai simplement demandé les qualifications et habilitations du personnel intervenant que celui-ci se présente avec ses EPI et une délégation pour la signature d’un plan de prévention ( bon nombre de personnes ont lu mon courriel) et un courrier d’Enedis m’assurant de la gratuité de ce compteur.
    Voilà maintenant plusieurs mois que j’attends une réponse

    répondre
  8. Styrnikov

    Rien ne va dans cette diatribe. Les 10 % de compteurs non linky restant ne sont pas ceux des opposants ultraminoritaires, mais ceux qui seront posés de façon diffuse et non en masse. L’objectif initial (90 %) a été tenu dans les délais, a un coût moindre que prévu. Le compteur fonctionne tres bien, il simplifie la vie de millions de gens : mise en service et téléopérateurs plus rapide, releve en absence, facturation sur index réel et non plus estimé, diminution des fraudes et erreurs de comptage….
    Il faut arrêter de donner de l’importance à des groupuscules qui ne représentent que leurs adhérents.

    répondre
    1. à ke yéyé.

      Mon vieux compteur de marque teuf teuf fonctionne pil poil.
      Et je n’ai surtout aucune envie que mes habitudes de vie au sein de mon domicile atterrisse entre les mains de quelques marchands du temple.

      répondre
    2. Bruno E.

      Et bien non, le compteur ne fonctionne pas du tout très bien.
      Une analyse des données enregistrées l’a prouvée dans mon cas.
      Enedis à réinjecté les kWh indûment consommés. Cela a pris une année avant le changement du compteur. Il était difficile de nier l’évidence.
      Il n’y a quasiment personne qui contrôle ses données.
      En attendant les erreurs vont toujours dans le même sens.
      Aujourd’hui face à ces grands groupes, c’est circulez, il n’y a rien à voir.

      Pour le compteur Gazpar c’est idem : des données relevées qui changent en fonction des dates de téléchargement et qui disparaissent…

      Pour information, je ne suis pas du tout anti Linky, ni Gazpar, mais leurs relevés sont parfois plus que fantaisistes quand on y regarde de près.

      répondre
  9. Luc

    Les faits sont là : le plan d’installation des compteurs Linky a été mené à bien.
    La quasi-totalité des foyers français bénéficient maintenant de ce compteur.
    Dans l’ordre des choses les quelques récalcitrants vont finir par déménager, mourir, bref libérer leur logement d’une façon ou d’une autre.
    Ceux qui suivront pourront alors tranquillement changer de compteur.
    Les anti-Linky peuvent donc continuer à brasser de l’air, à se pourrir la vie, à vivre en colère, à contester, à s’agiter… le monde avance sans eux.

    répondre
      1. Luc

        A la fin du 19ème siècle, on avait le même genre de commentaires face aux chemins de fer naissant…
        Le ressort est toujours le même : la peur de ce qui est nouveau.

        répondre
        1. à ke yéyé.

          On ne va pas vous lister la totalité des derives connues du tout numerique.
          Commençons par la premiere :
          Surconsommation de produits manufacturés ou de services inutiles ou superficiels, et qui engendre l’epuisement des ressources, la pollution des eaux, de l’air, des sols, et l’acceleration du rechauffement climatique.

          répondre
          1. Luc

            Manant, tu as oublié ta participation à ces échanges sur le net. (Surconsommation de services inutiles ou superficiels)

            Que ne vas-tu point demander au ménestrel de porter ta bonne parole de village en village ?

  10. Laurent

    Décidément , Christian et Luc sont les seuls contents du Linky .Christian doit être chez EDF (donc ne critique pas la maison ….il y est bien vu les avantages ,et bien entendu , il ne peut pas aller ailleurs car il verrait seulement la chance qu’il a . De plus , peu scrupuleux , il se gave non seulement d’énergie , mais du gros CE qui abonde pour les loisirs etc…etc.Ensuite , il y a Luc que tout ces décideurs imposeurs aiment bien .On peut tout leur demander , leur faire , ils ne relève jamais la tête , comme la bonne majorité des français . Comment voulez vous que l’on ne profite pas d’eux !

    répondre
    1. Luc

      Le français moutonnier = l’argument minable de tous les Jean Moulin du net au chaud dans leur pantoufles :

      « MOI je ne suis pas comme eux,
      MOI je ne suis pas comme cette masse informe et servile,
      MOI je suis au dessus de ces gueux,
      MOI j’ai tout compris,
      MOI je sais,
      MOI, j’ai raison,
      MOI je vaincrai contre tous… »

      C’est bon pour l’égo !!!

      répondre
      1. à ke yéyé.

        Une autre des derives du net, c’est que l’on peut y voir des commentaires aussi debil.. que ceux de Luc.
        Lequel peut se regarder dans une glace pour apercevoir un specimen de ceux qu’il decrit.

        répondre
  11. marre de ces anti tout

    hypothèse qui n’engage que moi : je suis sûr que la grande majorité des opposants irréductibles aux compteur linky … ne sont pas vaccinés !
    heureusement que ce genre d’opposants anti tout qui ont toujours l’impression de faire un acte politique en voyant le diable partout sont minoritaires dans le pays… si vous grattez un peu, ils exècrent la viande rouge, le foie gras, la chasse …

    répondre
  12. Arrêtez de râler

    Arrêtez de râler !
    C’est le compteur Linky ou le vaccin contre le covid, le pass sanitaire, le stationnement, la hausse de prix de l’essence, …. il faut que vous passiez votre vie à râler et à distiller un tas d’inepties piochées sur Internet.
    Vous devez bien malheureux de ne jamais profiter de la vie et de passer vos journées à maugréer.
    Quittez la France et allez vous installer ailleurs où la vie est douce, sans aucune contrainte, le paradis !
    Envoyez-nous de vos nouvelles par le biais de ce forum quand vous serez installés dans une contrée merveilleuse. Merci d’avance.

    répondre
  13. ???

    Le compteur Linky , le vaccin trois doses, le pass bientôt vaccinal ,…
    Tout va bien chez moi . Heureux d’habiter la France . Partez vite les mécontents ,nous serons encore plus heureux .
    Attention dans les pays du Nord ils parlent d’insérer la puce vaccinal (le qr code) sous la peau . Allez plutôt vers le Sud alors . Simple petit conseil .Ou alors vers l’Est dés qu’il y a un cas on vous enferme ,donc vous ne risquez pas de contracter le virus . Bon courage dans votre recherche .

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.