Search
lundi 16 mai 2022
  • :
  • :

Cornimont : des faux ongles primés à Las Vegas Virgnie Gamain poursuit sa passion !

image_pdfimage_print

1

Virgnie Gamain habite Cornimont. Elle est mariée, mère de trois enfants, et s’est découvert il y a plusieurs années une passion pour l’art de l’onglerie. Une activité qui, d’année en année, l’a menée à remporter de grands concours, comme tout récemment à Las Vegas !

La counehette a commencé sa vie professionnelle dans un domaine tout à fait différent. « J’ai commencé mes études dans la pâtisserie. Plus particulièrement le chocolat ». A la naissance de ses enfants, elle se penche sur le domaine de la beauté des ongles. « Je me suis rendu compte que les possibilités était énormes au niveau décoration artistique ».Virginie Gamain décide alors de se renseigner sur le sujet et commence à s‘entraîner avec de la peinture et de petits pinceaux. C’est la découverte d’une vraie passion !Après des heures d’entraînement, l’artiste vosgienne décide de se lancer, de se former puis de se mettre à son compte en 2015. Un peu plus tard, pour travailler à domicile, des travaux sont réalisés, pour avoir un petit coin adapté pour la création.

Pendant plusieurs années, Virgnie Gamain a suivi des dizaines de formations en France et même en Italie avec une grande formatrice Russe, pour réaliser des visages sur ongles entièrement en gel. « Ces formations m’ont permis de me perfectionner et en parallèle je me suis énormément entraînée. En 2018, premier concours international en Suisse ! La counehette remporte la première place en débutante. « De fil en aiguille j’ai continué, tout en montant d’un niveau à chaque victoire, en intermédiaire puis en master ». Du fait de la crise de la Covid-19, les concours se déroulent actuellement à distance. « On envoie nos travaux par photos et vidéo ». Dernièrement, Virgnie Gamain a concouru au Quatar où elle a remporté la première place pour la catégorie « one nail » (un ongle extreme) entièrement modelé à la main.

Puis il y a eu le championnat de Las Vegas, où l’artiste à participé dans trois catégories. Première place pour la réalisation d’une main entière en forme extrême, deuxième place pour le « one nail », et troisième place pour un portrait sur capsule. De belles performances qui viennent couronner un important travail. Par ailleurs, en 2019, l’artiste est repérée par une marque de produits ongulaires, qui met en valeur ses créations dans des magazines tout les trimestres. « En 2020 j’ai commencé à former des stagiaires qui souhaiteraient devenir prothésistes angulaires, et « nail artists ». Aujourd’hui Virgnie Gamain est comblée. « J‘ai une clientèle régulière super, qui me donne des défis à chaque fois ». 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.