Search
samedi 29 jan 2022
  • :
  • :

Remiremont : deux cardiologues étrangers risquent de devoir quitter le pays, selon l’Ademat-h

image_pdfimage_print

hopital remiremont

Selon l’Ademat-H, association pour la défense, le maintien, l’amélioration de la maternité et de l’Hopital de Remiremont, deux médecins cardiologues d’origine africaine risquent de devoir rentrer dans leur pays pour des raisons administratives, « alors que ce n’est pas leur volonté ».

« Ils ont été bien accueillis ici et veulent y poursuivre leur carrière », affirme l’Admet-h. « Ils sont là depuis plusieurs années et grâce à eux, le pôle de cardiologie peut fonctionner à Epinal et à Remiremont. S’ils devaient partir, le service de cardiologie de Remiremont risque de devoir fermer et ce sont des pertes de chance supplémentaires pour la population du bassin de vie. Il peut y avoir mise en danger de la vie d’autrui ». Leurs collègues ont donné l’alerte. Ce que l’Ademat-h demande c’est une administration et des politiques publiques qui « répondent aux besoins de la population et qui donnent la priorité à l’humain ». L’association apporte son soutien à ces deux médecins, à leur chef de service et à tous leurs collègues « en espérant une issue favorable à brève échéance ». Elle attire l’attention de la direction et des administrations sur les risques à moyen et long terme du recours à des solutions de remplacement « qui coûtent cher et ne règlent pas le problème de fond ». « L’hôpital public ne doit pas mourir. Le service de cardiologie de Remiremont ne doit pas fermer ». L’association appelle les autorités ministérielles, préfectorales et sanitaires à trouver rapidement « une solution humaine, respectueuse des personnes et de la santé des personnels hospitaliers et de la population ».




3 réactions sur “Remiremont : deux cardiologues étrangers risquent de devoir quitter le pays, selon l’Ademat-h

  1. Constat

    Quand je pense que Mr le président du Conseil Départemental des Vosges disait qu’il était de notre devoir d’aider l’hôpital pour le rendre attractif…pour y faire venir des spécialistes et docteurs.C’était une idée bonne , mais aujourd’hui , on se rend compte que l’on peut tout financer et ça ne fera pas changer la destinée de cet établissement malheureusement.Bien entendu , nous devons faire le nécessaire pour maintenir cet établissement car tout le bassin de remiremont a besoin d’un établissement de proximité , les vallées , le nord de la Haute Saône etc . Nous devons y croire .

    répondre
  2. FanFan88

    … Et dire que Mme Rousseau EELV veut accueillir des terroristes afghans en France… Tout va bien dans le monde moderne ne vous en faites pas.

    répondre
  3. Anatole

    une connerie de plus – L’administration agit soit dans l’application Lois et circulaires et parfois sous influences. Justement dans des cas spécifiques d’intérêt général , des dérogations sont permises. Je suis allé aux urgences à Epinal . à chaque fois ce sont des médecins urgentistes étrangers qui m’ont apporté le meilleur soin. à Remiremont je pense que c’est pareil. Dans le cas précis, c’est dur à avaler comme décision pour les hautes Vosges. ça corrobore la politique présente: les médecins sont sous surveillance tant dans leurs prescriptions ordonnances que dans les mots qu’ils emploient . Adieu notre beau Pays. On a vu les virages, les politiciens ramifiés China Foundation , dont 1 dame présidentiable et maçon . C’est « Con » quand même que les gens n’ouvrent pas les yeux. J’accuse dans mes passages souvent les grand émetteurs. Je ne change pas d’avis.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.